SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2013-04-10 00:00:00
    • DOSSIER TV (2/3) : LE SPORT FÉMININ, PROGRAMME COURT
    • Médias
    • voir
    • Sportiva-infos a disséqué les six derniers mois des grilles de programmes sportifs retransmis en direct au cœur du paysage audiovisuel français. De cette enquête inédite, il ressort un chiffre phare : 11 %, c’est la part du sport féminin enregistrée sur la période que nous avons observée. Le deuxième volet de notre dossier spécial « Sport féminin & Télévision » vous révèle les principales observations de ce travail essentiel. Pour les observateurs du sport en général, le verdict final n’a rien de surprenant. L’écrasante majorité du sport retransmis en direct à la télévision concerne les performances à huis clos de la gent masculine. Il ne reste alors qu’un modeste ratio de 11 % de sport au féminin. Pour faire émerger cette statistique, préalable à tout argumentaire sur la place du sport féminin à la télévision, Sportiva-infos a analysé plus de 8500 heures de programmes entre le 1er octobre 2012 et le 31 mars 2013 (1), soit une période de six mois propre à englober une majorité de disciplines (estivales comme hivernales) sans tomber dans le trompe-l’œil d’une quinzaine olympique. Le top 3 : tennis, football, ski alpin Ce n’est guère nouveau, mais comme depuis de nombreuses années, le tennis est l’étendard d’une certaine idée de la parité. C’est partiellement vrai en termes de primes ou de revenus publicitaires. Ça l’est tout autant en ce qui concerne la fenêtre télévisuelle. Et même si les 358 heures de tennis féminin énumérées au cours des six derniers mois représentent (seulement) 32 % du volume global télévisé, les 358 heures de tennis féminin retransmises durant la période clé enveloppent quasiment tous les tournois possibles et inscrits au calendrier. A l’instar d’un large panel de disciplines olympiques hivernales, le ski alpin se montre partageur, sous l’impulsion d’Eurosport, diffuseur officiel de la grande majorité des coupes du monde et championnats du monde concernées. Ainsi, en arrondissant à la décimale supérieure, on obtient un taux rond de 50 % sur l’ensemble de la saison écoulée, qui s'étend d'ailleurs sur les six mois pris en compte par l’enquête de Sportiva-infos. Voir le verre à moitié vide... ou à à moitié plein. Les observateurs du football féminin seront partagés par les chiffres que nous révélons. Celui qui pourrait chagriner, c’est le taux de 3,4 % de ballon rond au féminin dans la petite lucarne : à quelques minutes près une centaine d’heures, une goutte d’eau parmi les presque 3000 heures de football dénombrées entre octobre et mars. En revanche, l’univers du football féminin, fièrement élevé au deuxième rang des pratiques féminines les plus diffusées en France, peut se satisfaire de son évolution, exponentielle depuis cinq ans. Le flop 3 : cyclisme sur route, rugby, basket Certes, on ne peut être objectif sur la question. Mais un constat auquel personne ne pourra objecter prend forme à travers notre enquête. Cyclisme sur route, rugby et basket, trois poids lourds de la pratique sportive en France et dans le monde, souffrent d’une sous-médiatisation ou d’une non-médiatisation criante à la télévision. Pour le basket (1,5 %, la part télévisée du basket féminin), il faut reconnaître la toute puissance de la NBA, le championnat professionnel nord-américain, qui gonfle très grossièrement les chiffres au profit des couche-tard et tend même à vampiriser les matches du championnat de France masculin. Néanmoins, sur les six mois étudiés par Sportiva-infos, faut-il s’inquiéter de l’absence totale de couverture de la Ligue féminine de basket (LFB) ? Seuls les exploits des joueuses de Bourges en Euroligue ont entrouvert la lucarne sur Sport+… Hormis un match amical de l’équipe de France retransmis en novembre dernier, et en occultant volontairement le match des Six Nations Angleterre-France (diffusé en différé, voir (1)), le rugby féminin évolue dans l’anonymat le plus total, ne représentant qu’un taux anecdotique de 0,4 % sur les quelque 507 heures d’ovalie (à XV) répertoriées entre octobre et mars. Mais que penser du cyclisme sur route féminin (0 % sur 90 heures recensées), qui en six mois n’a pas eu la moindre seconde de retransmission en direct. Certes, la période hivernale n’est guère propice aux coups de pédales. Mais en dehors de ce laps de temps, seuls les championnats du monde ou les Jeux olympiques parviennent à sortir cette pratique du silence, alors que la quasi-intégralité du calendrier masculin bénéficie d’une couverture télévisuelle. Eurosport leader sur le sport féminin Si la toute puissante TF1 ne dédie aucune minute au sport au féminin, le constat n’est guère plus reluisant pour les chaînes hertziennes classiques. Il faut donc aller sur la TNT pour parer à ce manque. Le groupe France Télévisions se distingue ainsi à travers certains sports phares fondamentalement paritaires (natation, athlétisme), mais aussi par des programmations plus audacieuses (karaté, rugby). Eurosport est la chaîne la plus exemplaire quant à l’ouverture de son antenne aux pratiques féminines. La chaîne du groupe TF1 tire notamment profit de son pari sur le football, dont l'équipe de France féminine est l'un des produits phares de D8 (groupe Canal). Discret sur le basket, dont il possède pourtant les droits télévisuels, le groupe Canal+ n’emploie pas du tout sa maison mère mais utilise à bon escient la petite sœur Sport+, maison hôte du handball et ce malgré l’ingérence de beIN Sport auprès du championnat de France. Le nouveau mastodonte du PAF (paysage audiovisuel français) peine d’ailleurs à capter des événements féminins. Tout comme L’Équipe 21, présente uniquement sur la finale de la Coupe de France de volley-ball sur notre période test. Mention spéciale en revanche à Ma Chaîne Sport qui assure aux volleyeuses hexagonales un espace non négligeable. Ch.L. NB. (1) Pour réaliser cette enquête, nous avons pris le parti de ne retenir que les retransmissions en direct d'événements sportifs sur des chaînes à couverture nationale. Ceci exclut de fait les chaînes locales et les retransmissions, mêmes inédites, en différé. Concernant les données chiffrées, le critère de sélection qui prévaut dans notre enquête est la démarche a priori. Ce sont donc les grilles de programmes communiquées par les chaînes qui ont permis la compilation des chiffres dressés ci-dessus, et non un éventuel minutage en temps réel (ou a posteriori) susceptible de masquer la démarche d'une chaîne ; démarche qui primee dans les chiffres que nous mettons en avant. Et aussi... Le premier volet de notre en enquête dédié au rendez-vous manqué entre la nouvelle chaîne L'Équipe 21 et le sport féminin : « L'Équipe 21 : la diversité, quelle diversité ? ». 3e et dernier chapitre de notre dossier ce vendredi...

ACTUALITES

Médias

DOSSIER TV (2/3) : LE SPORT FÉMININ, PROGRAMME COURT

Christophe Lemaire. Photo : Jacques Cortie / Sportiva-infos.

Sportiva-infos a disséqué les six derniers mois des grilles de programmes sportifs retransmis en direct au cœur du paysage audiovisuel français. De cette enquête inédite, il ressort un chiffre phare : 11 %, c’est la part du sport féminin enregistrée sur la période que nous avons observée. Le deuxième volet de notre dossier spécial « Sport féminin & Télévision » vous révèle les principales observations de ce travail essentiel.

Pour les observateurs du sport en général, le verdict final n’a rien de surprenant. L’écrasante majorité du sport retransmis en direct à la télévision concerne les performances à huis clos de la gent masculine. Il ne reste alors qu’un modeste ratio de 11 % de sport au féminin. Pour faire émerger cette statistique, préalable à tout argumentaire sur la place (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. MÉDIA : AGRÉMENT CPPAP RENOUVELÉ POUR SPORTIVA-INFOS

  2. LES PLUS IMPORTANTES ARCHIVES MONDIALES DU SPORT FÉMININ !

  3. AUX ORIGINES DE LA MÉDIATISATION DU RUGBY

  4. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : ALLISON PINEAU EN COUV' ET TOUTE L’ACTU SPORTIVE

  5. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : ALLISON PINEAU EN COUV'

  6. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : DU SPORT EN COUV' ET À L'INTÉRIEUR

  7. DU SPORT EN COUV' ET À L'INTÉRIEUR !

  8. LE MENSUEL DU SPORT: N°6, LE POINT CULMINANT !

  9. LE MENSUEL DU SPORT N°5: AU COEUR DE LA MACHINE A GAGNER DE L'OL...

  10. Le Mensuel du Sport n°5 de mai est paru

  11. LE MENSUEL DU SPORT N°4 : VARIÉTÉ ET DENSITÉ

  12. LE MENSUEL DU SPORT n°2 : ENCORE PLUS BEAU, TOUJOURS PLUS SPORT !

  13. LE MENSUEL DU SPORT EST EN VENTE !

  14. LA UNE DE L’ÉQUIPE DISSÉQUÉE SUR UNE ANNÉE PAR SPORTIVA

  15. CSA ET SPORT FÉMININ (2/2): FAITS ET ANALYSES par SPORTIVA

  16. CSA ET SPORT FEMININ (1/2): ENTRETIEN AVEC NATHALIE SONNAC

  17. SEMAINE SPÉCIALE | AVEC SPORTIVA-INFOS, LES SPORTIVES ONT TOUJOURS LA PAROLE !

  18. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR LES NOUVELLES PRATIQUES ET LES SPORTS CONFIDENTIELS...

  19. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR LES RÉVÉLATIONS ET LES INFOS EXCLUSIVES

  20. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR NOTRE SUIVI DES SPORTS CO

  21. SEMAINE SPÉCIALE | MÉDIAS ET COMMUNICATION SCANNÉS PAR SPORTIVA

  22. LA MÉDIATISATION DU SPORT FÉMININ C’EST ICI !

  23. PLUS DE 19 % DE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ

  24. QUELLES AUDIENCES POUR LE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ ?

  25. SPORT FÉMININ ET TV : LA LISTE QUI N'EST PAS MODIFIÉE

  26. SPORT FÉMININ ET TV : QUI VEUT DU MILLION D'EUROS ?

  27. SPORT FÉMININ ET TV : PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMI-E-S

  28. ENQUÊTE SPORTIVA 2014: 15,5% DE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ

  29. LANCEMENT DE SPORTIVA-LATINA

  30. DOSSIER : EUROPE ET MEDIATISATION DU SPORT FEMININ (3/3)

  31. DOSSIER : ÉCLAIRAGES SUR UN PURE PLAYER DU SPORT FÉMININ (2/3)

  32. DOSSIER: INTERNET A LA POINTE DU SPORT FEMININ (1/3)

  33. DOSSIER TV (3/3) : L'ŒIL EXPERT DE VINCENT ROUSSELET-BLANC

  34. DOSSIER TV (1/3) : L'ÉQUIPE 21, LA DIVERSITÉ, QUELLE DIVERSITÉ ?

  35. DESPORTS: TRAITEMENT CHIC DU SPORT

  36. MCS MONTE AU FILET

  37. TV8 MONT-BLANC: LES PARALYMPIQUES EN PLEINE LUMIÈRE

  38. SPORTIVA-INFOS : MÉDIATISATION RÉUSSIE DU SPORT FÉMININ

  39. « TRACE SPORTS » PISTE LES CHAMPIONNES

Facebook Twitter