SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2013-03-18 00:00:00
    • SIX NATIONS : BILAN ET CHAMBOULEMENT
    • Rugby
    • voir
    • Le Tournoi des Six Nations 2013 a rendu un verdict aussi inattendu qu’historique ce dimanche avec le sacre de l’Irlande qui remporte pour la première fois de son histoire la compétition, Grand Chelem à la clé. Pour les Françaises, la deuxième place finale demeure un bon résultat à un peu plus d’un an de la Coupe du monde. Mais l’inquiétude autour d’un rugby à XV règne car ce millésime 2013 des Six Nations pourrait bien être le dernier. C'est sur un festival offensif que s'est refermée la page 2013 du Tournoi des Six Nations pour les Françaises. Douze essais sont en effet venus accompagner le large succès tricolore 76-0 vendredi soir à Dijon contre l'Écosse. Une victoire logique, pour ne pas dire très facile, et qui positionne les Bleues au deuxième rang final de ce Tournoi 2013, derrière l'Irlande et devant l'Angleterre. Climax bleu-blanc-rouge, la victoire à Twickenham 20-30, la première outre-Manche depuis 2005, la première tout court dans la mythique enceinte londonienne, est le moment fort de ce mois et demi de matches internationaux quand la grave blessure au genou d'Élodie Poublan lors du même match tient lieu de mini-drame. La défaite inaugurale en Italie (13-12) sur une terrain boueux et impraticable et celle logique en terre irlandaise (15-10) ont empêché les Françaises de prétendre à mieux alors que l'Angleterre, certes privée de plusieurs cadres, a émis pour la première fois depuis de longues années certaine doutes. « Le bilan est mitigé, fait ainsi savoir la manager de l'équipe de France Annick Hayraud, interrogée par Sportiva-infos. Il y a certes eu une belle évolution au niveau du groupe de joueuses, mais on constate un manque de constance dans le jeu. On a du mal à répéter les bons matches et à être régulières sur 80 minutes. C'est sur quoi il faudra travailler d'ici à la Coupe du monde (prévue du 28 juillet au 17 août 2014 selon nos informations, ndlr). » Avant cela, les Bleues se retrouveront pour une tournée aux États-Unis au mois de juin cette année. Deux test-matches, et peut-être un troisième, sont prévus face aux Américaines, venues dans l'Hexagone lors de la dernière tournée d'automne. Une bonne mise en jambes pour faire le lien entre les deux saison, avant d'engager une série de stages préparatoires, physiques et tactiques, qui seront planifiés d'ici au mondial. Entre-temps, l'équipe disputera un Tournoi des Six Nations 2014 qui pourrait ne ressembler en rien à celui en vigueur depuis 2007. Quel tournoi en 2014 ? Instauré en 2002 et calqué depuis depuis 2007 sur le modèle masculin, avec les six mêmes sélections nationales, le Tournoi des Six Nations fut peut-être le dernier du genre en 2013. Et a même vécu, estiment les Écossais, et dans une moindre mesure les Gallois, qui ont clairement fait savoir aux autres équipes leur intention d'arrêter les frais. Définitivement pour le XV du Chardon, qui ne peut plus assumer économiquement une participation au tournoi féminin et brandit la menace d'un retrait alors que les Gallois réclament une nouvelle formule. Favorables au statu quo, les responsables français s'inquiètent de ce contexte renversant après avoir œuvré pour l'élaboration du Tournoi actuel et craignent une modification. Et avancent en opposition à toute velléité révolutionnaire le Grand Chelem irlandais, premier du nom, comme la preuve irréfutable que le niveau du rugby à XV s'homogénéise dans l'ombre du duo franco-anglais. Président de la FIRA - Association européenne de rugby, le Français Jean-Claude Baqué pense quant à lui que « l'intégration du rugby à sept au programme olympique a bouleversé la pratique quinziste au niveau continental » et que « tout changement des Six Nations doit prendre en compte ce nouvel aspect ». Interrogé par Sportiva-infos, le dirigeant européen révèle la teneur des débats auxquelles la fédération européenne prend part pour l'avenir du Tournoi. « Différentes hypothèses de travail sont évoquées, des plans B, C et D ont été mis sur la table des discussions », confie-t-il. Parmi les solutions envisagées figurent l'ouverture du tournoi à deux nations FIRA pour un championnat à deux poules de quatre avec un système de rélégation et de promotion. Le même ressort pourrait être utilisé dans le cadre d'un tournoi similaire à l'actuel mais dans lequel le bon dernier défendrait sa place dans l'élite lors d'un barrage avec une équipe FIRA. Un autre championnat à deux phases, d'abord qualificatif puis limitant aux vainqueurs le droit de se disputer la victoire finale tandis que les équipes défaites disputeraient un tournoi bis contre de nouvelles équipes FIRA est également envisagé. « Ces solutions sont plus ou moins réalisables, estime Jean-Claude Baqué. La FIRA prendra position à l'issue du tournoi de qualification pour la Coupe du monde qui aura lieu du 20 au 27 avril à Madrid. Nous observerons comment se comportent des nations comme l'Espagne, les Pays-Bas ou la Suède face à l'Écosse et l'Italie. Alors, nous jugerons utile ou pas de reformuler le tournoi. Seule la vérité du terrain permettra de dire s'il faut procéder à un changement. » Ch.L. Les résultats 1re journée (2 et 3 février) Italie - FRANCE 13-12 ; Angleterre - Écosse 76-0 ; Galles - Irlande 13-0. 2e journée (8, 9 et 10 février) FRANCE - Galles 32-0 ; Irlande - Angleterre 25-0 ; Écosse - Italie 0-8. 3e journée (23 et 24 février) Écosse - Irlande 3-30 ; Angleterre - FRANCE 20-30 ; Italie - Galles 15-16. 4e journée (8, 9 et 10 mars) Irlande - FRANCE 15-10 ; Angleterre - Italie 34-0 ; Écosse - Galles 0-13. 5e journée (15 et 17 mars) FRANCE - Écosse 76-0 ; Italie - Irlande 3-6 ; Galles - Angleterre 16-20. Le classement général final 1. Irlande, 10 pts (+ 62) 2. FRANCE, 6 pts (+ 112) 3. Angleterre, 6 pts (+ 79) 4. Galles, 4 pts (- 24) 5. Italie, 4 pts (- 29) 6. Écosse, 0 pt (- 200) Statistiques Classement individuel au nombre d'essais 5 essais : Miller (Irlande). 4 essais : Trémoulière (FRANCE), Tuson (Angleterre) et Hunter (Angleterre). 3 essais : Briggs (Irlande), Guiglion (FRANCE) et Billes (FRANCE). 2 essais : Crowley (Angleterre), Large (Angleterre), Chamberlain (Angleterre), Wilson (Angleterre), Murray (Galles), Ladagnous (FRANCE), Mignot (FRANCE), Agricole (FRANCE), N'Diaye (FRANCE) et Chobet (FRANCE). 1 essai : McGilchrist (Angleterre), Gallagher (Angleterre), Reed (Angleterre), Scott (Angleterre), Callagher (Angleterre), Clark (Angleterre), Thompson (Angleterre), Le Pesq (FRANCE), Salles (FRANCE), Godiveau (FRANCE), Edwards (Galles), S. Harries (Galles), L. Harries (Galles), Fletcher (Galles), York (Galles), Spence (Irlande), Bourke (Irlande), Egan (Irlande), Fleming (Irlande), Severin (Italie), Barattin (Italie). Nombre d'essais par pays 1. FRANCE, 24 essais 2. Angleterre, 23 essais 3. Irlande, 12 essais 4. Galles, 7 essais 5. Italie, 2 essais 6. Écosse, 0 essai Classement des buteuses 1. Reed (Angleterre) 35 pts 2. Schiavon (Italie) 29 pts 3. Briggs (Irlande) 28 pts 4. Bailon (FRANCE), 16 pts 5. Trémoulière (FRANCE) 14 pts 6. Prosser (Galles) 12 pts 7. Agricole (FRANCE) 10 pts 8. Snowsilll (Galles) 8 pts 9. Ritchie (Écosse) 3 pts Classement général individuel par points 1. Briggs (Irlande), 43 pts 2. Reed (Angleterre) 40 pts 3. Schiavon (Italie) 29 pts 4. Miller (Irlande) 25 pts 5. Trémoulière (FRANCE) 34 pts 6. Hunter (Angleterre), Tuson (Angleterre) et Agricole (FRANCE), 20 pts 9. Bailon (FRANCE), 16 pts 10. Guiglion (FRANCE) et Billes (FRANCE), 15 pts

ACTUALITES

Rugby

SIX NATIONS : BILAN ET CHAMBOULEMENT

Texte et chiffres : Christophe Lemaire. Photo : Sportiva-infos

Le Tournoi des Six Nations 2013 a rendu un verdict aussi inattendu qu’historique ce dimanche avec le sacre de l’Irlande qui remporte pour la première fois de son histoire la compétition, Grand Chelem à la clé. Pour les Françaises, la deuxième place finale demeure un bon résultat à un peu plus d’un an de la Coupe du monde. Mais l’inquiétude autour d’un rugby à XV règne car ce millésime 2013 des Six Nations pourrait bien être le dernier.

C'est sur un festival offensif que s'est refermée la page 2013 du Tournoi des Six Nations pour les Françaises. Douze essais sont en effet venus accompagner le large succès tricolore 76-0 vendredi soir à Dijon contre l'Écosse. Une victoire logique, pour ne pas dire très facile, et qui positionne les Bleues au deuxième rang final de ce Tournoi 2013, derrière (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. RUGBY : ÉTAT DES LIEUX AVANT LA COUPE DU MONDE

  2. LA FRANCE 4e DU CLERMONT SEVENS !

  3. L’HISTOIRE PASSIONNÉE DES BALLES OVALES

  4. CHEROUK ENVOIE DU SON, LES FILLES ENVOIENT DU JEU

  5. RUGBY À XIII : L’ÉQUIPE DE FRANCE PRIVÉE DE COUPE DU MONDE

  6. L’ESPAGNE REJOINT LA FRANCE À RIO…

  7. GRANDE PREMIÈRE POUR L’AUSTRALIE, LA FRANCE NE DÉCOLLE PAS…

  8. LES BLEUES REMPORTENT LE 6 NATIONS, GAËLLE MIGNOT RACONTE

  9. CARLOS ZALDUENDO : « 6 ET PEUT-ÊTRE 8 NATIONS POUR LE PROCHAIN MONDIAL »

  10. L’USAP, FORFAIT GÉNÉRAL

  11. QUAND L’ÉQUIPE DE FRANCE TIENT TÊTE À L’ANGLETERRE…

  12. SEVENS : LE TOURNOI D'AMSTERDAM EN CONTINU 2/2

  13. SEVENS : LE TOURNOI D'AMSTERDAM EN CONTINU 1/2

  14. LES BLEUES AUX PORTES DE L'OLYMPE

  15. UNE NOUVELLE ÈRE POUR LE XV DE FRANCE

  16. RENDEZ-VOUS EN 2017... MAIS OÙ ?

  17. « MÉDIATIQUEMENT, IL N'Y AVAIT RIEN »

  18. RDV À JEAN-BOUIN !

  19. RUGBY À XV ET SEVENS : LA COHABITATION, JUSQU’OÙ ?

  20. FRANCE ? NOUVELLE-ZÉLANDE ? ANGLETERRE ?

  21. COUPE DU MONDE : À QUI LA 7e LEVÉE ?

  22. FINALE À XIII: LES PATRONNES C'EST LES FILLES DE FACTURE-BIGANOS !

  23. CLÉMENCE, 16 ANS, ARBITRE

  24. COUPE DU MONDE (4/4) : LES AUSTRALIENNES CHAMPIONNES, LES FRANÇAISES AUSSI !

  25. COUPE DU MONDE (3/4) : LA FRANCE 4e NATION MONDIALE

  26. AVEC L'ÉQUIPE DE FRANCE (2/4) : SCÈNES D’AVANT LE MATCH POUR LA 3e PLACE

  27. AVEC L’ÉQUIPE DE FRANCE (1/4): CONTRE L’ANGLETERRE À BATLEY

  28. LES BLEUES MOTIVÉES POUR "LEUR" COUPE DU MONDE

  29. SOUS LES PALMIERS, LA RAGE

  30. « TRAVAILLER LE PHYSIQUE EN VUE DE LA COUPE DU MONDE »

  31. Comment s'extirper (de justesse) des griffes des Eagles

  32. USA-FRANCE À LOS ANGELES: «UNE FORTE MAIS SAINE RIVALITÉ»

  33. TOP 10: LE LMRCV VEUT BOUSCULER LA TRADITION

  34. SEVENS : LES DÉFIS DES FRANÇAISES

  35. LE TOURNOI DES SIX NATIONS SACRIFIÉ, LE RUGBY À XV MENACÉ

  36. ET LA COUPE DU MONDE AU FAIT ?

  37. STADE DE FRANCE ET COUPE DU MONDE

  38. OÙ VA L’OVALIE ? (2/2) LE 13, UN RUGBY VITAL

  39. OÙ VA L’OVALIE ? (1/2) LES CLIGNOTANTS VERTS DE LA FFR

Facebook Twitter