SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2013-08-05 00:00:00
    • CALI, CAPITALE SPORTIVE D’AMÉRIQUE GRÂCE À UNE FEMME
    • Autour du sport
    • voir
    • Les Jeux Mondiaux c’est un événement gigantesque (120 pays participant, 4 000 athlètes, 31 sports) qui réussit à mobiliser les forces vives du sport planétaire un an après les JO. Remarquable. Peut-être aussi parce qu’aucune discipline n’étant olympique, l’enjeu est de le devenir. Mais l’édition 2013 correspond aussi à la montée en puissance du continent sud-américain dont l’agenda est particulièrement significatif avec la Coupe du monde de football (2014) et le prochains JO (2016). À Cali, l’une des très grandes villes de Colombie, l’on est en tout cas content d’avoir relevé le défi de l’organisation et d’avoir retrouvé le lustre sportif de la ville. Interview avec Clara Luz Roldán, la responsable des sports, alors que les Jeux mondiaux se sont achevés ce dimanche. Cali, 3e ville de Colombie, 2 millions 300 000 habitants a vécu avec boulimie et enthousiasme cette fête sportive de 12 jours, alors que pas grand monde ne croyait au succès de l’opération. Pour la première fois une femme était en charge des sports dans la ville… Clara Luz Roldán explique à Sportiva le miracle de ces Jeux Mondiaux. Comment vous êtes-vous retrouvé à organiser les Jeux mondiaux ? Le maire, Rodrigo Guerrero Velasco, a pris ses fonctions en janvier 2012 et m’a confié les sports et les loisirs. La situation que je trouve est simple : rien n’était prêt. L’administration précédente s’était concentrée sur le Mondial de foot U 20 et les Jeux mondiaux étaient passé au second plan. Il fallait construire cinq enceintes et en remodeler 11. Les 15 derniers jours avant l’inauguration je pensais vraiment que nous n’y arriverions pas. Finalement le succès a été total: bonne organisation, du public tout el temps, partout… Les JM représentaient 4 000 personnes (athlètes et membres des délégations). Le secrétariat de tourisme a enregistré 15 000 personnes venus couvrir l’événement ou pour accompagner les délégations. Les hôtels étaient bien sûr complets mais le plus remarquable c’est la réponse du public. Aucun stade, salle, ou lieu n’ait descendu en-dessous d’un taux de remplissage de 60 % . Ce n’est pas dû à la communication car c’était notre budget le plus réduit et que notre priorité étaient les infrastructures. Nous sommes allés vers la population simplement : à travers les écoles, les collèges. Nous avons sensibilisé auxs ports qui allaient être programmés et nous avons, par exemple, distribué 150 000 disques faits de matériel recyclé ; nous avons insité sur l’aspect civique et sur le respect de l’environnement quand il y a un grand événement. Nous avons visé les jeunes et les très jeunes pour qu’ils entraînent leurs parents… La billeterie a très bien marché alors que les critiques avaient accompagné toute la préparation …. Il est vrai que le Jeux ont été stigmatisé et il était difficile de les vendre. Nous avons pensé un moment faire cadeau des billets mais IWGA s’y est opposée (Association internationale des Jeux mondiaux, détentrice de tous les droits d’organisation). Nous avons alors proposé des prix accessibles à 15 000 pesos (moins de 5 euros, NDLR) Pourquoi dîtes-vous que vous voulez rendre à Cali son image perdue de capitale sportive d’Amérique? Cali a organisé en 1971 les Jeux panaméricains et le succès a donné à la ville ce titre. Mais ensuite plus rien. Nous avons voulu renouer avec cette réussite et revenir à ce niveau. Nous avons cherché quels événements nous pouvions organiser dans le futur pour rester sur la réussite des Jeux mondiaux. Nous venons d’obtenir les Championnats du monde de cyclisme sur piste 2014, qui auront lieu du 26 février au 2 mars, dans à peine plus de 6 mois maintenant. Nous organiserons aussi les Championnats du monde junior d’athlétisme en 2015. Vous êtes la première femme à occuper ce poste de Secrétaire aux sports et aux loisirs dans la ville : quelle est la situation du sport féminin en Colombie ? Il y a une certaine difficulté parce que dans chaque réunion je suis la seule femme. Je travaille à ce que des femmes intègrent les postes à responsabilité, car je considère que s’il n’y a pas de femmes il n’y a pas de promotion du sport féminin. Propos recueillis par Y.P.B. Les sports des Jeux Mondiaux 2013: Kayak-polo, Canoë-marathon, Korfball, Hand beach, Squash, Fistball, Rugby à 7 (uniquement masculin), Raquetballl, culturisme, levé de poids, tir à la corde, billard, tir à l’arc, bowling, escalade, parachutisme, ultimate, ski nautique, sauvetage aquatique, course d’orientation, patinage de vitesse, nage avec palmes, hockey sur patins, baseball, sumo, Karaté, Ju-Jitsu, Haïkido, danse sporitve, gymnastique rythmique, patinage artistique sur patins, gymnastique acrobatique, trampoline, gymnastique aérobic.

ACTUALITES

Autour du sport

CALI, CAPITALE SPORTIVE D’AMÉRIQUE GRÂCE À UNE FEMME

Propos recueillis par Yaneth Pinilla B. (envoyée spéciale à Cali) / Photo: DR

Les Jeux Mondiaux c’est un événement gigantesque (120 pays participant, 4 000 athlètes, 31 sports) qui réussit à mobiliser les forces vives du sport planétaire un an après les JO. Remarquable. Peut-être aussi parce qu’aucune discipline n’étant olympique, l’enjeu est de le devenir. Mais l’édition 2013 correspond aussi à la montée en puissance du continent sud-américain dont l’agenda est particulièrement significatif avec la Coupe du monde de football (2014) et le prochains JO (2016). À Cali, l’une des très grandes villes de Colombie, l’on est en tout cas content d’avoir relevé le défi de l’organisation et d’avoir retrouvé le lustre sportif de la ville. Interview avec Clara Luz Roldán, la responsable des sports, alors que les Jeux mondiaux se sont achevés ce dimanche.

Cali, 3e (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. Money, money : les primes de Roland-Garros et celles de la Champions League

  2. 2018, LE PARI D’UN SPORT NON TRUQUÉ ?

  3. 'BATTLE OF THE SEXES' : LE FILM ARRIVE !

  4. L’ACADÉMIE DES SPORTS DISTINGUE PICON, KEITA, CLOUVEL, MAURESMO, WERTH ET OURAHMOUNE

  5. C’EST PARTI POUR LE GLOBAL SPORT MENTORING PROGRAMME

  6. FLESSEL, MINISTRE EN PASSANT PAR BRATISLAVA ET LA MAIRIE DU 18E…

  7. DENIS MASSEGLIA VISE UN 3E MANDAT

  8. ISABELLE LAMOUR EST EN CAMPAGNE

  9. SPORTIVA-INFOS : TOUTE UNE ANNÉE DE SPORT FÉMININ ET MIXTE

  10. LE DOUBLE ÉVÈNEMENT DE DÉCEMBRE

  11. MMA : UNE ÉVOLUTION QUESTIONNÉE

  12. LE SPORT, LES MÉDAILLES, ET APRÈS

  13. SPORTIVA DANS LA MÊLÉE DU DÉBAT

  14. SPORTIVA-INFOS AU COLLOQUE « SPORT, HISTOIRE ET DIVERSITÉS »

  15. FOSBURIT, LE SPONSORING 2.0 POUR LES SPORTIVES

  16. QUAND FRANCE TÉLÉVISIONS DONNE LE (TRÈS) MAUVAIS EXEMPLE

  17. AUDREY PRIETO : « LES CHAMPIONNES SONT SOUS-UTILISÉES ! »

  18. AURORE ASSO : PLONGER POUR SENSIBILISER AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

  19. BAKOU : ENTRE OBJECTIFS OLYMPIQUES ET PRESSION FÉDÉRALE

  20. DES FEMMES RÉCOMPENSÉES À JEAN-BOUIN

  21. LE BON PLAN (DE FÉMINISATION)

  22. ACADÉMIE DES SPORTS : IL N'Y A PAS QUE TONY PARKER DANS LA VIE...

  23. MUSÉE DU SPORT : NOUVELLE ÉPOQUE

  24. VERTIGO LA SOLIDARITÉ AU SOMMET

  25. QUE DEVIENNENT-ELLES (3/3) ? SONIA BOMPASTOR

  26. QUE DEVIENNENT-ELLES (2/3) ? ANNETTE SERGENT

  27. QUE DEVIENNENT-ELLES (1/3) ? LUCIE DÉCOSSE

  28. ENVOL ATTENDU POUR "LE SPORT DONNE DES ELLES"

  29. LANCEMENT D’UNE ASSOCIATION EUROPEENNE DES MEDIAS ET DU SPORT FEMININ

  30. L’AFFAIRE DES DEUX PHOTOS

  31. BONNE ANNÉE SPORTIVE 2014!

  32. VALÉRIE FOURNEYRON : PRIORITÉ AU SPORT FÉMININ PAR L'ÉDUCATION

  33. QUAND VALÉRIE FOURNEYRON MÈNE L’ENQUÊTE (1/2)

  34. STATU QUO DANS LES FÉDÉRATIONS

  35. LA 1RE EXPERTISE DU SPORT FÉMININ

  36. VALERIE FOURNEYRON ANNONCE SES PRIORITÉS POUR 2013

  37. LA PARITÉ AU SOMMET DES FÉDÉRATIONS, C'EST MAINTENANT ?

  38. TEMPÊTE DANS LES VOILES

  39. LA DIRIGEANTE, L'AVENIR DU SPORT ?

  40. L’HALTÉROPHILIE DISSÉQUÉE PAR LA CIE MABEL OCTOBRE

  41. SPORTIVES EN PALESTINE

  42. LILIAN THURAM : "IL FAUT AVANCER LES YEUX OUVERTS"

  43. DOSSIER SPORTIVA (4/4) : CE QUE DISENT LES SPORTIVES

  44. DOSSIER SPORTIVA (3/4) : « LE VÊTEMENT FÉMININ A TOUJOURS FAIT L’OBJET DE VIVES DISCUSSIONS »

  45. DOSSIER SPORTIVA (2/4) : LES TENUES À L’ÉPREUVE DES RÈGLEMENTS

  46. DOSSIER SPORTIVA (1/4) : LES HABITS FONT L’ÉMOI

Facebook Twitter