SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2014-05-23 00:00:00
    • VERTIGO LA SOLIDARITÉ AU SOMMET
    • Autour du sport
    • voir
    • L'Australienne Suzy Walsham a remporté, la course « élite femmes » de la deuxième édition de Vertigo, vendredi 16 mai 2014, la seule course verticale de France, organisée par, et au profit, de l'association Sports Sans Frontières : 5'34'' pour escalader les 954 marches des 48 étages de la tour First du Parvis de La Défense, la plus haute tour de France et 130.000 euros de récoltés : la Vertigo made in Paris s’installe dans le panorama international des courses et de la solidarité. Reportage. Article de 4 900 signes. Accessible aux seul-e-s abonné-e-s. Voir les tarifs et les procédures d’abonnement sur l'espace dédié d’accès libre. "C'était très difficile et je suis ravie d’avoir gagné ! » L'Australienne est en pays connu avec les courses verticales : "L'an dernier, j'en ai couru onze sur les cinq continents et, cette année, quatre jusqu'à présent : en Europe, à Doha et aux Etats-Unis." Un entraînement quotidien et "à fond", à raison de trois fois par semaine : "J'habite à Singapour, tout en haut d'une très haute tour : m'entraîner m'est facile !" En vacances à Paris, Suzy a "remarqué la course", et troqué le guide touristique pour les baskets. Les Transalpines, au Top La délégation italienne, elle, avait fait le déplacement exprès, et n'est pas repartie bredouille : Alexandra Valgoi et Yvonne Martinucci sont arrivées deuxièmes ex aequo à 7'03 et Kristina Bonacina troisième à 7'38. Kristina est, elle aussi, une pointure des escaliers du monde entier : Hong Kong, Singapour, Tallin, Francfort, Taïpei, le Vietnam, tout ce qui compte dans les courses verticales connaît sa semelle. Un podium presque entièrement italien donc pour cette course "élite", à l'exception notable de la plus haute marche remportée par Suzy Walsham, qui n'était pas non plus la benjamine : "J'ai quarante ans ! Je dois faire partie des plus âgées de la course." Compétition, esprit d'entreprise et fun Pas de françaises ? Pas sur le podium, en tout cas. Mais Vertigo a connu sa première édition l'an passé, inaugurant chez nous un sport répandu ailleurs. Et pour cette deuxième édition, Vertigo a d'ores et déjà intégré le Vertical World Circuit. La modalité "élite" bien sûr, mais aussi toutes les autres. Car, tout au long de la journée, plus d'un millier de coureuses (et de coureurs) ont pris le départ au pied de la tour First de La Défense : ambiance colorée de shorts et baskets rehaussant le gris de la dalle du CAC 40, avec, du côté du village à la signalétique orange de Vertigo, le spectacle inhabituel de sportives et sportifs renonçant parfois aux vestiaires pour enfiler shorts et tee-shirts en plein soleil, et s'échauffer d'une foulée élastique, au royaume des attachés-case et des IPhones. Les entreprises ont, du reste, pris leur part représentant la moitié des coureuses et coureurs, notamment en relais – 12 étages par coureuse (reur) -, par équipes mixtes de quatre. Les ascenseurs Koné n'étaient d'ailleurs pas en reste pour leur première participation, avec une délégation de douze sportifs de son service marketing, dont un tiers de femmes : parmi celles-ci, Gwenaëlle qui fait par ailleurs de la danse et estime modestement "Ne pas avoir le profil de la sportive de haut niveau". Mais "L'envie de partager cette course pour une bonne cause avec ses collègues" l'a emporté. L'entreprise Koné a équipé la Tour First en ascenseurs, utilisés ce jour-là uniquement dans le sens de la descente... Les people aussi Parmi les équipes d'entreprises, une équipe "exclusivement" féminine : celle de 'Transdev', entreprise de conseils en mobilité pour les collectivités publiques. Respectivement 23, 25, 26 et 40 ans, l'équipe de Transdev s'est constituée spontanément : "Nous savions que nous courions toutes, sur La Parisienne, par exemple, et nous nous sommes envoyé des mails et on s'est inscrites." Parmi les coureuses en individuel de la course "élite" mais qui ne courait pas pour le podium, Laura, trente ans et tenue chamarrée, est professseure à l'International Shool of Paris. Elle a couru avec un collègue à la fois pour Vertigo et pour le projet de leur établissement : un orphelinat au Ghana. Elle s'était très consciencieusement inscrite aux entraînements proposés par Vertigo, les semaines précédentes : "Je me suis beaucoup entraînée, dans les escaliers de Montmartre et au Trocadéro. Je suis un peu impressionnée, mais je fais de l'alpinisme, alors, cela devrait aller !" Des visages connus ont grimpé Vertigo : tout comme l'an dernier, Audrey Pulvar a pris le départ de la course VIP qui inaugurait la journée, pendant que Nathalie Kateb, "Madame France 2014", était inscrite à la course "élite". Tout le monde a eu droit aux échauffements des coachs de Nike, et au massage après la course ! Les enfants d’abord Mais quels qu'aient été les temps de chacune, Vertigo a, pour cette course neuve encore chez nous, engrangé une double victoire : la bonne cause fait chausser les baskets aux sportives (et sportifs) de tout niveaux. De fait, Sport Sans Frontières, association de solidarité internationale agréée par le ministère des Sports de la Jeunesse et des Sports et membre du Group SOS, fondée par l'ex-membre de l'équipe de France de lutte libre, Arnaud Mourot, son président, et aujourd'hui dirigée par David Blough, intervient à travers le monde et désormais en France, auprès des enfants en situation de grande vulnérabilité, enfants des rues comme chez nous, enfants de la guerre dans plus d'un pays. Grâce à cette 2e course verticale et la collecte de fonds organisés pour les inscriptions, les programmes éducatifs de Sport Sans Frontières seront déployés dans 1 200 écoles et centres d'accueil, en France, au Burundi, au Kosovo et en Haïti, plusieurs milliers d’enfants profiteront des initiatives, comme le programme Playdagogie, qui place au cœur de séances de sport les thématiques de nutrition, de vivre ensemble, de handicap et d’environnement... P.M.

ACTUALITES

Autour du sport

VERTIGO LA SOLIDARITÉ AU SOMMET

Pascale Marcaggi (texte et photo)

L'Australienne Suzy Walsham a remporté, la course « élite femmes » de la deuxième édition de Vertigo, vendredi 16 mai 2014, la seule course verticale de France, organisée par, et au profit, de l'association Sports Sans Frontières : 5'34'' pour escalader les 954 marches des 48 étages de la tour First du Parvis de La Défense, la plus haute tour de France et 130.000 euros de récoltés : la Vertigo made in Paris s’installe dans le panorama international des courses et de la solidarité. Reportage.

Article de 4 900 signes. Accessible aux seul-e-s abonné-e-s. Voir les tarifs et les procédures d’abonnement sur l'espace dédié d’accès libre.

"C'était très difficile et je suis ravie d’avoir gagné ! » L'Australienne est en pays connu avec les courses verticales : "L'an dernier, j'en ai couru onze sur (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. L’ACADÉMIE DES SPORTS DISTINGUE PICON, KEITA, CLOUVEL, MAURESMO, WERTH ET OURAHMOUNE

  2. C’EST PARTI POUR LE GLOBAL SPORT MENTORING PROGRAMME

  3. FLESSEL, MINISTRE EN PASSANT PAR BRATISLAVA ET LA MAIRIE DU 18E…

  4. DENIS MASSEGLIA VISE UN 3E MANDAT

  5. ISABELLE LAMOUR EST EN CAMPAGNE

  6. SPORTIVA-INFOS : TOUTE UNE ANNÉE DE SPORT FÉMININ ET MIXTE

  7. LE DOUBLE ÉVÈNEMENT DE DÉCEMBRE

  8. MMA : UNE ÉVOLUTION QUESTIONNÉE

  9. LE SPORT, LES MÉDAILLES, ET APRÈS

  10. SPORTIVA DANS LA MÊLÉE DU DÉBAT

  11. SPORTIVA-INFOS AU COLLOQUE « SPORT, HISTOIRE ET DIVERSITÉS »

  12. FOSBURIT, LE SPONSORING 2.0 POUR LES SPORTIVES

  13. QUAND FRANCE TÉLÉVISIONS DONNE LE (TRÈS) MAUVAIS EXEMPLE

  14. AUDREY PRIETO : « LES CHAMPIONNES SONT SOUS-UTILISÉES ! »

  15. AURORE ASSO : PLONGER POUR SENSIBILISER AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

  16. BAKOU : ENTRE OBJECTIFS OLYMPIQUES ET PRESSION FÉDÉRALE

  17. DES FEMMES RÉCOMPENSÉES À JEAN-BOUIN

  18. LE BON PLAN (DE FÉMINISATION)

  19. ACADÉMIE DES SPORTS : IL N'Y A PAS QUE TONY PARKER DANS LA VIE...

  20. MUSÉE DU SPORT : NOUVELLE ÉPOQUE

  21. QUE DEVIENNENT-ELLES (3/3) ? SONIA BOMPASTOR

  22. QUE DEVIENNENT-ELLES (2/3) ? ANNETTE SERGENT

  23. QUE DEVIENNENT-ELLES (1/3) ? LUCIE DÉCOSSE

  24. ENVOL ATTENDU POUR "LE SPORT DONNE DES ELLES"

  25. LANCEMENT D’UNE ASSOCIATION EUROPEENNE DES MEDIAS ET DU SPORT FEMININ

  26. L’AFFAIRE DES DEUX PHOTOS

  27. BONNE ANNÉE SPORTIVE 2014!

  28. VALÉRIE FOURNEYRON : PRIORITÉ AU SPORT FÉMININ PAR L'ÉDUCATION

  29. QUAND VALÉRIE FOURNEYRON MÈNE L’ENQUÊTE (1/2)

  30. CALI, CAPITALE SPORTIVE D’AMÉRIQUE GRÂCE À UNE FEMME

  31. STATU QUO DANS LES FÉDÉRATIONS

  32. LA 1RE EXPERTISE DU SPORT FÉMININ

  33. VALERIE FOURNEYRON ANNONCE SES PRIORITÉS POUR 2013

  34. LA PARITÉ AU SOMMET DES FÉDÉRATIONS, C'EST MAINTENANT ?

  35. TEMPÊTE DANS LES VOILES

  36. LA DIRIGEANTE, L'AVENIR DU SPORT ?

  37. L’HALTÉROPHILIE DISSÉQUÉE PAR LA CIE MABEL OCTOBRE

  38. SPORTIVES EN PALESTINE

  39. LILIAN THURAM : "IL FAUT AVANCER LES YEUX OUVERTS"

  40. DOSSIER SPORTIVA (4/4) : CE QUE DISENT LES SPORTIVES

  41. DOSSIER SPORTIVA (3/4) : « LE VÊTEMENT FÉMININ A TOUJOURS FAIT L’OBJET DE VIVES DISCUSSIONS »

  42. DOSSIER SPORTIVA (2/4) : LES TENUES À L’ÉPREUVE DES RÈGLEMENTS

  43. DOSSIER SPORTIVA (1/4) : LES HABITS FONT L’ÉMOI

Facebook Twitter