SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2017-12-14 00:00:00
    • 2018, LE PARI D’UN SPORT NON TRUQUÉ ?
    • Autour du sport
    • voir
    • AUTOUR DU SPORT. Le 11 décembre, dans les les locaux de l’IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques), le sport était au centre d’une réflexion et d’échanges pour cerner la problématique des paris truqués. Un sujet d’une ampleur croissante qui aujourd’hui mobilise des sommes considérables dans une opacité certaine : 80% des paris sportifs sont en effet illégaux et alimentent la criminalité organisée. A partir du 1er janvier 2018, «KCOOS+» (Keep Crime Out Of Sport, soit « carton rouge à la criminalité dans le sport »), se veut un outil de coopération européenne, via un maillage très concret impliquant sportifs et clubs de tous niveaux, pour contenir les dérives. Sportiva-infos était à l’IRIS et Pascale Marcaggi résume ici les données du problème. (Article de 5 700 signes en accès libre). . « J’ai été contacté pour perdre mon premier set 6-0, sur une rencontre non ouverte aux paris ». Un joueur de tennis lambda a ainsi récemment prévenu la Plateforme nationale de lutte contre la manipulation des compétitions sportives (ARJEL). « La FFT a pu diligenter sur place un agent et identifier le truqueur», rapportait Corentin Segalen, coordinateur de l’Arjel, lors de la conférence de l’IRIS consacrée à la «Lutte contre la manipulation des compétitions en France: quelles initiatives pour quel bilan ? » Fix The Fixing Le 20 novembre dernier, la ministre des Sports annonçait devant le Conseil de l’Europe son soutien au projet KCOOPS+, soit 150 000 euros sur trois ans. Côté français, autour de l’ARJEL, sont associés le Parquet national financier, l’Agence française anticorruption (AFA), Tracfin, les organisateurs de grands événements sportifs internationaux, mais aussi des représentants de joueurs. Les outils de réseautage se mettent aujourd’hui en place: « Fix The Fixing » (« le match arrangé»), outil prioritairement destiné à tout sportif et à tout club, sera téléchargeable d’ici la fin de cette année par tout le monde : y compris à partir du site de l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), partenaire des principales instances publiques en matière de lutte contre ce type de criminalité. Autre outil, le « logbook »: depuis juillet 2016, le Groupe de Copenhague réunit 21 pays européens impliqués dans la lutte contre les paris truqués. Désormais, les « alertes » de rencontres arrangées sont classées selon des codes couleurs : de jaune (anomalie dans les cotes, rumeur de manipulation sur les réseaux sociaux) à rouge (tentative de manipulation en cours) correspondant à des actions (transmission aux autres plateformes nationales) : « au mois de mai, nous savons que le tennis est particulièrement exposé », souligne Corentin Segalen. Objectif annoncé pour la France par la ministre des Sports Laura Flessel, 40 plateformes en 2020, le double d’ici à 2024 1 sportif amateur sur 3 pense avoir joué un match truqué Une coopération européenne en forme d’information et de réseautage, qui se présente donc comme l’une des chevilles ouvrières de la lutte contre les paris truqués. 60% des sportifs qui ont répondu au questionnaire de l’IRIS en vue de son étude «comprendre le trucage dans le sportsont des sportifs amateurs. Or, un tiers d’entre eux, (12% pour la France), « pensent avoir assurément, ou potentiellement, joué au cours d’un match truqué », et 15% reconnaissent « avoir été approchés pour truquer un match. » En France, « 6,3% des joueurs français ont été au courant d’incidents de trucage au sein de leur équipe au cours des 12 derniers mois », « 16, 3% ont été au courant d’incidents de trucage au sein d’autres équipes au cours des 12 derniers mois », et « 13% ont entendu ou vu des informations confidentielles partagées avec des personnes extérieures au club au cours des 12 derniers mois. » Si «70% le signalent, 30% ne le reporterait pas en raison du risque de non-confidentialité», note Carole Gomez, chercheuse à l’IRIS et spécialisée dans l’impact du sport dans les relations internationales. « Ce qu’il faut aussi,c’est passer de l’échelle non plus seulement nationale mais internationale. » Une aubaine pour le blanchiment d’argent Entre 500 et 1 000 milliards d’euros, c’est le montant annuel mondial estimé des paris truqués. Or, 82% des paris sont illégaux. Et « Ils alimentent de la criminalité organisée, ce qui est le problème n°1», explique Christian Kalb, chercheur associé à l’IRIS (et coauteur avec Pim Verschuuren de « Blanchiment d'argent, un nouveau fléau pour les paris sportifs ? »): « Pour Europol, le sport est l’un des dix outils du crime organisé. Avec internet des opérateurs installés dans des paradis fiscaux proposent des paris sans limite, qui contournent les lois (paris sur le nombre de cartons jaunes, etc). Quant au blanchiment d’argent, c’est une aubaine : dans un pays pas trop regardant, vous misez avec de l’argent sale. Et obtenez en échange, une preuve de gain légale. » Premiers sports touchés en Europe, le football et le tennis, avant le cricket. « Mais ce ne sont pas les plus grands joueurs, qui sont concernés. Au contraire, plus on descend en division, plus le risque est grand », constate Philippe Lafon, Directeur général de l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), « surtout en Ligue 2 (cf Caen-Nîmes 13 mai 2014, Lens-Istres 11 mai 2012, Fréjus-Colomiers). Les joueurs amateurs n’étant pas payés, c’est l’occasion de toucher de l’argent. » En 2014, 39 alertes ont été données. Le football féminin? « moins touché, mais la question est plutôt à l’international, où des joueurs(ses) professionnel(les) attendent leur salaire, qui leur est versé avec trois ou quatre mois de retard.» Le hand, la prise de conscience des paris truqués en France Le handball a signé la prise de conscience des paris truqués dans le sport français, avec les frère Karabatic (jugés cette année) et la rencontre Cesson- Montpelier du 12 mai 2012 : une partie de l’encadrement montpelliérain avait parié sur la victoire à la mi-temps, du club breton. «Le problème est le rythme de la justice. Vous vous retrouvez avec des joueurs en train d’être jugés, et toujours en activité », soulignait Cécile Mantel, responsable juridique de la Fédération française de handball. « La D1 masculine est la plus touchée. La D1 féminine, c’est plus variable. » Parmi les mesures prises pour 2018, un troisième croisement de fichiers de joueurs, mais également la tenue d’un fichiers d’autres acteurs (arbitres dont les noms ne sont plus publiés à l’avance) et la formation des joueuses féminines A. En France, le chiffre d’affaires des paris sportifs en points de vente se montait à 2 500 M€, (seul opérateur, la FDJ), pas de live betting. Celui des paris en ligne à 2 081 M€ (13 opérateurs agréés, et live-betting). En 2008, 146 rencontres sportives étaient détectées avec une probabilité très élevée de manipulation. En 2017, elles se sont montées à 484. P.M.

ACTUALITES

Autour du sport

2018, LE PARI D’UN SPORT NON TRUQUÉ ?

Texte : Pascale Marcaggi / Visuel : DR

AUTOUR DU SPORT. Le 11 décembre, dans les les locaux de l’IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques), le sport était au centre d’une réflexion et d’échanges pour cerner la problématique des paris truqués. Un sujet d’une ampleur croissante qui aujourd’hui mobilise des sommes considérables dans une opacité certaine : 80% des paris sportifs sont en effet illégaux et alimentent la criminalité organisée. A partir du 1er janvier 2018, «KCOOS+» (Keep Crime Out Of Sport, soit « carton rouge à la criminalité dans le sport »), se veut un outil de coopération européenne, via un maillage très concret impliquant sportifs et clubs de tous niveaux, pour contenir les dérives. Sportiva-infos était à l’IRIS et Pascale Marcaggi résume ici les données du problème. (Article de 5 700 signes en accès libre).
.
« J’ai été contacté pour perdre mon premier set 6-0, sur une rencontre non ouverte aux paris ». Un joueur de tennis lambda a ainsi récemment prévenu la Plateforme nationale de lutte contre la manipulation des compétitions sportives (ARJEL). « La FFT a pu diligenter sur place un agent et identifier le truqueur», rapportait Corentin Segalen, coordinateur de l’Arjel, lors de la conférence de l’IRIS consacrée à la «Lutte contre la manipulation des compétitions en France: quelles initiatives pour quel bilan ? »

Fix The Fixing

Le 20 novembre dernier, la ministre des Sports annonçait devant le Conseil de l’Europe son soutien au projet KCOOPS+, soit 150 000 euros sur trois ans. Côté français, autour de l’ARJEL, sont associés le Parquet national financier, l’Agence française anticorruption (AFA), Tracfin, les organisateurs de grands événements sportifs internationaux, mais aussi des représentants de joueurs.

Les outils de réseautage se mettent aujourd’hui en place: « Fix The Fixing » (« le match arrangé»), outil prioritairement destiné à tout sportif et à tout club, sera téléchargeable d’ici la fin de cette année par tout le monde : y compris à partir du site de l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), partenaire des principales instances publiques en matière de lutte contre ce type de criminalité.

Autre outil, le « logbook »: depuis juillet 2016, le Groupe de Copenhague réunit 21 pays européens impliqués dans la lutte contre les paris truqués. Désormais, les « alertes » de rencontres arrangées sont classées selon des codes couleurs : de jaune (anomalie dans les cotes, rumeur de manipulation sur les réseaux sociaux) à rouge (tentative de manipulation en cours) correspondant à des actions (transmission aux autres plateformes nationales) : « au mois de mai, nous savons que le tennis est particulièrement exposé », souligne Corentin Segalen. Objectif annoncé pour la France par la ministre des Sports Laura Flessel, 40 plateformes en 2020, le double d’ici à 2024

1 sportif amateur sur 3 pense avoir joué un match truqué

Une coopération européenne en forme d’information et de réseautage, qui se présente donc comme l’une des chevilles ouvrières de la lutte contre les paris truqués. 60% des sportifs qui ont répondu au questionnaire de l’IRIS en vue de son étude «comprendre le trucage dans le sportsont des sportifs amateurs. Or, un tiers d’entre eux, (12% pour la France), « pensent avoir assurément, ou potentiellement, joué au cours d’un match truqué », et 15% reconnaissent « avoir été approchés pour truquer un match. »

En France, « 6,3% des joueurs français ont été au courant d’incidents de trucage au sein de leur équipe au cours des 12 derniers mois », « 16, 3% ont été au courant d’incidents de trucage au sein d’autres équipes au cours des 12 derniers mois », et « 13% ont entendu ou vu des informations confidentielles partagées avec des personnes extérieures au club au cours des 12 derniers mois. »

Si «70% le signalent, 30% ne le reporterait pas en raison du risque de non-confidentialité», note Carole Gomez, chercheuse à l’IRIS et spécialisée dans l’impact du sport dans les relations internationales. « Ce qu’il faut aussi,c’est passer de l’échelle non plus seulement nationale mais internationale. »

Une aubaine pour le blanchiment d’argent

Entre 500 et 1 000 milliards d’euros, c’est le montant annuel mondial estimé des paris truqués. Or, 82% des paris sont illégaux. Et « Ils alimentent de la criminalité organisée, ce qui est le problème n°1», explique Christian Kalb, chercheur associé à l’IRIS (et coauteur avec Pim Verschuuren de « Blanchiment d'argent, un nouveau fléau pour les paris sportifs ? »): « Pour Europol, le sport est l’un des dix outils du crime organisé. Avec internet des opérateurs installés dans des paradis fiscaux proposent des paris sans limite, qui contournent les lois (paris sur le nombre de cartons jaunes, etc). Quant au blanchiment d’argent, c’est une aubaine : dans un pays pas trop regardant, vous misez avec de l’argent sale. Et obtenez en échange, une preuve de gain légale. »

Premiers sports touchés en Europe, le football et le tennis, avant le cricket. « Mais ce ne sont pas les plus grands joueurs, qui sont concernés. Au contraire, plus on descend en division, plus le risque est grand », constate Philippe Lafon, Directeur général de l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), « surtout en Ligue 2 (cf Caen-Nîmes 13 mai 2014, Lens-Istres 11 mai 2012, Fréjus-Colomiers). Les joueurs amateurs n’étant pas payés, c’est l’occasion de toucher de l’argent. » En 2014, 39 alertes ont été données. Le football féminin? « moins touché, mais la question est plutôt à l’international, où des joueurs(ses) professionnel(les) attendent leur salaire, qui leur est versé avec trois ou quatre mois de retard.»

Le hand, la prise de conscience des paris truqués en France

Le handball a signé la prise de conscience des paris truqués dans le sport français, avec les frère Karabatic (jugés cette année) et la rencontre Cesson- Montpelier du 12 mai 2012 : une partie de l’encadrement montpelliérain avait parié sur la victoire à la mi-temps, du club breton. «Le problème est le rythme de la justice. Vous vous retrouvez avec des joueurs en train d’être jugés, et toujours en activité », soulignait Cécile Mantel, responsable juridique de la Fédération française de handball. « La D1 masculine est la plus touchée. La D1 féminine, c’est plus variable. » Parmi les mesures prises pour 2018, un troisième croisement de fichiers de joueurs, mais également la tenue d’un fichiers d’autres acteurs (arbitres dont les noms ne sont plus publiés à l’avance) et la formation des joueuses féminines A.

En France, le chiffre d’affaires des paris sportifs en points de vente se montait à 2 500 M€, (seul opérateur, la FDJ), pas de live betting. Celui des paris en ligne à 2 081 M€ (13 opérateurs agréés, et live-betting). En 2008, 146 rencontres sportives étaient détectées avec une probabilité très élevée de manipulation. En 2017, elles se sont montées à 484.

P.M.

ACTUS SIMILAIRES

  1. L’ACADÉMIE DES SPORTS DISTINGUE PICON, KEITA, CLOUVEL, MAURESMO, WERTH ET OURAHMOUNE

  2. C’EST PARTI POUR LE GLOBAL SPORT MENTORING PROGRAMME

  3. FLESSEL, MINISTRE EN PASSANT PAR BRATISLAVA ET LA MAIRIE DU 18E…

  4. DENIS MASSEGLIA VISE UN 3E MANDAT

  5. ISABELLE LAMOUR EST EN CAMPAGNE

  6. SPORTIVA-INFOS : TOUTE UNE ANNÉE DE SPORT FÉMININ ET MIXTE

  7. LE DOUBLE ÉVÈNEMENT DE DÉCEMBRE

  8. MMA : UNE ÉVOLUTION QUESTIONNÉE

  9. LE SPORT, LES MÉDAILLES, ET APRÈS

  10. SPORTIVA DANS LA MÊLÉE DU DÉBAT

  11. SPORTIVA-INFOS AU COLLOQUE « SPORT, HISTOIRE ET DIVERSITÉS »

  12. FOSBURIT, LE SPONSORING 2.0 POUR LES SPORTIVES

  13. QUAND FRANCE TÉLÉVISIONS DONNE LE (TRÈS) MAUVAIS EXEMPLE

  14. AUDREY PRIETO : « LES CHAMPIONNES SONT SOUS-UTILISÉES ! »

  15. AURORE ASSO : PLONGER POUR SENSIBILISER AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

  16. BAKOU : ENTRE OBJECTIFS OLYMPIQUES ET PRESSION FÉDÉRALE

  17. DES FEMMES RÉCOMPENSÉES À JEAN-BOUIN

  18. LE BON PLAN (DE FÉMINISATION)

  19. ACADÉMIE DES SPORTS : IL N'Y A PAS QUE TONY PARKER DANS LA VIE...

  20. MUSÉE DU SPORT : NOUVELLE ÉPOQUE

  21. VERTIGO LA SOLIDARITÉ AU SOMMET

  22. QUE DEVIENNENT-ELLES (3/3) ? SONIA BOMPASTOR

  23. QUE DEVIENNENT-ELLES (2/3) ? ANNETTE SERGENT

  24. QUE DEVIENNENT-ELLES (1/3) ? LUCIE DÉCOSSE

  25. ENVOL ATTENDU POUR "LE SPORT DONNE DES ELLES"

  26. LANCEMENT D’UNE ASSOCIATION EUROPEENNE DES MEDIAS ET DU SPORT FEMININ

  27. L’AFFAIRE DES DEUX PHOTOS

  28. BONNE ANNÉE SPORTIVE 2014!

  29. VALÉRIE FOURNEYRON : PRIORITÉ AU SPORT FÉMININ PAR L'ÉDUCATION

  30. QUAND VALÉRIE FOURNEYRON MÈNE L’ENQUÊTE (1/2)

  31. CALI, CAPITALE SPORTIVE D’AMÉRIQUE GRÂCE À UNE FEMME

  32. STATU QUO DANS LES FÉDÉRATIONS

  33. LA 1RE EXPERTISE DU SPORT FÉMININ

  34. VALERIE FOURNEYRON ANNONCE SES PRIORITÉS POUR 2013

  35. LA PARITÉ AU SOMMET DES FÉDÉRATIONS, C'EST MAINTENANT ?

  36. TEMPÊTE DANS LES VOILES

  37. LA DIRIGEANTE, L'AVENIR DU SPORT ?

  38. L’HALTÉROPHILIE DISSÉQUÉE PAR LA CIE MABEL OCTOBRE

  39. SPORTIVES EN PALESTINE

  40. LILIAN THURAM : "IL FAUT AVANCER LES YEUX OUVERTS"

  41. DOSSIER SPORTIVA (4/4) : CE QUE DISENT LES SPORTIVES

  42. DOSSIER SPORTIVA (3/4) : « LE VÊTEMENT FÉMININ A TOUJOURS FAIT L’OBJET DE VIVES DISCUSSIONS »

  43. DOSSIER SPORTIVA (2/4) : LES TENUES À L’ÉPREUVE DES RÈGLEMENTS

  44. DOSSIER SPORTIVA (1/4) : LES HABITS FONT L’ÉMOI

Facebook Twitter