SPORTIVA

Le sport au féminin

ACTU

    1

  1. J'achète cet article
    • 17/08/2015
    • PARIS-BREST-PARIS : LES JO DU CYCLOTOURISME
    • Cyclisme
    • voir
    • CYCLOTOURISME. Tous les 4 ans, des milliers de cyclotouristes amateurs et quelques femmes (5% des participants cette année) s’embarquent pour le plus grand raid mondial : 1 200 km à boucler en un maximum de 90 heures. Un défi personnel pour une randonnée au long cours qui ne consacre aucun vainqueur. Les premiers départs du 16 août à St-Quentin-en-Yvelines ont permis à Sportiva de rencontrer des participantes et le Président de la Fédération Française de Cyclotourisme (3 081 signes)

      Le vélodrome de St Quentin a majestueusement célébré la piste en début d’année avec les Championnats du monde sur piste et le show François Pervis. Il étire benoîtement son ...

NEWS

L’ILLUSION OU L’AVENIR ?

Mardi 18 août. Oubliés les flonflons de La Course by Le Tour de France. Déjà passée la Route de France Internationale. Ces deux rendez-vous majeurs de l’été cycliste (avec le Grand Prix de Plouay fin août) ont-ils laissés des traces ? Le premier est un montage. Un critérium très paillettes, déguisé en grand événement sportif, ce qu’il n’est assurément pas. Le deuxième est une vraie course, qui, semble-t-il, ne parvient pas à drainer des moyens et des appuis suffisants. Entre les deux la raison sportive va à la course par étapes. La communication a, elle, choisi la kermesse disputée sur les Champs pour montrer que des images télé positives peuvent prouver que le cyclisme féminin avance. Proposer, à l’inverse, une course où l’on se forme, s’endurcit, se confronte et au bout du compte où l’on vit l’essence de la route aurait moins de vertus. Mais entre une vraie compétition et une opération diplomatico-sportive qu’est-ce qui construit vraiment l’avenir, ou du moins simplement l’existence, du cyclisme ? Sportiva.

RÉSULTATS

  1. Escalade – Coupe du monde de bloc

    Le circuit de la Coupe du monde de bloc s’est achevé ce dernier week-end avec l’étape de Munich. C’est la Britannique Shauna Coxsey qui l’a emporté devant la Française Fanny Gibert et la Nord-américaine Megan Mascarenas. 4 autres Tricolores étaient en compétition : Mélanie Sandoz (25e), Julia Chanourdie (31e), Mélissa Le Névé (33e) et Romane Grandcoing (65e) Podium final (Coupe du monde de Bloc) : 1.Akiyo Noguchi (Jpn) ; 2.Shauna Coxsey (Gbr) ; 3.Miho Nonaka (Jpn). Classement général final des Françaises : 8.Fanny Gibert ; 10.Mélissa Le Névé ; 19.Charlotte Durif ; 35.Mélanie Sandoz ; 38.Elsa Ponzo. La Coupe du monde 2015 comptait en tout 5 étapes (dont celle de Munich) : 30-31 mai à Toronto ; 5-6 juin à Vail (Usa) ; 20-21 juin à Chongqinp (Chn) ; 26-27 juin à Hanyang (Chn)

  2. Parachutisme – Championnats de France

    Les 58e Championnats de France de parachutisme se sont achevés dimanche 16 août sur l’aérodrome de Vichy-Charmeil. En voici les podiums.
    Voile Contact à 2 : Médaille d’or : Guillaume Dubois (Ecole de parachutisme Besançon Franche-Comté), Pauline Flausse, (PC de Bitche), Benoît Baeckroot (Para club de l'Indre) ; Médaille d’Argent : Sébastien Caillon, Doan Le Ngoc (Ecole de parachutisme Besançon Franche-Comté), Damien Burjade (Centre Ecole de parachutisme de Cahors) ; Médaille de bronze : Denis Bouinio, Forest Garreau (Parachutisme Laval Centre école Mayenne), Louis Etienne Du Reau (PCS de l’Anjou), Paul Raymond (Club Saumurois de parachutisme).
    Voile Contact à 4 : Médaille d’or : Grégory Chatelain, Malween Canipelle, Nicolas Sanchis, Mario Alonzi (Centre Ecole de parachutisme de Cahors), Sébastien Caillon, Doan Le Ngoc (Ecole de parachutisme Besançon Franche-Comté) ; Médaille d’Argent : Guillaume Dubois, Olivier Plat, David Huet (Ecole de parachutisme Besançon Franche-Comté), Pauline Flausse (PC de Bitche), Alexandra Petitjean (Para-club de Paris) ; Médaille de bronze : Rodolphe Pourcelot, Magali Belgodere (Ecole de parachutisme Besançon Franche-Comté), Thibaut Lassale (Para-club de Paris), Damien Burjade (Centre Ecole de parachutisme de Cahors), Karine Bile.
    Vol Relatif à 8 :Médaille d’or : Stéphane Mattoni, ean-François Ronzevalle, Franck Vazille , Charles Ferraro (Monaco parachute team), Didier Boignon (Skydive center), Laurence Hervé (Cercle Parachutiste de Nice), Pamela Lissajoux (Club Saumurois de parachutisme), Yves Negrie, Frantz Jardel (CERPS de Tallard), Vincent Nore (Ecole de parachutisme Midi-Pyrénées) ; Médaille d’Argent : Pierre Collet, Sophie Hingant, Jean Simon, Clément Gervais (Para-club de Paris), Patricia Cacheux (Parachute club d'Annecy), Jean Pierre Cheney, Myriam Majdoub, Xavier Gausserand (Clermont Parachutisme), Emmanuel Sarrazin (C.E.R.P. de Maubeuge), Patrice Kerdudo, Aurélien Lemaire (Club Saumurois de parachutisme), Mathieu Cavallin (Centre Ecole de parachutisme de Cahors) ; Médaille de bronze : Julien Degen (Armor Parachutisme), Nicolas Bardin (ASPU), Nicolas David, Christophe Leroy, (C.E.R.P. De Maubeuge), Nicolas Linck, ROLLAND Fabien Rolland, Cyril Lavocat-Dubuis, (Envie de Chute Libre 78), Kaido Raudvere, Bénédicte Joly, Sylvie Normand (Para-club de Paris).
    Vol Relatif à 4 :Médaille d’or : Sophia Pecout (Club de parachutisme sportif de Melun), Christine Malnis (Cercle Parachutiste de Nice), Clémentine Le Bohec (Club Saumurois de parachutisme), Anaïs Maillet (Para-club de Paris), Michel Laynaud (C.E.R.P. De Maubeuge) ; Médaille d’Argent : Pamela Lissajoux, Aurélien Lemaire, Eliott Le Simple, Patrice Kerdudo (Club Saumurois de parachutisme), Mathieu Bernier (Armor Parachutisme), Emmanuel sqarrazin (C.E.R.P. De Maubeuge) ; Médaille de bronze : Stéphanie Perrotey, Sylvie Normand (Para-club de Paris), Julien degen (Armor Parachutisme), DAVID Nicolas David, Bernard Laine, Kaido Raudvere (C.E.R.P. De Maubeuge) ;
    Précision d’Atterrissage par équipe : Médaille d’or : Bruno Lautard, Olivier Hardouin, Jean-Noël Hardouin, Vincent Robieux (Parachute club de Vannes Ploërmel), Stéphanie Texier, (CERPS de Tallard) ; Médaille d’Argent : Patrick Ventaja, Mohamed Moujid, ean-Luc Mathieu, Alexandre Junot, Olivier Menanteau (Ecole des troupes aéroportées) ;Médaille de bronze : Loïc Lubin, Gérald Ludet (Cercle Parachutiste de Nice), David Martinez, Jean-Yves Bouillaud.
    Précision d’atterrissage individuel femmes : Médaille d’or : Stéphanie Texier (CERPS de Tallard) ; Médaille d’Argent : Déborah Ferrand (Parachutisme Tarbes Bigorre) ; Médaille de bronze : Françoise Durand (SNOS Parachutisme)

  3. Cyclisme sur route – Route de France internationale

    La grande course à étapes hexagonale disputée du 9 au 15 août a connu pour son édition 2015 un succès total de l’équipe Wiggle Honda qui s’adjuge le classement général par l’Italienne Elisa Longo Borghini, mais aussi 3 des 6 étapes courues, par l’intermédiaire de la lauréate finale et de Giorgio Bronzini par 2 fois lors des arrivées à Bourges et à Guebwiller. Pas de Française dans le 10 premières au général final et pas de victoire d’étape non plus pour aucune tricolore comme l’avait fait Audrey Cordon l’an dernier à l’occasion de la 5e étape se concluant à Migennes. Podium final : 1.Elisa Longo Borghini (Ita – WHT) les 650,300 km en 17h16’47’’ (37,634 km/h) ; 2.Amber Neben (Ned – BKP) à 1’10’’ ; 3.Claudia Lichtenberg (Ger – TLP) à 1’10’’. Les 6 vainqueures d’étape : Amy Pieters (Ned – TLP) : prologue Enghien-les-Bains (les 3 km en 3’39’’) ; Lucy Garnier (Gbr – TLP) : 2e étape Avon – Briare (les 104,200 km en 2h47’49’’) Giorgia Bronzini (Ita – WHT) : 3e étape Villemandeur – Bourges (les 118 km en 2h59’13’’) ; Loren Rowney (Aus – AUS° : 4e étape Autun – Louhans (les 103 km en 2h32’31’’) ; Elisa Longo Borghini (Ita – WHT) : 5e étape Vesoul – Planche des Belles Filles (les 87,400 km en 2h42’12’’) ; Giorgia Bronzini (Ita – WHT) : 6e étape Soultzmatt – Guebwiller (les 116,400 km en 3h04’52’’). Classement général final des Françaises : 17.Émilie Rivat (Fra – FUT) à 6’17’’ ; 18.Aude Biannic (Fra – FUT) à 6’29’’ ; 24.Charlotte Bravard (Fra – FUT) à 8’06’’ ; 28.Fanny Leleu (Fra – FRA) à 9’42’’ ; 30.Marion Sicot (Fra – FRA) à 10’11’’ ; 36.Émilie Rochedy (Fra – FRA) à 12’42’’ ; 38.Greta Richioud (Fra – FUT) à 16’19’’ ; 41.Aurore Verhoeven (Fra – LTK) à 18’54’’ ; 42.Manon Souyris (Fra – FRA) à 19’44’’ ; 45.Roxane Fournier (Fra – FUT) à 21’17’’ ; 51.Audrey Cordon (Fra – WHT) à 25’15’’ ; 64.Coralie Demay (Fra – FRA) à 47’14’’ ; 75.Soline Lamboley (Fra – LTK) à 56’39’’. 77 coureuses classées.

  4. Natation synchronisée – Championnats du monde

    Pas de médaille pour Virginie Dedieu et Benoît Beaufils aux championnats du monde de natation synchronisée qui intègrent pour la première fois une épreuve mixte. Troisièmes des éliminatoires du libre mardi, les Français ont échoué au pied du podium jeudi 30 juillet. Leur prestation, créditée de 88,5333 points, est à peine inférieure à l'évaluation des Italiens Giorgio Minisini et Mariangela Perrupato (89,3333 pts), médaillés de bronze. La médaille d'or revient aux Russes Alexander Maltsev et Darina Valitova (91,7333 pts), sacrés de justesse devant leur public au détriment des Américains Bill May and Kristina Lum-Underwood (91,4667 pts).

  5. Plongeon – Championnats du monde

    Il y aura au moins une plongeuse française aux JO de Rio. En se classant 4e de la demi-finale du 10 mètres des championnats du monde de Kazan (Russie) ce mardi 28 juillet, Laura Marino s'est adjugée un quota nominatif pour les prochains Jeux. Médaillée d'argent européenne, la Lyonnaise de 22 ans a pris la 9e place en finale, jeudi, à l'issue des cinq passages sur la plateforme. C'est une Nord-coréenne, Kim Kuk-hyang (397,05 pts), qui déjoue les pronostics et empêche la Chine de régner comme d'habitude sur cette épreuve. Ren Qian (388,00 pts) termine néanmoins 2e, tandis que le bronze revient à la Malaisienne Pandelela Rinong (385,05 pts).

  6. Softball – Championnats d'Europe

    Pour la 10e fois de son histoire, l'Italie est devenue championne d'Europe de softball, samedi 25 juillet. A Bois-le-Duc, aux Pays-Bas, les Transalpines ont battu en finale les Néerlandaises, triple tenantes du titre, 2 à 1. De son côté, l'équipe de France s'est bien ressaisie afin d'aller chercher une 9e place finale. Quelques jours après une défaite les ayant privé du top 8 (8-9 contre l'Espagne), objectif initial, les joueuses de Céline Lassaigne ont enchaîné quatre victoires en quatre matchs de classement face au Danemark (7-3), l'Ukraine (11-1), la Slovaquie (11-2) et la Grèce (7-0).

  7. Aviron – Championnats du monde espoirs

    Les années se suivent et se ressemblent pour l'aviron français qui a une fois de plus récolté plusieurs breloques à l'occasion des championnats du monde espoirs (moins de 23 ans) disputés à Plovdiv du 22 au 26 juillet dernier. En Bulgarie, samedi 25, c'est d'abord le quatre de couple poids légers qui a brillé en remportant la médaille d'argent, derrière l'Italie et devant l'Allemagne, avec à son bord Anna Piveteau, Marie-Margot Joannes, Laura Tarantola et Selma Dhaoudi. Plus tard, le deux sans barreuse de Léa Duret et Claire Chanut a terminé au pied du podium avant que le quatre de couple s'y invite sur la troisième marche. Derrière la Pologne et l'Australie, Éléonore Dubuis, Camille Juillet, Marie Jacquet et Daphné Socha ont donc obtenu du bronze.

  8. Water-polo – Championnat du monde

    Il n'y a peut-être pas le résultat au bout, mais la manière est bien présente tandis que les progrès sont incontestables. Ce mardi, pour son deuxième match au championnat du monde à Kazan, l'équipe de France de water-polo a bousculé la Chine pendant toute la première mi-temps. Après avoir ouvert le score grâce à Aurore Sacré, les Bleues ont concédé l'égalisation puis le 2e but chinois avant la fin du 1re quart-temps. Mais la capitaine Louise Guillet, déjà triple buteuse face à la Russie (défaite 16-5 samedi 26 juillet) a remis les compteurs à égalité après 48 secondes dans le 2e quart-temps. 2-2, c'est le score à la mi-temps. A 3-3 quelques minutes après le retour des vestiaires (Guillet encore buteuse), les Bleues faiblissent physiquement et mentalement. En moins de 10 minutes, la Chine s'est envolée à 11-3. Léa Bachelier réduit le score finalement gravé à 4-13 pour la sélection asiatique. Un revers lourd pour des Françaises qui auront toutefois totalement rivalisé avec l'équipe vice-championne du monde en 2011 et 5e des derniers JO pendant près de 20 minutes. De quoi donner du baume au cœur avant d'affronter jeudi la Hongrie pour le dernier match de poule. En cas de défaite, les joueuses de Filippos Sakellis termineront 4es de leur poule et joueront au mieux une 13e place dans ce championnat du monde.
    + La feuille de match.

AGENDA

  1. Athlétisme - Championnats du monde

    Pékin accueille les Mondiaux d’athlétisme. À un an des J.O. de Rio l’équipe de France est composée d’un commando aux possibilités intéressantes. Voici les Françaises sélectionnées avec entre parenthèses leur meilleure performance personnelle et la date de leur entrée en lice.
    Marie Gayot : 400 m et relais 4x400 m (51’’27 / le 24 et le 29 pour le relais)
    Floria Gueï : 400 m et 4x400 m (50’’90 / le 24 et le 29 pour le relais)
    Aurélie Chabourdez : 400 haies (55’’51 / le 23)
    Cindy Billaud : 100 haies (12’’56 / le 27)
    Rénelle Lamote : 800 m (1’59’’39 / le 26)
    Marion Lotout : perche (4,60 m / le 24)
    Jeannine Assani Issouf : triple saut (14,24 m / le 22)
    Mélina Robert-Michon : disque (66,28 m / le 24)
    Alexandra Tavernier : marteau (74,05 m / le 26)
    Émilie Menuet : 20 km marche (1h32’20’’ / le 28)
    Relais 4x100 m : avec Stella Akakpo, Céline Distel-Bonnet, Sandra Gomis, Lenora Guion Firmin, Maroussia pare (le 29)
    Relais 4x400 m : avec Marie Gayot, Floria Gueï, Brigitte Ntiamoah, Estelle Perrossier, Deborah Sanares, Agnès Raharolahy (le 29).

    Heberger image

  2. Natation – Championnats du monde

    Après le plongeon, l'eau libre, la natation synchronisée et le water-polo, place aux courses en bassin à Kazan, théâtre des championnats du monde de natation jusqu'au 9 août. A un an des Jeux de Rio, ces mondiaux sont la dernière répétition planétaire d'envergure, l'occasion de voir les stars Katie Ledecky, Missy Franklin, Katinka Hosszu ou Sarah Sjöström à l'œuvre. Côté français, les espoirs ne sont plus aussi élevés que par le passé. Camille Muffat (tragiquement décédée en début d'année quelques mois après sa retraite) a laissé un grand vide que tachera de combler son amie et partenaire d'entraînement à Nice, Charlotte Bonnet. Coralie Balmy demeure la plus expérimentée du groupe de 14 nageuses retenues. On suivra avec attention les performances des jeunes Anna Santamans, Mélanie Hénique, Béryl Gastaldello, Mathidle Cini, Marie Wattel ou de Lara Grangeon, candidate légimite à la finale sur 200 et 400 m quatre nages.
    La sélection française : Coralie Balmy (200, 400 et 800 m nage libre), Charlotte Bonnet (100 et 200 m nage libre), Mathilde Cini (50 et 100 m dos), Fanny Deberghes (100 m brasse), Ophélie-Cyrielle Étienne (relais), Margaux Fabre (relais), Béryl Gastaldello (50 et 100 m papillon, 50 et 100 m dos, 100 m nage libre), Lara Grangeon (200 et 400 m 4 nages, 200 m papillon), Cloé Hache (relais), Mélanie Hénique (50 m papillon), Fantine Lesaffre (400 m 4 nages), Anouchka Martin (relais), Anna Santamans (50 m nage libre), Marie Wattel (100 m papillon).
    + Le programme complet.

  3. Water-polo – Championnat du monde

    L'équipe de France de water-polo est dans le grand concert des nations au championnat du monde qui se déroule du 26 juillet au 7 août à Kazan à Russie. Fortes d'une expérience à l'occasion de la dernière Ligue mondiale, les joueuses de Filippos Sakellis espèrent pouvoir rivaliser avec la Russie, la Chine et la Hongrie, ses adversaires dans la poule D. À défaut de sortir de ce groupe, sans doute le plus relevé, les Bleues peuvent espérer jouer des coudes avec les Hongroises, adversaires peut-être le plus accessible, et donc viser la 3e place pour jouer, dans la foulée, une place d'honneur.
    Programme : Russie le 26 juillet, Chine le 28 juillet, Hongrie le 30 juillet, matchs de classement à partir du 1er août.
    Sélection française : Lorène Derenty (gardienne), Estelle Millot, Léa Bachelier, Aurore Sacré, Louise Guillet (capitaine), Géraldine Mahieu, Marie Barbieux, Marion Tardy, Lucie Cesca, Sonia Bouloukbachi, Yaëlle Deschampt, Michaela Jaskova, Morgane Chabrier (gardienne).

  4. Softball – Championnats d'Europe

    L'équipe de France de softball dispute actuellement la 19e édition du championnat d'Europe de softball, à Rosmalen, aux Pays-Bas. Dirigées par Céline Lassaigne, la manager de la sélection, les Tricolores vont affronter les meilleures nations du continent (Italie, Pays-Bas, République tchèque, Russie) pendant une semaine. Il y a deux ans, à Prague, elles avaient échoué à s'extirper de la phase de poules, subissant trois défaites pour une victoire.
    La composition de l'équipe de France : Pauline Prade, Sandra Dymowiez, Charline Gartner, Anaisie Bugna, Alienor Toumit, Manon Marie, Mélissa Mayeux, Camille Lemaire, Margaux Magnée, Camille Riera, Aurélie Behr, Laurence Cornaille, Carrie Pitcher, Raina Hunter, Natalie Glover, Éloïse Tribolet, Sarah Benchali.
    + Site officiel de la compétition.

  5. Natation – Championnats du monde handisport

    L'édition 2015 des championnats du monde handisport de natation commence ce lundi 13 juillet. A Glasgow, en Écosse, c'est une petite délégation française de 7 nageurs (4 femmes) qui se présente, non sans ambitions toutefois à l'instar de la tête d'affiche de la sélection, la championne paralympique Élodie Lorandi (catégorie S10). Doublement sacrée en 2014 aux championnats d'Europe, cette dernière défendra son titre planétaire acquis en 2013 à Montréal sur 400 m nage libre. Lorandi avait par ailleurs remporté trois autres médailles sur 50 m, 100 m nage libre, et 100 m papillon. Anaëlle Roulet (S10), Anita Fatis (S5) et Stéphanie Douard (SM11, SB11, S11) complètent le quatuor féminin de l'équipe de France.

  6. Tennis – Wimbledon (2e semaine)

    Début ce lundi 6 juillet des 8es de finale du tournoi de Wimbledon, 3e levée du Grand Chelem de l'année. A Londres, le début de cette deuxième semaine est frappée par le duel fratricide entre Serena et Venus Williams. Alors qu'il n'y a plus de Française suite à l'élimination de la dernière représentante hexagonale au 3e tour (Kristina Mladenovic), l'attention se porte sur les surprises annoncées de ce millésime 2015, après les défaites des têtes de série Petra Kvitova (n°2, finaliste 2014), Simona Halep (n°3), Ana Ivanovic (n°7), Ekaterina Makarova (n°8), Angelique Kerber (n°10), Karolina Pliskova (n°11), Eugenie Bouchard (n°12) ou Andrea Petkovic (n°14). Cette saignée pourrait profiter, au hasard, à la Suissesse Timea Bacsinszky (demi-finaliste à Roland-Garros), à l'Américaine Coco Vandeweghe ou l'Espagnole Garbiñe Muguruza.
    Programme des 8es : S. Williams (n°1/USA) vs V. Williams (n°16/USA), Azarenka (n°23/Biélorussie) vs Bencic (n°30/Suisse), Sharapova (n°4/Russie) vs Diyas (Kazakhstan), Vandeweghe (USA) vs Safarova (n°6/Russie), Wozniacki (n°5/Danemark) vs Muguruza (n°20/Espagne), Bacsinszky (n°15/Suisse) vs Niculescu (Roumanie), Govortsova (Q/Biélorussie) vs Keys (n°21/USA), Radwanska (n°13/Pologne) vs Jankovic (n°28/Serbie).

  7. Football – Coupe du monde

    C'est l'heure du verdict au Canada ce week-end après un mois de Coupe du monde. Dimanche, au lendemain du match pour la 3e place entre l'Angleterre et l'Allemagne (14 heures à Edmonton, 22 heures en France), la grande finale oppose les États-Unis au Japon. Remake de celui de l'édition 2011, cet épilogue, disputé au BC Place Stadium de Vancouver, est prévu à 16 heures locales, soit 1 heure du matin dans la nuit de dimanche à lundi en France. Les Américaines auront l'occasion de remporter pour la 3e fois le Mondial tandis que les Japonaises peuvent, en conservant leur couronne, ajouter une 2e étoile à leur tunique et ainsi égaler le record co-détenu par les USA et l'Allemagne. Deux rencontres à suivre sur notre compte Twitter : @SportivaInfos.

  8. Athlétisme – Ligue de Diamant (Meeting Areva)

    Le Stade de France accueille ce samedi 4 juillet la 8e étape de la Diamond League 2015. Après Doha, Shanghai, Eugene, Rome, Birmingham, Oslo et New York, c’est donc Saint-Denis qui abritera les joutes de l’élite mondiale de l’athlétisme. Sans Usain Bolt, cependant, forfait sur gène musculaire depuis ce dernier mardi. 8 épreuves sont proposées aux femmes : perche, poids, 400 haies, triple saut, javelot, 800 m, 100 m et le 5 000 m qui s’annonce explosif puisque Genzebe Dibaba cherche depuis quelques semaines à tomber le record du monde de la distance, un record que convoite également Almaz Ayana, sa compatriote, titulaire, pour l’instant, de la meilleure performance de l'année en 14'14"32 . La course démarrera à 20h25. Le meeting marquera aussi le retour à la compétition de la Néo-Zélandaise Valerie Adams qui n’a plus concouru depuis septembre dernier (opération coude droit et épaule gauche pour la lanceuse de poids). En tête (vainqueure l’an dernier) du classement du circuit Ligue de Diamant, la Colombienne Caterine Ibargüen, spécialiste du triple sauf, sera également de la fête (et sans trop de rivale) alors que, sur la ligne droite, Shirley-Ann Fraser-Pryce (double championne du monde et double championne olympique) sera favorite. Sportiva-infos sera au stade de France pour couvrir la réunion.

VIDÉOS

  1. Basket – Championnat d'Europe

    Jeudi 11 juin, l'équipe de France de basket a remporté son premier match au championnat d'Europe face à l'Ukraine, 79 à 55. Découvrez le résumé de cette partie.

    voir la vidéo
  2. Rugby à 7 – World Series à Amsterdam

    Vendredi 22 et samedi 23 mai, à Amsterdam aux Pays-Bas, s'est tenue l'ultime manche des World Series de rugby à sept.

    voir la vidéo
  3. Tennis – Errani en forme à Stuttgart

    Sara Errani monte en puissance à l'approche de Roland-Garros. Elle a éliminé avec autorité Radwanska lors du tounoi de Stuttgart.
    CONCOURS Sportiva / Internationaux de Strasbourg (dimanche 10 / question 3) : quelle joueuse a remporté 2 fois de suite les IS ? Et en quelles années ? => des places à gagner

    voir la vidéo
  4. Football – Coupe de France (finale)

    Le résumé de la finale de la Coupe de France de football remportée pour la quatrième année consécutive par l'OL. Les joueuses de Gérard Prêcheur ont battu Montpellier 2 buts à 1 le 19 avril à Calais.

    voir la vidéo
  5. Cyclisme sur route – Tour des Flandres

    3e manche de la Coupe du monde UCI le Tour des Flandres (Ronde van Vlaanderen) a été remporté dimanche 5 par l'Italienne Elisa Longo Borghini de l'équipe Wiggle Honda. Revivez les moments clefs de la course.

    voir la vidéo
  6. Football – Une nouvelle Bleue

    Clarisse Le Bihan, nouveau visage chez les Bleues à 2 mois de la Coupe du monde au Canada (6 juin - 5 juillet)

    voir la vidéo
  7. Cyclisme sur route – Trofeo Alfredo Binda

    Le Trofeo Alfredo Binda, 17e du nom et 2e manche de la Coupe du monde, a vu dimanche 29 mars la victoire au sprint de la Britannique Lizzie Armitstead devant la Française Pauline Ferrand-Prévot. Résumé en images, via la chaîne YouTube de l'UCI.

    voir la vidéo
  8. Voile – Volvo Ocean Race

    Revivez en intégralité la 2e victoire dans une régate portuaire de la Volvo Ocean Race du Team SCA 100 % féminin de Samantha Davies.

    voir la vidéo

NSF

La nuit du sport féminin

ASF

L'année du sport féminin

LES BLEUES TOUT SOURIRE

22 juin. Au lendemain de leur probante qualification pour les quarts de finale de la Coupe du monde aux dépens de la Corée du Sud (3-0), les Bleues ont goûté avec le sourire au retour à l'entraînement, sous le radieux soleil de Laval, dans la proche banlieue de Montréal. Photos de notre envoyé spécial au Canada, Christophe Lemaire

Social

Pubilicité

Pubilicité