SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2014-01-08 00:00:00
    • DOSSIER : ÉCLAIRAGES SUR UN PURE PLAYER DU SPORT FÉMININ (2/3)
    • Médias
    • voir
    • Sportiva-infos poursuit son exploration sur la médiatisation du sport féminin. Avec ce deuxième volet de notre dossier, nous rappelons la nécessité et la fragilité d’un pluralisme de l’information. Le sport féminin ne fait pas exception. A travers la presse quotidienne régionale et Internet, les pratiques féminines trouvent leurs outils de propagation les plus présents sur le bord des terrains. L’occasion de rappeler une chose fondamentale : un site Internet peut être un média à part entière. A travers l’exemple de Sportiva-infos et de ses nombreux reportages produits sur le terrain, nous apportons un éclairage sur l’économie d’un pure player. Un média, Kezako ? La question peut paraître anodine. Et pourtant, les critères d’un média sont très précis. Soyons d’abord sélectifs : un blog n’est pas un média. Aussi riche soit sa valeur informative, il ne suppose ni le professionnalisme, ni la rigueur de son auteur. Pour Internet, la définition du média encadre globalement celle du pure player. Président du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil), Maurice Botbol, directeur de la rédaction d’Indigo Publications, en délimite les contours : "Le contenant ne fait pas le contenu. Une ligne éditoriale est nécessaire. L’indépendance est primordiale. La rigueur journalistique est vitale." Un taux de TVA à 20 % On serait tenté de résumer le tout par le simple constat qu’un média n’est pas une agence de communication. Il n’est pas un relais. Dans le panorama médiatique, les sites Internet qui font référence dans l’information en ligne ne disposent pas du confort de leurs collègues de la presse écrite, par exemple. Reconnue comme faisant partie intégrante de la presse en 2009, la presse en ligne se voit appliquer une TVA au taux de 20 % depuis le 1er janvier 2014. La presse imprimée dispose elle d’une TVA au taux super réduit de 2,1 %. Un constat alarmant qui fait écho au microcosme du sport féminin, soulevé par fin novembre par deux annonces ministérielles remettant en cause le pluralisme de l’information : l’organisation des 24 heures du sport féminin à la télévision et à la radio, ainsi que le déblocage d’un million d’euros en faveur des retransmissions télévisées d’événements sportifs féminins. Le choix du payant Alors que les principaux titres de la presse écrite quotidienne captent chaque année plusieurs millions d'euros d'aide publique « la part allouée à la presse en ligne ne s’élève qu’à 3 ou 4 % du montant global », confie Maurice Botbol. La réalité économique de la presse en ligne ne serait ainsi pas de notoriété publique ? La difficulté pour un média spécialisé de se faire une place auprès de grands groupes médiatiques serait-elle invisible aux yeux des décideurs ? Comme une chaîne de télévision, une radio ou plus précisément un quotidien, un site Internet d’information génère des coûts. Il s’oblige ainsi à adopter une charte participative, celle de l’abonnement pour accéder à ses contenus journalistiques, unique retour sur investissement outre le levier publicitaire. Mais pour générer du contenu exclusif, des moyens importants sont nécessaires. Reportage exclusif à Londres Le 23 mai 2013, parmi d'autres reportages produits tout au long de l'année*, Sportiva a dépêché un photographe et un journaliste professionnels pour couvrir la finale de la Ligue des champions de football à Londres (Royaume-Uni). Première prérogative, obtenir deux accréditations. Non pas la chose la moins aisée, mais celle qui requiert le plus de travail en amont. Car pour prétendre au sésame qui donne accès à la tribune de presse et à la zone d’interview, un média doit montrer patte blanche. Ainsi, le support doit prouver ses compétences en matière de journalisme. La commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) fait ainsi foi dans ce domaine. Elle permet au support d’être un média reconnu. Elle permet aux journalistes employés par le média de prétendre à la précieuse carte de presse, sans laquelle s’accréditer pour un tel rendez-vous sportif relève du fantasme. Parlons chiffres… Outre cet investissement administratif qui permet de discerner le vrai du faux, il faut se déplacer. Deux allers-retours Paris-Londres, au tarif le plus modeste, demandent 250 euros. Une nuit d’hôtel sur place, 100 euros. Les frais de bouche et de transport, 100 autres euros. Au bas mot, ce sont donc 450 euros débloqués sur 24 heures pour un reportage complet à savoir : un direct, un compte-rendu, des interviews sonores, une interview de la ministre des sports Valérie Fourneyron, un reportage photographique complet. Pour le média en question, il est nécessaire d’investir bien plus en amont dans le processus de reconnaissance, de communication et de marketing nécessaire à sa survie. Pour le journaliste et le photographe, formation et matériel (plusieurs milliers d’euros pour la photographie) sont l’évidence même. Ce cercle infini participe de la mobilisation d’une plus large équipe qui œuvre en coulisses pour promouvoir ce dispositif. L’investissement est conséquent. Mais il définit à lui seul la rigueur journalistique qui touche même la couverture du sport féminin. Comme pour tous les domaines de l’information indépendante, ce processus ne peut se faire sans l’appui désintéressé des décideurs. C.L. * Liste des reportages (non exhaustive): Cyclisme: Flèche Wallonne Rugby: Test-matchs du XV de France aux Etats-Unis Athlétisme: Meeting d'athlétisme d'Eaubonne Football: L'Olympique Lyonnais prépare sa saison Hockey sur gazon: Championnats d' Europe à Cambrai Eurobasket 2013 Boxe: Le sacre mondial de Anne-Sophie Mathis (WBF) Prochain article du dossier Sportiva-infos: Quid de nos voisins européens ? (3/3) Premier article du dossier: Internet, le média du sport féminin

ACTUALITES

Médias

DOSSIER : ÉCLAIRAGES SUR UN PURE PLAYER DU SPORT FÉMININ (2/3)

Par Christophe Lemaire. Photo/Cédric Poulmaire (Sportiva-infos)

Sportiva-infos poursuit son exploration sur la médiatisation du sport féminin. Avec ce deuxième volet de notre dossier, nous rappelons la nécessité et la fragilité d’un pluralisme de l’information. Le sport féminin ne fait pas exception. A travers la presse quotidienne régionale et Internet, les pratiques féminines trouvent leurs outils de propagation les plus présents sur le bord des terrains. L’occasion de rappeler une chose fondamentale : un site Internet peut être un média à part entière. A travers l’exemple de Sportiva-infos et de ses nombreux reportages produits sur le terrain, nous apportons un éclairage sur l’économie d’un pure player.

Un média, Kezako ? La question peut paraître anodine. Et pourtant, les critères d’un média sont très précis. Soyons d’abord sélectifs : un blog (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. MÉDIA : AGRÉMENT CPPAP RENOUVELÉ POUR SPORTIVA-INFOS

  2. LES PLUS IMPORTANTES ARCHIVES MONDIALES DU SPORT FÉMININ !

  3. AUX ORIGINES DE LA MÉDIATISATION DU RUGBY

  4. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : ALLISON PINEAU EN COUV' ET TOUTE L’ACTU SPORTIVE

  5. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : ALLISON PINEAU EN COUV'

  6. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : DU SPORT EN COUV' ET À L'INTÉRIEUR

  7. DU SPORT EN COUV' ET À L'INTÉRIEUR !

  8. LE MENSUEL DU SPORT: N°6, LE POINT CULMINANT !

  9. LE MENSUEL DU SPORT N°5: AU COEUR DE LA MACHINE A GAGNER DE L'OL...

  10. Le Mensuel du Sport n°5 de mai est paru

  11. LE MENSUEL DU SPORT N°4 : VARIÉTÉ ET DENSITÉ

  12. LE MENSUEL DU SPORT n°2 : ENCORE PLUS BEAU, TOUJOURS PLUS SPORT !

  13. LE MENSUEL DU SPORT EST EN VENTE !

  14. LA UNE DE L’ÉQUIPE DISSÉQUÉE SUR UNE ANNÉE PAR SPORTIVA

  15. CSA ET SPORT FÉMININ (2/2): FAITS ET ANALYSES par SPORTIVA

  16. CSA ET SPORT FEMININ (1/2): ENTRETIEN AVEC NATHALIE SONNAC

  17. SEMAINE SPÉCIALE | AVEC SPORTIVA-INFOS, LES SPORTIVES ONT TOUJOURS LA PAROLE !

  18. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR LES NOUVELLES PRATIQUES ET LES SPORTS CONFIDENTIELS...

  19. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR LES RÉVÉLATIONS ET LES INFOS EXCLUSIVES

  20. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR NOTRE SUIVI DES SPORTS CO

  21. SEMAINE SPÉCIALE | MÉDIAS ET COMMUNICATION SCANNÉS PAR SPORTIVA

  22. LA MÉDIATISATION DU SPORT FÉMININ C’EST ICI !

  23. PLUS DE 19 % DE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ

  24. QUELLES AUDIENCES POUR LE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ ?

  25. SPORT FÉMININ ET TV : LA LISTE QUI N'EST PAS MODIFIÉE

  26. SPORT FÉMININ ET TV : QUI VEUT DU MILLION D'EUROS ?

  27. SPORT FÉMININ ET TV : PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMI-E-S

  28. ENQUÊTE SPORTIVA 2014: 15,5% DE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ

  29. LANCEMENT DE SPORTIVA-LATINA

  30. DOSSIER : EUROPE ET MEDIATISATION DU SPORT FEMININ (3/3)

  31. DOSSIER: INTERNET A LA POINTE DU SPORT FEMININ (1/3)

  32. DOSSIER TV (3/3) : L'ŒIL EXPERT DE VINCENT ROUSSELET-BLANC

  33. DOSSIER TV (2/3) : LE SPORT FÉMININ, PROGRAMME COURT

  34. DOSSIER TV (1/3) : L'ÉQUIPE 21, LA DIVERSITÉ, QUELLE DIVERSITÉ ?

  35. DESPORTS: TRAITEMENT CHIC DU SPORT

  36. MCS MONTE AU FILET

  37. TV8 MONT-BLANC: LES PARALYMPIQUES EN PLEINE LUMIÈRE

  38. SPORTIVA-INFOS : MÉDIATISATION RÉUSSIE DU SPORT FÉMININ

  39. « TRACE SPORTS » PISTE LES CHAMPIONNES

Facebook Twitter