SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2014-01-06 00:00:00
    • DOSSIER: INTERNET A LA POINTE DU SPORT FEMININ (1/3)
    • Médias
    • voir
    • Sportiva-infos consacre sa semaine de publication à un dossier en trois parties sur la médiatisation du sport féminin. Télévision, radio, presse écrite et Internet s’intéressent de plus en plus au sport féminin. C’est une réalité. Mais le modèle économique qui convient le plus à son développement, à savoir parier sur le Net, est parfois découragé par les décisions publiques certes volontaristes mais à contre-courant. Internet est pourtant bel et bien le nouveau support qui fait exister le sport féminin. La fin d’année 2013 est à marquer d’une pierre blanche pour le sport féminin… à la télévision. Faisant fi de la pluralité médiatique, le ministère des Sports a ainsi annoncé en l’espace de 15 jours deux mesures importantes à l’égard des pratiques féminines, mais surtout à l’attention des groupes télévisuels. La première repose sur le million d’euros débloqué fin novembre par le Conseil national pour le développement du sport (CNDS), organisme dépendant du ministère, pour la production d’images sportives. La ministre Valérie Fourneyron annonce le 27 novembre qu’il concerne le sport féminin mais aussi le handisport, que ce fonds n’est débloqué qu’en faveur des chaînes gratuites telles que le service public, et, par ailleurs, qu’il est censé accompagner le coup de production de 100 épreuves par an. Deuxième offensive le 10 décembre. En collaboration avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et l’association féministe Femix Sports, le ministère dévoile l’organisation, le 1er février, des « 24 heures du sport féminin à la télévision et à la radio ». Internet tenu à l'écart En deux semaines, les chaînes de télévision ont donc vu la politique décider pour elles de leur grille télé. Une discrimination positive en soit, censée lutter contre la « non-médiatisation » du sport féminin mais qui va à l’encontre de toute réalité économique. Par voie de presse, Daniel Bilalian, directeur du service des sports de France Télévisions, et Arnaud Simon, directeur général d’Eurosport, ont dénoncé cet interventionnisme. Le hic repose surtout sur le biais uniquement télévisuel choisi. Médias les plus régulièrement attentifs aux performances sportives féminines, la presse écrite et surtout Internet, le support du XXIe siècle, sont pour le moment tenus à l’écart des effets d’annonce. Pour les fédérations, les ligues professionnelles et dans les clubs, la réalité économique suggère d’ouvrir le premier chapitre d’une grande histoire. Avec une prise de conscience encore neuve, le sport féminin ne peut espérer guère plus que 11% de retransmission en direct à la télévision française, chiffre étayé par Sportiva après six mois d’enquête et révélé en avril 2013. Du temps au temps « Il faut d’abord satisfaire la niche, le premier cercle des supporteurs et observateurs, estime ainsi Rémi Leclancher, responsable de l’hébergement du sport sur la plateforme DailyMotion. Le sport féminin a tout intérêt à travailler sur cette base. Ce n’est pas facile à comprendre mais c’est ainsi qu’un sport ou qu’une fédération peut ensuite espérer séduire un plus large public. Vouloir précipiter le cours de l’histoire, c’est ne pas enraciner une habitude chez le plus grand nombre. J’ai envie de dire aux acteurs qu’il ne faut jamais se plaindre et toujours chercher des solutions. ». La solution peut-elle être Internet ? Indéniablement, la Fédération française de football (FFF), première en termes de licenciés dans l’Hexagone, a donné une réponse très affirmative le 28 novembre 2013. Les Bleues sur DailyMotion Faute de pouvoir être diffusée par l’ayant-droit, à savoir la chaîne de la TNT D8, le match de qualification pour le Mondial 2015, entre l’équipe de France et son homologue bulgare, est hébergé en direct sur la chaîne DailyMotion de la FFF. Pour un coup de production modeste et une audience record (plus de 55 000 connexions enregistrée sur le live, 62 000 vues au total en prenant en compte le résumé et le replay), ce premier match de l’équipe de France féminine retransmis sur le net est une vraie réussite. « C’est un nouveau levier, qui permet en plus aux fédérations de contrôler toute la chaîne de production et donc de maîtriser leur communication », poursuit Rémi Leclancher. Pure player du sport féminin D’ailleurs, à titre d’exemple, la Ligue féminine de basket (LFB), via la chaîne LFBTV, a pris à bras le corps sa médiatisation en faisant héberger ses vidéos et certains matches en direct sur DailyMotion. De plus en plus de fédérations misent sur le web pour développer l’image de leur pratique féminine. Ainsi, la Fédération française de handball a lancé son portail « Femmes de défis », l’outil de communication par excellence de l’équipe de France féminine. Unique média pure player professionnel de la toile spécialisé dans le sport féminin, Sportiva-infos participe de cette vague naturelle qui éveille par ailleurs une quantité impressionnante de bénévoles et d’amateurs sur les réseaux sociaux et sur la blogosphère. Le sport féminin, par sa jeunesse et sa fragilité économique, peut et doit grandir sur Internet. C.L. Prochain article du dossier Sportiva-infos: Un média, kezaco ? (2/3)

ACTUALITES

Médias

DOSSIER: INTERNET A LA POINTE DU SPORT FEMININ (1/3)

Christophe Lemaire

Sportiva-infos consacre sa semaine de publication à un dossier en trois parties sur la médiatisation du sport féminin. Télévision, radio, presse écrite et Internet s’intéressent de plus en plus au sport féminin. C’est une réalité. Mais le modèle économique qui convient le plus à son développement, à savoir parier sur le Net, est parfois découragé par les décisions publiques certes volontaristes mais à contre-courant. Internet est pourtant bel et bien le nouveau support qui fait exister le sport féminin.

La fin d’année 2013 est à marquer d’une pierre blanche pour le sport féminin… à la télévision. Faisant fi de la pluralité médiatique, le ministère des Sports a ainsi annoncé en l’espace de 15 jours deux mesures importantes à l’égard des pratiques féminines, mais surtout à (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. MÉDIA : AGRÉMENT CPPAP RENOUVELÉ POUR SPORTIVA-INFOS

  2. LES PLUS IMPORTANTES ARCHIVES MONDIALES DU SPORT FÉMININ !

  3. AUX ORIGINES DE LA MÉDIATISATION DU RUGBY

  4. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : ALLISON PINEAU EN COUV' ET TOUTE L’ACTU SPORTIVE

  5. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : ALLISON PINEAU EN COUV'

  6. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : DU SPORT EN COUV' ET À L'INTÉRIEUR

  7. DU SPORT EN COUV' ET À L'INTÉRIEUR !

  8. LE MENSUEL DU SPORT: N°6, LE POINT CULMINANT !

  9. LE MENSUEL DU SPORT N°5: AU COEUR DE LA MACHINE A GAGNER DE L'OL...

  10. Le Mensuel du Sport n°5 de mai est paru

  11. LE MENSUEL DU SPORT N°4 : VARIÉTÉ ET DENSITÉ

  12. LE MENSUEL DU SPORT n°2 : ENCORE PLUS BEAU, TOUJOURS PLUS SPORT !

  13. LE MENSUEL DU SPORT EST EN VENTE !

  14. LA UNE DE L’ÉQUIPE DISSÉQUÉE SUR UNE ANNÉE PAR SPORTIVA

  15. CSA ET SPORT FÉMININ (2/2): FAITS ET ANALYSES par SPORTIVA

  16. CSA ET SPORT FEMININ (1/2): ENTRETIEN AVEC NATHALIE SONNAC

  17. SEMAINE SPÉCIALE | AVEC SPORTIVA-INFOS, LES SPORTIVES ONT TOUJOURS LA PAROLE !

  18. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR LES NOUVELLES PRATIQUES ET LES SPORTS CONFIDENTIELS...

  19. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR LES RÉVÉLATIONS ET LES INFOS EXCLUSIVES

  20. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR NOTRE SUIVI DES SPORTS CO

  21. SEMAINE SPÉCIALE | MÉDIAS ET COMMUNICATION SCANNÉS PAR SPORTIVA

  22. LA MÉDIATISATION DU SPORT FÉMININ C’EST ICI !

  23. PLUS DE 19 % DE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ

  24. QUELLES AUDIENCES POUR LE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ ?

  25. SPORT FÉMININ ET TV : LA LISTE QUI N'EST PAS MODIFIÉE

  26. SPORT FÉMININ ET TV : QUI VEUT DU MILLION D'EUROS ?

  27. SPORT FÉMININ ET TV : PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMI-E-S

  28. ENQUÊTE SPORTIVA 2014: 15,5% DE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ

  29. LANCEMENT DE SPORTIVA-LATINA

  30. DOSSIER : EUROPE ET MEDIATISATION DU SPORT FEMININ (3/3)

  31. DOSSIER : ÉCLAIRAGES SUR UN PURE PLAYER DU SPORT FÉMININ (2/3)

  32. DOSSIER TV (3/3) : L'ŒIL EXPERT DE VINCENT ROUSSELET-BLANC

  33. DOSSIER TV (2/3) : LE SPORT FÉMININ, PROGRAMME COURT

  34. DOSSIER TV (1/3) : L'ÉQUIPE 21, LA DIVERSITÉ, QUELLE DIVERSITÉ ?

  35. DESPORTS: TRAITEMENT CHIC DU SPORT

  36. MCS MONTE AU FILET

  37. TV8 MONT-BLANC: LES PARALYMPIQUES EN PLEINE LUMIÈRE

  38. SPORTIVA-INFOS : MÉDIATISATION RÉUSSIE DU SPORT FÉMININ

  39. « TRACE SPORTS » PISTE LES CHAMPIONNES

Facebook Twitter