SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2013-12-20 00:00:00
    • VALÉRIE FOURNEYRON : PRIORITÉ AU SPORT FÉMININ PAR L'ÉDUCATION
    • Autour du sport
    • voir
    • La ministre des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative a effectué un voyage officiel en Colombie les 14, 15 et 16 décembre pour trouver des exemples, conforter la justesse de ses positionnements sur le sport facteur d’émancipation, d’insertion et de cohésion sociale. Valérie Fourneyron a également visité le seul laboratoire antidopage reconnu par l’AMA en Amérique du Sud. Sportiva-infos, en partenariat avec Sportiva-latina en Colombie (Sportiva-infos et Sportiva-latina sont des médias de la société Interactiva dfO/Sportiva), revient sur une visite exemplaire. Quand un ministre va sur le terrain vérifier les faits. Pas si courant ! Exclusif. Propos recueillis par Yaneth Pinilla B C’est une question de volonté et de choix. C’est sans doute aussi, finalement, ce que l’on attend d’un haut responsable politique. Il faut pourtant souligner la décision de la Ministre des sports d’avoir inscrit un voyage en Colombie dans son agenda surchargé. «J’ai souhaité ce déplacement », explique-t-elle. L’enjeu : voir ce qui se fait en termes de diffusion du sport et d’insertion ; appréhender les manières de faire d’un pays où la prégnance du football et des conflits armés ont amené les dirigeants et les associations à actionner le levier du sport. Voici la deuxième partie de cet entretien exclusif accordé à Sportiva. Mme Fourneyron détaille l’importance des actions publiques et gratuites envers les jeunes et revient plus particulièrement sur la problématique du sport féminin. Dans un pays et sur un continent où le foot est omniprésent quelle place pour le sport féminin ?… Valérie Fourneyron : « En Colombie, tous les programmes d’accès au sport sont autant ouverts ici aux garçons comme aux filles. Durant tous mes moments de rencontre j’ai vu autant de filles que de garçons. Même sur les terrains de foot. J'ai rencontré Isabelle, une jeune femme qui pratique le rugby de haut niveau. Il y a ici aujourd’hui incontestablement une orte d’entrée par l’éducation par le sport. Et c’est cela qui permet que les opportunités existent pour les filles comme pour les garçons. « Même si aujourd´hui le football colombien est un foot masculin, les performances sportives, qu’il s’agissent des JO ou des dernières compétitions internationales, montrent qu’il y a une place pour les sports féminin et masculin, quand on travaille depuis le plus jeune âge. (NDLR : en 2013 trois colombiennes ont conquis trois titres mondiaux : Caterine Ibargüen au triple saut, Yuri Alvear en Judo et Sarah López au tir à l’arc). «Et cela est essentiel. La découverte du rugby, par exemple, est ici récente, mais ce sport a été travaillé simultanément pour les filles et les garçons, et donc le rugby féminin est au rendez-vous.» Quels parallèles tirez-vous de cette comparaison France-Colombie au sujet du sport féminin, alors que les deux pays ne sont pas sur ce thème au même moment de leur histoire ? Valérie Fourneyron « Je mène en France une politique nationale de développement du sport féminin à la fois sur la reconnaissance des performances féminines, sur la valorisation, sur la médiatisation du parcours féminin, sur les dirigeants féminins dans nos fédérations et aussi sur l’encadrement féminin. Vous savez que j’ai pu nommer plus de directeur techniques nationaux femmes que précédemment. Et c’est aussi pour cela que j’ai souhaité qu’il y ait en France un fond pour accompagner les fédérations pour mieux diffuser les équipes nationales féminines. « Quand on voit, chez nous, comme dans le cas du rugby, que le sport s’est développé uniquement pour les garçons ! C’est pour cela qu’il faut lutter pour faire une place au rugby féminin. Et quand on voit ce qui se passe ici avec une véritable découverte, au même moment, pour le rugby de la part des pratiquants comme des pratiquantes, c’est un véritable exemple. Nous, on a sur le rugby et sur le foot un retard très important de pratiques féminines et l’on sait que cela doit se jouer dès le plus jeune âge. Si on ne démarre pas dès ce plus jeune âge dans les écoles on crée de véritables inégalités et des différences qui ensuite sont très importantes et avec le foot et le rugby, il s’agit, en France de deux sports majeurs». Que gardez-vous aussi au titre des rencontres dans le cadre de ce voyage officiel ? Valérie Fourneyron : «Je garde en mémoire Francisco qui est un jeune d’Apartado qui a découvert le rugby grâce à l’opération menée ici par une association de joueurs français, Rugby French Flair. Cette opération est menée dans le cadre du programme gouvernemental, avec la ville de Medellín et la coopération française. « Francisco, je l’ai vu, il a maintenant la possibilité de faire parte de la sélection nationale colombienne. Il dispose d’une bourse et il a la possibilité d’étudier à l’ université. Il m’a accompagné pendant toute une partie de notre visite à Medellín et il m’a expliqué que ça faisait six mois qu’il n’était pas retourné à Apartado et qu’il allait y retourner pour les fêtes de fin d’année, qu’il vivait grâce au sport une insertion, et une formation éducative qu’il ne pourrait pas avoir sinon à Apartado. Et sans cette coopération qu’on a créé. Son objectif est d’aller aux JO. Je le souhaite parce que c’est un parcours de grande qualité comme celui que suivent les 300 autres garçons et filles impliqués dans ce programme à Apartado». Propos recueillis par Y.P.B.

ACTUALITES

Autour du sport

VALÉRIE FOURNEYRON : PRIORITÉ AU SPORT FÉMININ PAR L'ÉDUCATION

Propos recueillis par Yaneth Pinilla B / Photo: Sportiva

La ministre des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative a effectué un voyage officiel en Colombie les 14, 15 et 16 décembre pour trouver des exemples, conforter la justesse de ses positionnements sur le sport facteur d’émancipation, d’insertion et de cohésion sociale. Valérie Fourneyron a également visité le seul laboratoire antidopage reconnu par l’AMA en Amérique du Sud. Sportiva-infos, en partenariat avec Sportiva-latina en Colombie (Sportiva-infos et Sportiva-latina sont des médias de la société Interactiva dfO/Sportiva), revient sur une visite exemplaire. Quand un ministre va sur le terrain vérifier les faits. Pas si courant ! Exclusif.

Propos recueillis par Yaneth Pinilla B

C’est une question de volonté et de choix. C’est sans doute aussi, finalement, ce (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. L’ACADÉMIE DES SPORTS DISTINGUE PICON, KEITA, CLOUVEL, MAURESMO, WERTH ET OURAHMOUNE

  2. C’EST PARTI POUR LE GLOBAL SPORT MENTORING PROGRAMME

  3. FLESSEL, MINISTRE EN PASSANT PAR BRATISLAVA ET LA MAIRIE DU 18E…

  4. DENIS MASSEGLIA VISE UN 3E MANDAT

  5. ISABELLE LAMOUR EST EN CAMPAGNE

  6. SPORTIVA-INFOS : TOUTE UNE ANNÉE DE SPORT FÉMININ ET MIXTE

  7. LE DOUBLE ÉVÈNEMENT DE DÉCEMBRE

  8. MMA : UNE ÉVOLUTION QUESTIONNÉE

  9. LE SPORT, LES MÉDAILLES, ET APRÈS

  10. SPORTIVA DANS LA MÊLÉE DU DÉBAT

  11. SPORTIVA-INFOS AU COLLOQUE « SPORT, HISTOIRE ET DIVERSITÉS »

  12. FOSBURIT, LE SPONSORING 2.0 POUR LES SPORTIVES

  13. QUAND FRANCE TÉLÉVISIONS DONNE LE (TRÈS) MAUVAIS EXEMPLE

  14. AUDREY PRIETO : « LES CHAMPIONNES SONT SOUS-UTILISÉES ! »

  15. AURORE ASSO : PLONGER POUR SENSIBILISER AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

  16. BAKOU : ENTRE OBJECTIFS OLYMPIQUES ET PRESSION FÉDÉRALE

  17. DES FEMMES RÉCOMPENSÉES À JEAN-BOUIN

  18. LE BON PLAN (DE FÉMINISATION)

  19. ACADÉMIE DES SPORTS : IL N'Y A PAS QUE TONY PARKER DANS LA VIE...

  20. MUSÉE DU SPORT : NOUVELLE ÉPOQUE

  21. VERTIGO LA SOLIDARITÉ AU SOMMET

  22. QUE DEVIENNENT-ELLES (3/3) ? SONIA BOMPASTOR

  23. QUE DEVIENNENT-ELLES (2/3) ? ANNETTE SERGENT

  24. QUE DEVIENNENT-ELLES (1/3) ? LUCIE DÉCOSSE

  25. ENVOL ATTENDU POUR "LE SPORT DONNE DES ELLES"

  26. LANCEMENT D’UNE ASSOCIATION EUROPEENNE DES MEDIAS ET DU SPORT FEMININ

  27. L’AFFAIRE DES DEUX PHOTOS

  28. BONNE ANNÉE SPORTIVE 2014!

  29. QUAND VALÉRIE FOURNEYRON MÈNE L’ENQUÊTE (1/2)

  30. CALI, CAPITALE SPORTIVE D’AMÉRIQUE GRÂCE À UNE FEMME

  31. STATU QUO DANS LES FÉDÉRATIONS

  32. LA 1RE EXPERTISE DU SPORT FÉMININ

  33. VALERIE FOURNEYRON ANNONCE SES PRIORITÉS POUR 2013

  34. LA PARITÉ AU SOMMET DES FÉDÉRATIONS, C'EST MAINTENANT ?

  35. TEMPÊTE DANS LES VOILES

  36. LA DIRIGEANTE, L'AVENIR DU SPORT ?

  37. L’HALTÉROPHILIE DISSÉQUÉE PAR LA CIE MABEL OCTOBRE

  38. SPORTIVES EN PALESTINE

  39. LILIAN THURAM : "IL FAUT AVANCER LES YEUX OUVERTS"

  40. DOSSIER SPORTIVA (4/4) : CE QUE DISENT LES SPORTIVES

  41. DOSSIER SPORTIVA (3/4) : « LE VÊTEMENT FÉMININ A TOUJOURS FAIT L’OBJET DE VIVES DISCUSSIONS »

  42. DOSSIER SPORTIVA (2/4) : LES TENUES À L’ÉPREUVE DES RÈGLEMENTS

  43. DOSSIER SPORTIVA (1/4) : LES HABITS FONT L’ÉMOI

Facebook Twitter