SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2012-04-10 00:00:00
    • DOSSIER SPORTIVA (1/4) : LES HABITS FONT L’ÉMOI
    • Autour du sport
    • voir
    • La récente décision de la Fédération Internationale de Volley-Ball (FIVB) de ne plus rendre obligatoire le port du bikini pour les compétitions de beach-volley révèle une nouvelle fois les enjeux du sport féminin. Cela a sonné pour certain-e-s comme un nouveau coup bas. Une vraie régression, même, quand le 29 mars dernier la FIVB est revenue sur l’obligation du port du bikini pour officialiser la possibilité du short et du tee-shirt. Jouer au beach-volley, en short et tee-shirt illustrerait depuis un gigantesque pas en arrière, confirmé d’ailleurs par les arguments de l’instance supérieure du volley-ball mondial à l’heure d’expliquer son choix: «Répondre à des motifs religieux ou culturels » Effectivement préoccupant. Pas moins que les arguments des défenseurs du bikini, finalement. La présidente du RC Cannes (club double champion d’Europe 2003 et 2004), Anny Courtade fait partie des personnes qui justifient, pour des raisons médiatiques et commerciales, la position inverse : l’utilisation de la mini tenue en usage depuis 1996 et l’apparition du beach-volley aux JO d’Atlanta : «C'est parce que le sport féminin est moins médiatisé qu'on est obligées de montrer les atouts de la féminité en plus du talent. Sinon, on n'est pas reconnues. On parle de nous quand on sort notre calendrier mais après, c'est silence radio ! Là, dans le beach-volley, vous verrez d'ailleurs que l'attention baissera et qu'il y aura moins de public. » Les pressions religieuses et culturelles ne datent pas de cette décision controversée de la FIVB et cela fait longtemps que la pratique sportive féminine est tiraillée entre les intérêts contradictoires de sa neutralité annoncée et les pressions diplomatiques. En 1996, lors des Jeux d'Atlanta, c’est une iranienne, Lyda Fariman, qui participe aux épreuves du tir à la carabine vêtue d’un tchador. Il y aura aussi Nassim Hassanpour, en 2004, à Athènes, iranienne encore, qui participera, voilée, à l’épreuve de tir. Plus présente dans la mémoire collective des Jeux, est la ressortissante du Barheïn, Rakia al-Gassra, sprinteuse, le corps totalement couvert lors des séries du 200 mètres. En novembre 2011 se tiennent à Eurodisney, les championnats du monde d’haltérophilie. Kulsoom Beenazir Abdulllah y participe pour le Pakistan.Voilée (voir notre photo). Depuis quelques temps cependant, pour le sport mondial, les pressions diplomatiques, entendre religieuses, se conjuguent aux aspects financiers et la partie n’en devient que plus délicate. L’irruption de nouveaux acteurs sportifs basés dans le Golfe place les décideurs traditionnels du sport en porte à faux. La Fifa en est l’illustration. Avec une coupe du monde de football attribuée au Qatar pour 2022 voilà que tombe, quelques mois plus tard, le 3 mars dernier, un avis lui aussi préoccupant: la possibilité pour les footballeuses de participer voilées aux compétitions internationales. La relation de cause à effet est claire. Mais là aussi deux postures se rejoignent. Au bout du compte, la vente du calendrier sexy des volleyeuses cannoises est liée à un enjeu économique et médiatique autant que les voiles des sportives le sont avec une image religieuse et une manne financière, pour certaines instances sportives, même si les proportions sont différentes. Après la Fifa donc, le volley-ball confirme ainsi une tendance lourde de remise en cause des règles édictées. Le tout dans un contexte national où la problématique de la médiatisation continue de justifier tous les errements : bikinis, shorts moulants, jupes ou jupettes sont encore épisodiquement appelées en renfort, en France, pour relancer l’attrait envers le sport féminin. Karl Janik, ancien capitaine du Stade toulousain, a tout récemment émis l’idée, lors des assises nationales du rugby (20 au 22 mars 2012 à Marcoussis), «de trouver des solutions glamour » pour aider à développer la pratique féminine. Des propos dont l’ambiguïté rejoint celle des mots prononcés par Thierry Weizman, le président du club de hand de Metz dont l’équipe, championne de France en titre, arbore une jupe depuis octobre 2011 « Ça fait deux ans que je me bats pour qu'elles portent une jupe. On va révolutionner le sport collectif avec ça. C'est important de miser sur le côté glamour et esthétique du hand féminin. Il a fallu changer la mentalité des joueuses et trouver une tenue confortable, sexy mais pas vulgaire. Le tout faisant écho au Lyon Basket Féminin dont le président Sernin Marichal présentait ainsi la robe portée par ses joueuses en match : « Je préfère voir des filles jouer en robe plutôt qu'avec de longs shorts et des énormes maillots comme les hommes. » Glamour : le mot passepartout pour habiller des stratégies douteuses de médiatisation, masquer le voyeurisme ou la concupiscence. Exception culturelle : la caution intellectualisante pour céder aux pressions religieuses et financières. Au bout du compte c’est le sport féminin qui est pris en otage par des intérêts extérieurs ou des arguments de comptoir. Reste à savoir vraiment ce que spécifient les textes qui régissent, jusqu’à preuve du contraire, le sport mondial et ce qu’observent, par exemple, les historiens du sport. Mais aussi à écouter ce que les sportives ont à dire. Les raisons d’être de ce dossier à suivre cette semaine sur Sportiva-infos. Dossier Sportiva-infos : Quelle-s tenue-s pour les sportives? Programmation des publications: Mercredi 11: ce que disent les textes Jeudi 12: interview de Jean-Philippe-Saint-Martin Vendredi 13 : l’opinion des principales intéressées

ACTUALITES

Autour du sport

DOSSIER SPORTIVA (1/4) : LES HABITS FONT L’ÉMOI

Texte: Jacques Cortie / Photo: Cédric Poulmaire

La récente décision de la Fédération Internationale de Volley-Ball (FIVB) de ne plus rendre obligatoire le port du bikini pour les compétitions de beach-volley révèle une nouvelle fois les enjeux du sport féminin.

Cela a sonné pour certain-e-s comme un nouveau coup bas. Une vraie régression, même, quand le 29 mars dernier la FIVB est revenue sur l’obligation du port du bikini pour officialiser la possibilité du short et du tee-shirt. Jouer au beach-volley, en short et tee-shirt illustrerait depuis un gigantesque pas en arrière, confirmé d’ailleurs par les arguments de l’instance supérieure du volley-ball mondial à l’heure d’expliquer son choix: «Répondre à des motifs religieux ou culturels »

Effectivement préoccupant. Pas moins que les arguments des défenseurs du bikini, finalement (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. FLESSEL, MINISTRE EN PASSANT PAR BRATISLAVA ET LA MAIRIE DU 18E…

  2. DENIS MASSEGLIA VISE UN 3E MANDAT

  3. ISABELLE LAMOUR EST EN CAMPAGNE

  4. SPORTIVA-INFOS : TOUTE UNE ANNÉE DE SPORT FÉMININ ET MIXTE

  5. LE DOUBLE ÉVÈNEMENT DE DÉCEMBRE

  6. MMA : UNE ÉVOLUTION QUESTIONNÉE

  7. LE SPORT, LES MÉDAILLES, ET APRÈS

  8. SPORTIVA DANS LA MÊLÉE DU DÉBAT

  9. SPORTIVA-INFOS AU COLLOQUE « SPORT, HISTOIRE ET DIVERSITÉS »

  10. FOSBURIT, LE SPONSORING 2.0 POUR LES SPORTIVES

  11. QUAND FRANCE TÉLÉVISIONS DONNE LE (TRÈS) MAUVAIS EXEMPLE

  12. AUDREY PRIETO : « LES CHAMPIONNES SONT SOUS-UTILISÉES ! »

  13. AURORE ASSO : PLONGER POUR SENSIBILISER AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

  14. BAKOU : ENTRE OBJECTIFS OLYMPIQUES ET PRESSION FÉDÉRALE

  15. DES FEMMES RÉCOMPENSÉES À JEAN-BOUIN

  16. LE BON PLAN (DE FÉMINISATION)

  17. ACADÉMIE DES SPORTS : IL N'Y A PAS QUE TONY PARKER DANS LA VIE...

  18. MUSÉE DU SPORT : NOUVELLE ÉPOQUE

  19. VERTIGO LA SOLIDARITÉ AU SOMMET

  20. QUE DEVIENNENT-ELLES (3/3) ? SONIA BOMPASTOR

  21. QUE DEVIENNENT-ELLES (2/3) ? ANNETTE SERGENT

  22. QUE DEVIENNENT-ELLES (1/3) ? LUCIE DÉCOSSE

  23. ENVOL ATTENDU POUR "LE SPORT DONNE DES ELLES"

  24. LANCEMENT D’UNE ASSOCIATION EUROPEENNE DES MEDIAS ET DU SPORT FEMININ

  25. L’AFFAIRE DES DEUX PHOTOS

  26. BONNE ANNÉE SPORTIVE 2014!

  27. VALÉRIE FOURNEYRON : PRIORITÉ AU SPORT FÉMININ PAR L'ÉDUCATION

  28. QUAND VALÉRIE FOURNEYRON MÈNE L’ENQUÊTE (1/2)

  29. CALI, CAPITALE SPORTIVE D’AMÉRIQUE GRÂCE À UNE FEMME

  30. STATU QUO DANS LES FÉDÉRATIONS

  31. LA 1RE EXPERTISE DU SPORT FÉMININ

  32. VALERIE FOURNEYRON ANNONCE SES PRIORITÉS POUR 2013

  33. LA PARITÉ AU SOMMET DES FÉDÉRATIONS, C'EST MAINTENANT ?

  34. TEMPÊTE DANS LES VOILES

  35. LA DIRIGEANTE, L'AVENIR DU SPORT ?

  36. L’HALTÉROPHILIE DISSÉQUÉE PAR LA CIE MABEL OCTOBRE

  37. SPORTIVES EN PALESTINE

  38. LILIAN THURAM : "IL FAUT AVANCER LES YEUX OUVERTS"

  39. DOSSIER SPORTIVA (4/4) : CE QUE DISENT LES SPORTIVES

  40. DOSSIER SPORTIVA (3/4) : « LE VÊTEMENT FÉMININ A TOUJOURS FAIT L’OBJET DE VIVES DISCUSSIONS »

  41. DOSSIER SPORTIVA (2/4) : LES TENUES À L’ÉPREUVE DES RÈGLEMENTS

Facebook Twitter