SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2013-01-30 00:00:00
    • VALERIE FOURNEYRON ANNONCE SES PRIORITÉS POUR 2013
    • Autour du Sport
    • voir
    • Lors de ses vœux à la presse mardi 29, Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative a présenté ses objectifs : moderniser le code du sport et booster l’impact de la France dans les relations internationales. La ministre a annoncé les changements à la tête de l’INSEP et du CNDS. Elle a également parlé de l’emploi et de la parité : du travail sur la table… « Je sais qu’on dit de moi que pendant huit mois je n’ai presque rien fait pour le sport. Qu’on se pose des questions sur mon travail… J’assume. Des questions sur moi, mais j’ai des réponses. En huit mois on ne peut pas régler tout mais nous avons défini les priorités, et définit le travail, il est maintenant sur la table pour régler le désordre qui existe ». C’est ainsi que Valérie Fourneyron a commencé la présentation de son cap pour 2013. Une fois les constatations faites, elle a annoncé ce qui est prioritaire pour régler « les irrégularités » et tout ce qui ne fonctionne pas dans le sport. Réorganisation du code du sport : La ministre s’est référée au rapport de la Cour de Comptes, « Sport pour tous et sport de haut niveau : pour une réorientation de l’action de l’État ». Ainsi, la priorité numéro un consistera à recadrer toutes les pratiques institutionnelles pour arriver à une modernisation et faire en sorte que la gouvernance du sport français soit adaptée à l’évolution des enjeux. Autonomie : Pour «faire rayonner la scène sportive française à travers le monde et peut-être mieux convaincre», Madame Fourneyron a nommé Bernard Lapasset comme référent, pour qu’il puisse être l’interlocuteur privilégié dans les échanges internationaux. Haut Niveau Il s’agit là d’établir de nouveaux équilibres pour les sportifs et les sportives. Ainsi Valérie Fourneyron a annoncé deux changements: Jean-Pierre de Vincenzi devient le nouveau directeur général de l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP), et Jean-François Guillot, directeur générale du Centre National de Développement du Sport (CNDS). Jean-Pierre de Vincenzi ( 55 ans), a occupé pendant 15 ans le poste de Directeur Technique National (DTN) de la Fédération Française de Basket-ball. Depuis 2009, il était le directeur général de la fédération dont il a piloté la réorganisation opérationnelle. M. de Vincenzi aura la responsabilité de poursuivre la structuration du réseau d’excellence et d’accompagnement du sport de haut-niveau français. Il aura aussi pour mission de consolider le « double-projet » qui permet aux sportifs de préparer leur insertion professionnelle pendant leur carrière sportive. Jean-François Guillot (54 ans), est Conseiller maître à la Cour des Comptes. Directeur adjoint en charge des affaires administratives, juridiques et financières de l’Agence de maîtrise d’ouvrage des travaux du Ministère de la Justice de 2003 à 2006, M. Guillot est spécialiste en gestion des établissements publics et en contrôle budgétaire. A la tête du CNDS, il aura la charge de réorienter l’établissement vers ses priorités originelles de développement du sport pour tous et de réduction des inégalités d’accès à la pratique sportive. Il aura également la responsabilité de la mise en œuvre du plan de redressement des finances du CNDS voté lors du Conseil d’administration du 13 novembre 2012. Dopage: «Le sport sans dopage, j’y crois encore à mon âge », a précisé avec un sourire Valérie Fourneyron qui promet « pas d’impunité dans les’affaires de dopage car les tricheurs tombent un jour ou l’autre ». En parlant ouvertement des aveux de Lance Amstrong, la Ministre a souhaité que « l’omerta soit mis à nu. Après l’affaire Festina tout a continué, après Lamce Amstrong tout doit être dévoilé et arrêter avec le dopage. Le sportif ne doit pas être un cobaye ». Emploi : «Le sport doit être aussi un moyen d’améliorer l’emploi». Selon la Ministre, le sport doit être un générateur d’emplois et pas seulement dans la pratique sinon dans la partie administrative afin de réussir à améliorer la compétitivité. Pour cela, il faut réorganiser les politiques du gouvernement en faveur de la jeunesse, passer d’une politique segmentée – qui conduit à des exclusions – à une politique globale, et mettre en place un outil cohérent, global, transversal pour définir et surtout pour piloter la politique jeunesse du gouvernement. C’est dans cette optique que sera mis en place le premier Conseil Interministériel de la Jeunesse (CIJ) qui se réunira le 21 février prochain. «Le CIJ c’est un défi que nous avons relevé et qui ouvre un nouveau chapitre des politiques Jeunesse ». À la fin de sa présentation, Valérie Fourneyron a répondu aux questions de journalistes. Sportiva-infos a remarqué l’absence du sport féminin dans son discours et a questionné la mandataire sur le projet de quotas à l’intérieur des fédérations et du CSA. La réponse de la Ministre : «Il existe une fragilité dans le sport féminin. C’est important de travailler la mixité pour améliorer l’égalité dans toutes les institutions. L’objectif de la parité est encore loin. Un tiers des fédérations n’appliquent pas l’égalité. Pareil à l'intérieur du Ministère. En 2013, je souhaite ne pas rester dans ce constat qui n’est pas satisfaisant. Je recherche la parité dans l’ensemble des postes. Et je m’engage sur cet objectif ». Yaneth Pinilla B.

ACTUALITES

Autour du Sport

VALERIE FOURNEYRON ANNONCE SES PRIORITÉS POUR 2013

Texte et photo: Yaneth Pinilla B.

Lors de ses vœux à la presse mardi 29, Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative a présenté ses objectifs : moderniser le code du sport et booster l’impact de la France dans les relations internationales. La ministre a annoncé les changements à la tête de l’INSEP et du CNDS. Elle a également parlé de l’emploi et de la parité : du travail sur la table…

« Je sais qu’on dit de moi que pendant huit mois je n’ai presque rien fait pour le sport. Qu’on se pose des questions sur mon travail… J’assume. Des questions sur moi, mais j’ai des réponses. En huit mois on ne peut pas régler tout mais nous avons défini les priorités, et définit le travail, il est maintenant sur la table pour régler le désordre qui existe (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. L’ACADÉMIE DES SPORTS DISTINGUE PICON, KEITA, CLOUVEL, MAURESMO, WERTH ET OURAHMOUNE

  2. C’EST PARTI POUR LE GLOBAL SPORT MENTORING PROGRAMME

  3. FLESSEL, MINISTRE EN PASSANT PAR BRATISLAVA ET LA MAIRIE DU 18E…

  4. DENIS MASSEGLIA VISE UN 3E MANDAT

  5. ISABELLE LAMOUR EST EN CAMPAGNE

  6. SPORTIVA-INFOS : TOUTE UNE ANNÉE DE SPORT FÉMININ ET MIXTE

  7. LE DOUBLE ÉVÈNEMENT DE DÉCEMBRE

  8. MMA : UNE ÉVOLUTION QUESTIONNÉE

  9. LE SPORT, LES MÉDAILLES, ET APRÈS

  10. SPORTIVA DANS LA MÊLÉE DU DÉBAT

  11. SPORTIVA-INFOS AU COLLOQUE « SPORT, HISTOIRE ET DIVERSITÉS »

  12. FOSBURIT, LE SPONSORING 2.0 POUR LES SPORTIVES

  13. QUAND FRANCE TÉLÉVISIONS DONNE LE (TRÈS) MAUVAIS EXEMPLE

  14. AUDREY PRIETO : « LES CHAMPIONNES SONT SOUS-UTILISÉES ! »

  15. AURORE ASSO : PLONGER POUR SENSIBILISER AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

  16. BAKOU : ENTRE OBJECTIFS OLYMPIQUES ET PRESSION FÉDÉRALE

  17. DES FEMMES RÉCOMPENSÉES À JEAN-BOUIN

  18. LE BON PLAN (DE FÉMINISATION)

  19. ACADÉMIE DES SPORTS : IL N'Y A PAS QUE TONY PARKER DANS LA VIE...

  20. MUSÉE DU SPORT : NOUVELLE ÉPOQUE

  21. VERTIGO LA SOLIDARITÉ AU SOMMET

  22. QUE DEVIENNENT-ELLES (3/3) ? SONIA BOMPASTOR

  23. QUE DEVIENNENT-ELLES (2/3) ? ANNETTE SERGENT

  24. QUE DEVIENNENT-ELLES (1/3) ? LUCIE DÉCOSSE

  25. ENVOL ATTENDU POUR "LE SPORT DONNE DES ELLES"

  26. LANCEMENT D’UNE ASSOCIATION EUROPEENNE DES MEDIAS ET DU SPORT FEMININ

  27. L’AFFAIRE DES DEUX PHOTOS

  28. BONNE ANNÉE SPORTIVE 2014!

  29. VALÉRIE FOURNEYRON : PRIORITÉ AU SPORT FÉMININ PAR L'ÉDUCATION

  30. QUAND VALÉRIE FOURNEYRON MÈNE L’ENQUÊTE (1/2)

  31. CALI, CAPITALE SPORTIVE D’AMÉRIQUE GRÂCE À UNE FEMME

  32. STATU QUO DANS LES FÉDÉRATIONS

  33. LA 1RE EXPERTISE DU SPORT FÉMININ

  34. LA PARITÉ AU SOMMET DES FÉDÉRATIONS, C'EST MAINTENANT ?

  35. TEMPÊTE DANS LES VOILES

  36. LA DIRIGEANTE, L'AVENIR DU SPORT ?

  37. L’HALTÉROPHILIE DISSÉQUÉE PAR LA CIE MABEL OCTOBRE

  38. SPORTIVES EN PALESTINE

  39. LILIAN THURAM : "IL FAUT AVANCER LES YEUX OUVERTS"

  40. DOSSIER SPORTIVA (4/4) : CE QUE DISENT LES SPORTIVES

  41. DOSSIER SPORTIVA (3/4) : « LE VÊTEMENT FÉMININ A TOUJOURS FAIT L’OBJET DE VIVES DISCUSSIONS »

  42. DOSSIER SPORTIVA (2/4) : LES TENUES À L’ÉPREUVE DES RÈGLEMENTS

  43. DOSSIER SPORTIVA (1/4) : LES HABITS FONT L’ÉMOI

Facebook Twitter