SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2014-05-30 00:00:00
    • PAR ICI LA SORTIE !
    • Tennis
    • voir
    • Un, deux, trois... nuage ! Le millésime 2014 de Roland-Garros n'a pas débuté sous les meilleurs auspices pour les têtes d'affiche de la deuxième levée du Grand Chelem. Porte d'Auteuil, les trois premières joueuses du classement WTA, l'Américaine Serena Williams, la Chinoise Li Na et la Polonaise Agnieszka Radwanska ont tour après tour pris la porte. Un camouflet pour les amoureux des pronostics qui avaient misé la sécurité. Un régal pour ceux qui voient une nouvelle brise souffler sur la terre battue parisienne. Article de 3 723 signes. Accessible aux seul-e-s abonné-e-s. Voir les tarifs et les procédures d’abonnement sur l'espace dédié d’accès libre. Le tableau féminin de Roland-Garros est-il sujet à son annus horibilis ? La question s'impose alors que les trois premières têtes de série de la quinzaine sont prématurèment éjectées la tête basse. Pourtant, le fait n'est pas inédit. En 2011, ni Carolina Wozniacki, ni Kim Clijsters, ni Vera Zvonareva, pancartes n°1, 2 et 3 dans le dos, ne s'étaient hissées en deuxième semaine. La 1... 6-2, 6-2, voila une déculotté à laquelle la star du tennis féminin n'était plus ou peu habituée. Pour indication, il y a cinq ans que Serena Williams n'avait plus perdu en deux sets tout en inscrivant que quatre petits jeux. Le 25 mars 2009, elle s'était inclinée 6-3, 6-1 contre la Biélorusse Victoria Azarenka. Un bail. Entretemps, l'Américaine (sacrée en 2002 et 2013) a récolté les titres à foison et accentué son emprise sur le circuit féminin. A 32 ans, face à l'Espagnole Garbiñe Muguruza, 35e mondiale, elle a montré des signes de lassitude et d'impuissance tout à fait inédits. «C'était un jour sans ; rien, absolument rien n'a marché pour moi, ce fut une bien mauvaise journée», admet la star US, cadette des Williams dont l'aînée, Venus, a elle aussi subi la loi d'une jeune effrontée. Et le poids des années ? A bientôt 34 ans, le sujet est plus que jamais d'actualité pour celle qui n'a jamais gagné sur la terre battue parisienne. La 2... 24 heures avant Serena Williams, sa dauphine au classement mondiale, la Chinoise Li Na, avait ouvert le bal rythmé par une symphonie folle. Lauréate de l'Open d'Australie en début d'année, de Roland-Garros en 2011 (quand même), elle n'a pas passé le moindre tour. Autant Alizé Lim (135e mondiale), la jeune Tricolore invitée par l'organisation, avait logiquement mordu la poussière au 1er tour face à Williams, autant Kristina Mladenovic (103e) était d'un tout autre calibre pour la Chinoise espérant passer cet obstacle en première. Force est de constater qu'en s'inclinant en trois sets (5-7, 6-3, 1-6), il eut été nécessaire de carburer davantage. «Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, avoue, déconcertée Li. Je ne m'étais sans doute pas suffisamment organisée. C'est un mauvais jour. Mais je rencontre aussi des problèmes personnels. Globalement, je n'étais pas dans mon environnement. J'étais perdue et j'aurais sans doute perdu contre n'importe quelle autre adversaire.» ...Et la 3 ! Après Li mardi, Williams mercredi, Radwanska a donc complété le tableau anarchique de ce Roland-Garros 2014 sans queue ni tête. A troisième tour, la Polonaise a cédé en deux manches face à la modeste croate Ajla Tomljanovic, 72e au classement WTA, sur le score jumeau de 6-4, 6-4. Une contre-performance ô combien surprenante pour Agnieszka, abonné aux parcours au long cours en Grand Chelem (dix quarts de finale à son actif). Mais, semblant reprendre le refrain d'une chanson tout sauf populaire, la n°3 mondiale s'est elle aussi réfugier derrière l'incompréhension. «C'était pas mon jour ! admet-elle. J'ai commencé trop lentement. J'ai essayé de revenir, mais ça n'a pas marché. Elle a bien joué quand même. J'ai eu mes opportunités, je n'ai pas su les saisirC.L.

ACTUALITES

Tennis

PAR ICI LA SORTIE !

Texte : Christophe Lemaire (à Roland-Garros). Photo : FFT/Roland-Garros

Un, deux, trois... nuage ! Le millésime 2014 de Roland-Garros n'a pas débuté sous les meilleurs auspices pour les têtes d'affiche de la deuxième levée du Grand Chelem. Porte d'Auteuil, les trois premières joueuses du classement WTA, l'Américaine Serena Williams, la Chinoise Li Na et la Polonaise Agnieszka Radwanska ont tour après tour pris la porte. Un camouflet pour les amoureux des pronostics qui avaient misé la sécurité. Un régal pour ceux qui voient une nouvelle brise souffler sur la terre battue parisienne.

Article de 3 723 signes. Accessible aux seul-e-s abonné-e-s. Voir les tarifs et les procédures d’abonnement sur l'espace dédié d’accès libre.

Le tableau féminin de Roland-Garros est-il sujet à son annus horibilis ? La question s'impose alors que les trois premières têtes de série de (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. BIARRITZ : MIHAELA BUZARNESCU, LE JACKPOT !

  2. LARSSON SOUVERAINE À CONTREXÉVILLE

  3. À DENAIN LES JAPONAISES PERFORMENT ET LINA GJORCHESKA AUSSI

  4. PATTY SCHNYDER, RETOUR GAGNANT SUR LA TERRE PÉRIGOURDINE

  5. MONTPELLIER : LES JAPONAISES SE FONT LE DOUBLE !

  6. JASMINE PAOLINI, ECLOSION D’UN NOUVEAU TALENT ?

  7. CAROLINE GARCIA, LE PLAISIR MALGRÉ LA DÉFAITE

  8. 2E TOUR: QUI DANS LE SILLAGE DE MLADENOVIC ?

  9. BYUYKAKCAY, LA VALEUR MONTANTE DU TENNIS TURC

  10. UN TIRAGE AU SORT CHIC ET CHOC !

  11. RICHEL HOGENKAMP, LAUREATE TRÈS SOLIDE DU TOURNOI DE ST GAUDENS

  12. VICTOIRE BRESILIENNE SUR LA TERRE BATTUE DE CAGNES

  13. ROLAND-GARROS : L'ÉDITION 2017 SUR ORBITE !

  14. Après Amiens, Audrey Albié récidive à Dijon

  15. EKATERINA ALEXANDROVA REMPORTE LE TOURNOI DE CROISSY-BEAUBOURG

  16. MARINE PARTAUD S'IMPOSE AU HAVRE

  17. PRISCILLA HEISE FINALISTE PROMETTEUSE À GONESSE

  18. GRANDE PREMIÈRE POUR MALLAURIE NOËL

  19. KONTAVEIT REMPORTE AVEC LA MANIÈRE LE TOURNOI D’ANDRÉZIEUX-BOUTHÉON

  20. CAROLINE GARCIA NE DOUBLE PAS LA MISE À LIMOGES

  21. À POITIERS, OCÉANE DODIN RÉCIDIVE

  22. RICHEL HOGENKAMP EN PATRONNE À CLERMONT

  23. MARYNA ZANEVSKA RÈGNE À NOUVEAU SUR SAINT-MALO

  24. REBECCA SRAMKOVA, LA GAGNE; MARTINA TREVISAN, LA SURPRISE

  25. PAULINE PARMENTIER DOMINATRICE A CONTREXEVILLE

  26. PODOROSKA REMPORTE LE TOURNOI DE LA PORTE DU HAINAUT

  27. JIL TEICHMANN : ET MAINTENANT PÉRIGUEUX !

  28. TEICHMANN, REINE DE MONTPELLIER

  29. DANKA KOVINIC REMPORTE L’OPEN DE MARSEILLE

  30. OPEN DE ST GAUDENS : IRINA KHROMACHEVA EN PATRONNE

  31. ENGIE OPEN DE CAGNES-SUR-MER: LE TOURNOI QUI MONTE

  32. IVANA JOROVIC CRÉE LA SENSATION À CROISSY-BEAUBOURG

  33. FRANCE, LE NOUVEL ELDORADO DES TOURNOIS

  34. TREMBLEMENT DE TERRE POUR LES FRANÇAISES ?

  35. ALSACE, TERRE FERME

  36. QUI SUR LA TERRE BATTUE STRASBOURGEOISE ?

  37. MONICA PUIG, RETOUR SUR TERRE

  38. MARION BARTOLI : «JE ME SUIS LANCÉE DANS UNE NOUVELLE VIE QUI ME PLAIT»

  39. PARMENTIER : LA COOL ÉLIMINATION

  40. À BIENTÔT, KRISTINA !

  41. STRASBOURG : À L’EST DU RE-NOUVEAU !

  42. L’ALIZÉ VA À NOUVEAU SOUFFLER SUR STRASBOURG

  43. STRASBOURG, AU CARREFOUR DU RENOUVEAU…

  44. LONGINES SOIGNE LES JEUNES POUSSES

  45. STRASBOURG JOUE LA CARTE VERTE

  46. FRANCE-SUISSE: 3-2 MAIS QUEL SUSPENSE !

  47. GDF-SUEZ LAISSE TOMBER LE TENNIS!

  48. DEBOUT LES DAMNÉES DE LA TERRE...

  49. VIRGINIE RAZZANO: «JE SUIS PRÊTE POUR ROLAND GARROS»

  50. ROLAND-GARROS: SÉVERINE BELTRAME, CLAP DE FIN

  51. LA JOUEUSE DE DEMAIN SERA... PASSIONNANTE

  52. SARAH EN SON JARDIN

  53. BARTOLI, L’IMPOSSIBLE DÉCRYPTAGE

  54. RAZZANOTHÉRAPIE

Facebook Twitter