SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2014-06-02 00:00:00
    • PARMENTIER : LA COOL ÉLIMINATION
    • Tennis
    • voir
    • En lice dimanche pour le premier 8e de finale de sa carrière en Grand Chelem, Pauline Parmentier a subi la loi de l'Espagnole Garbiñe Muguruza (6-4, 6-2). Sur le Court Central, la 145e joueuse mondiale a conclu sa belle aventure malgré le soutien d'un public dominical, tardif et transi par la fraîcheur ambiante. Sans tristesse, Parmentier analyse cette demi-quinzaine réussie avec fierté. Article de 2 472 signes. Accessible aux seul-e-s abonné-e-s. Voir les tarifs et les procédures d’abonnement sur l'espace dédié d’accès libre. Ce n'est pas Caroline Garcia, joueuse en vogue parmi les observateurs du circuit WTA. Ce n'est pas non plus Alizée Cornet, en vue ces derniers mois. Ce n'est pas Kristina Mladenovic à l'exploit - une victoire sur Li Na, la n°2 mondiale au 1er tour - sans lendemain. Ce dimanche soir, alors que les badauds venus passer un dimanche à Roland-Garros ont depuis longtemps rejoint leur foyer, dépeuplant même le Central avant son propre match, c'est bien Pauline Parmentier qui se présente en salle d'interview, auréolée du statut anecdotique d'ultime bouclier du tennis français hexagonal. Elle débarque les yeux rougis. La déception ? Oui, mais aussi une «angine prenante et persistante», une «quinte de toux» coutumière des après-matches et, très certainement, la fatigue. Le Central c’est beau ! Parmentier vient de perdre en 8e de finale contre l'Espagnole Garbiñe Muguruza. En deux manches, 6-4 et 6-2. La fameuse «deuxième semaine» d'un Grand Chelem qu'elle découvrait n'aura duré qu'un tour... et puis s'en va. Avec les honneurs tout de même. «Je vais retenir plein d'images, tous les matchs gagnés, et puis le Central, c'est beau», confie la 145e mondiale, tombeuse tour après tour de l'Italie Roberta Vinci (n°17), de la Kazakhe Yaroslava Shvedova et de l'Allemande Mona Barthel. On a scnadé mon nom ! Tellement beau, et surtout «mérité». «Ce n'était pas simple de gérer l'attente», dit-elle, évoquant sa programmation en fin de journée sur le Philippe-Chatrier. Après Gasquet, après Federer, après Tsonga. Et avec la crainte de devoir émigrer sur un court annexe, le soir venant. «Je voulais le Central ! clame-t-elle. J'ai mérité ma place. J'étais donc hyper heureuse en débarquant sur la terre battue et devant le public.» français, clairsemé (un court à moitié rempli) mais à 99% investi pour pousser sa dernière représentante. «Les gens ont fait la ola, c'est génial, remarque, conquise, la joueuse entraînée par l'ancienne professionnelle Alexia Dechaume. Et puis on a scandé mon nom. Je peux partir tranquille.» Vers d'autres aventures, un troisième titre sur le circuit WTA après ceux décrochés en 2006 et 2007 lorsqu'elle était un espoir du tennis féminin. Le temps est passé. À Roland-Garros, Parmentier, dixième participation, n'avait jamais atteint le 3e tour. Le temps passe vite. À 28 ans, c'était bel et bien l'heure pour Parmentier de montrer la voie aux plus jeunes. C.L.

ACTUALITES

Tennis

PARMENTIER : LA COOL ÉLIMINATION

Texte : Christophe Lemaire / Photo: Roland-Garros

En lice dimanche pour le premier 8e de finale de sa carrière en Grand Chelem, Pauline Parmentier a subi la loi de l'Espagnole Garbiñe Muguruza (6-4, 6-2). Sur le Court Central, la 145e joueuse mondiale a conclu sa belle aventure malgré le soutien d'un public dominical, tardif et transi par la fraîcheur ambiante. Sans tristesse, Parmentier analyse cette demi-quinzaine réussie avec fierté.

Article de 2 472 signes. Accessible aux seul-e-s abonné-e-s. Voir les tarifs et les procédures d’abonnement sur l'espace dédié d’accès libre.

Ce n'est pas Caroline Garcia, joueuse en vogue parmi les observateurs du circuit WTA. Ce n'est pas non plus Alizée Cornet, en vue ces derniers mois. Ce n'est pas Kristina Mladenovic à l'exploit - une victoire sur Li Na, la n°2 mondiale au 1er tour - sans lendemain. Ce dimanche (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. Monica Niculescu l’emporte à Limoges

  2. À NANTES, KANEPI, EX N° 15 MONDIALE, ENVOIE DU LOURD !

  3. À POITIERS, MIHAELA BUZARNESCU BRULE LA POLITESSE AU TOP 100

  4. OPEN ENGIE DE TOURAINE : TEREZA SMITKOVA PLUS FORTE QUE MYRTILLE GEORGES

  5. MYRTILLE GEORGES, PATRONNE À LA MAISON

  6. VAINQUEURE À CLERMONT, VERA LAPKO C'EST L’AVENIR !

  7. À ST MALO, POLONA HERCOG EST LA PLUS FORTE

  8. BIARRITZ : MIHAELA BUZARNESCU, LE JACKPOT !

  9. LARSSON SOUVERAINE À CONTREXÉVILLE

  10. À DENAIN LES JAPONAISES PERFORMENT ET LINA GJORCHESKA AUSSI

  11. PATTY SCHNYDER, RETOUR GAGNANT SUR LA TERRE PÉRIGOURDINE

  12. MONTPELLIER : LES JAPONAISES SE FONT LE DOUBLE !

  13. JASMINE PAOLINI, ECLOSION D’UN NOUVEAU TALENT ?

  14. CAROLINE GARCIA, LE PLAISIR MALGRÉ LA DÉFAITE

  15. 2E TOUR: QUI DANS LE SILLAGE DE MLADENOVIC ?

  16. BYUYKAKCAY, LA VALEUR MONTANTE DU TENNIS TURC

  17. UN TIRAGE AU SORT CHIC ET CHOC !

  18. RICHEL HOGENKAMP, LAUREATE TRÈS SOLIDE DU TOURNOI DE ST GAUDENS

  19. VICTOIRE BRESILIENNE SUR LA TERRE BATTUE DE CAGNES

  20. ROLAND-GARROS : L'ÉDITION 2017 SUR ORBITE !

  21. Après Amiens, Audrey Albié récidive à Dijon

  22. EKATERINA ALEXANDROVA REMPORTE LE TOURNOI DE CROISSY-BEAUBOURG

  23. MARINE PARTAUD S'IMPOSE AU HAVRE

  24. PRISCILLA HEISE FINALISTE PROMETTEUSE À GONESSE

  25. GRANDE PREMIÈRE POUR MALLAURIE NOËL

  26. KONTAVEIT REMPORTE AVEC LA MANIÈRE LE TOURNOI D’ANDRÉZIEUX-BOUTHÉON

  27. CAROLINE GARCIA NE DOUBLE PAS LA MISE À LIMOGES

  28. À POITIERS, OCÉANE DODIN RÉCIDIVE

  29. RICHEL HOGENKAMP EN PATRONNE À CLERMONT

  30. MARYNA ZANEVSKA RÈGNE À NOUVEAU SUR SAINT-MALO

  31. REBECCA SRAMKOVA, LA GAGNE; MARTINA TREVISAN, LA SURPRISE

  32. PAULINE PARMENTIER DOMINATRICE A CONTREXEVILLE

  33. PODOROSKA REMPORTE LE TOURNOI DE LA PORTE DU HAINAUT

  34. JIL TEICHMANN : ET MAINTENANT PÉRIGUEUX !

  35. TEICHMANN, REINE DE MONTPELLIER

  36. DANKA KOVINIC REMPORTE L’OPEN DE MARSEILLE

  37. OPEN DE ST GAUDENS : IRINA KHROMACHEVA EN PATRONNE

  38. ENGIE OPEN DE CAGNES-SUR-MER: LE TOURNOI QUI MONTE

  39. IVANA JOROVIC CRÉE LA SENSATION À CROISSY-BEAUBOURG

  40. FRANCE, LE NOUVEL ELDORADO DES TOURNOIS

  41. TREMBLEMENT DE TERRE POUR LES FRANÇAISES ?

  42. ALSACE, TERRE FERME

  43. QUI SUR LA TERRE BATTUE STRASBOURGEOISE ?

  44. MONICA PUIG, RETOUR SUR TERRE

  45. MARION BARTOLI : «JE ME SUIS LANCÉE DANS UNE NOUVELLE VIE QUI ME PLAIT»

  46. À BIENTÔT, KRISTINA !

  47. PAR ICI LA SORTIE !

  48. STRASBOURG : À L’EST DU RE-NOUVEAU !

  49. L’ALIZÉ VA À NOUVEAU SOUFFLER SUR STRASBOURG

  50. STRASBOURG, AU CARREFOUR DU RENOUVEAU…

  51. LONGINES SOIGNE LES JEUNES POUSSES

  52. STRASBOURG JOUE LA CARTE VERTE

  53. FRANCE-SUISSE: 3-2 MAIS QUEL SUSPENSE !

  54. GDF-SUEZ LAISSE TOMBER LE TENNIS!

  55. DEBOUT LES DAMNÉES DE LA TERRE...

  56. VIRGINIE RAZZANO: «JE SUIS PRÊTE POUR ROLAND GARROS»

  57. ROLAND-GARROS: SÉVERINE BELTRAME, CLAP DE FIN

  58. LA JOUEUSE DE DEMAIN SERA... PASSIONNANTE

  59. SARAH EN SON JARDIN

  60. BARTOLI, L’IMPOSSIBLE DÉCRYPTAGE

  61. RAZZANOTHÉRAPIE

Facebook Twitter