SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2014-06-04 00:00:00
    • MARION BARTOLI : «JE ME SUIS LANCÉE DANS UNE NOUVELLE VIE QUI ME PLAIT»
    • Tennis
    • voir
    • À Roland-Garros, Marion Bartoli est une retraitée très active, se partageant entre ses casquettes de consultante pour Eurosport et pour la BBC et son rôle de marraine du Longines future tennis aces, un tournoi qui a rassemblé au Champ de Mars les meilleures jeunes joueuses de moins de 13 ans. Evènement dont Sportiva vous a déjà parlé. Et puis, il y a aussi le lancement de ses activités dans la mode. Bref, l’entretien avec la championne de Wimbledon a été riche. Article de 6 840 signes. Accessible aux seul-e-s abonné-e-s. Voir les tarifs et les procédures d’abonnement sur l'espace dédié d’accès libre. Entretien réalisé par Fred Guston. Photo Pascale Marcaggi /Sportiva-infos. Retraitée du circuit depuis sa victoire à Wimbledon en 2013, la Française a gardé un pied sur les courts. De diverses manières mais toujours à fond. Elle le prouve lors de ce Roland Garros 2014. Entretien. De Roland Garros, il vous manque quoi ? Marion Bartoli : « Surement le bruit et toute l’effervescence du public qui reste gravée dans un coin de la tête. Mais, il n’y a pas que ça malheureusement. En fait, ce qui pourrait être bien dans la vie, ce serait de ne garder que les 1% de moments géniaux et de se passer des 99 % où c’est moins génial. Donc le cafard du circuit, le stress de la compétition, les valises à boucler sans arrêt, les avions. Tout ce qui remplit en fait la vie d’une joueuse pro. La terre battue parisienne, c’est un moment particulier dans la saison d’une joueuse pro ? Marion Bartoli : « Oui, c’est toujours comme une remise à zéro des compteurs dans la saison. C’est pour cela, que je n’aime pas trop me livrer au jeu des pronostics en début de tournoi, ca reste très utopique… Tout dépend des conditions de jeu, de la forme du moment, il y a une foule de paramètres qui entrent en jeu pour déterminer les vainqueurs au bout de 15 jours de jeu». Et les Françaises dans tout ça, elles ont du mal à exister… On est encore loin d’une nouvelle génération 79, celle des Mauresmo, Dechy ? Marion Bartoli : « La génération 79 a été une chance énorme pour le tennis français, avec une grosse densité, mais la retraite d’Amélie, la blessure de Tatiana Golovin, la mienne a laissé un trou. Toutes n’étaient pas prêtes pour se relancer. Mais, avec Alizé Cornet, Caroline Garcia, Kristina Mladenovic, il y a bien une relève qui pointe. Maintenant, moi j’ai fait ma première finale de Grand Chelem à 22 ans, d’autres mettent plus de temps ». «Je n’ai pas la prétention de juger une jeune joueuse trop rapidement» Parlons maintenant de votre actualité, vous étiez marraine sur cette édition de Roland Garros du Longines future tennis aces (Voir Note), est-ce qu’on peut percevoir chez une jeune joueuse de moins 13 ans, un potentiel pour aller au haut niveau ? Marion Bartoli : « Moi, je n’ai pas la prétention de juger une jeune joueuse trop rapidement. Il y a tellement de paramètres qui entrent en jeu pour arriver au haut niveau. Surtout, c’est ce qui m’est arrivé lorsque j’étais plus jeune : on m’a vite jugé, dit que je n’étais pas assez bonne pour aller très haut, ça aurait pu me décourager mais ça n’a pas été le cas. Heureusement… » Mais, lorsqu’une jeune vous sollicite pour un conseil, vous lui dîtes quoi ? Marion Bartoli : « Ce que je répète depuis toujours, c’est qu’il faut garder la notion de plaisir au centre de ce qu’on fait, moi j’ai presque trente ans et c’est ce qui me reste au bout de tant d’années de sport professionnel avec ses hauts et ses bas. C’est pour ça que j’ai expliqué à Leila Bedoui -la jeune Française sélectionnée NDLR-, qu’il était aussi important de se faire des amies sur l’expérience du Longines Future tennis aces, comme de profiter du moment, du cadre du Champ de Mars. Après, il y des règles, des valeurs qui ont conduit ma carrière: ne jamais lâcher dans la difficulté, respecter ses adversaires, c’est que j’essaie de transmettre en permanence. » « Coach… ? pourquoi pas... » C’est un futur discours de coach ça, un rôle qui vous tenterait ? Marion Bartoli : « Dans 8 ou 10 ans, j’adorerais ça… Dans une autre phase de ma vie, oui pourquoi pas ». Le « plaisir » de jouer dont vous venez de parler, il peut perdurer dans un sport aussi réglé et pro que le tennis ? Marion Bartoli. « Quoi qu’il arrive, dans une carrière où on connait tous des difficultés sur le terrain et en dehors, mais il ne faut jamais oublier que le sport reste un jeu. Alors, c’est sûr, on ne saute pas tous les jours au plafond dans le haut niveau ! L’essentiel, c’est pourtant que lorsque vous faîtes le bilan, il vous reste les bons souvenirs. Vos souvenirs des années à venir, ce sera quoi ? Marion Bartoli : « Je me suis lancé dans une nouvelle vie qui me plait, me passionne où l’art et la création sont au centre avec ma marque d’accessoires pour chaussures. Je fais ça en fonçant peut être parce que je pense qu’il y a une corrélation entre la façon dont on évolue sur un terrain de tennis et la vie où il faut être compétitif. Sur chaque produit acheté, une partie sera reversée à l’UNICEF. Aujourd’hui, je me bats aussi pour les autres et c’est un challenge qui me motive ». « Développer l’image du sport français à l’étranger » En parlant d’investissement, vous aviez à l’époque de votre retraite vouloir vous investir pour la promotion du sport féminin, c’est toujours d’actualité ? Marion Bartoli : « Oui, je le fais en m’impliquant lorsqu’on m’invite, la campagne d’une équipe féminine de rugby, celle de basket. Une expo photo avec Muriel Hurtis. Le sport au féminin, même s’il y a des stars planétaires reste encore très loin de la médiatisation et de la reconnaissance qu’on accorde aux disciplines masculines. C’est un travail de longue haleine à mener, il n’y a pas, je crois, une idée qui réduirait le fossé d’un seul coup ». On vous a aussi vu au Ministère des affaires étrangères, dans quel but ? Marion Bartoli : « L’idée, c’est de développer l’image du sport français à l’étranger et de ramener les Jeux Olympiques en France. C’est une idée qui me plairait. J’ai supporté la campagne de Paris 2012 et j’étais tellement désolée que Londres nous ait barré la route. Il y a des synergies à mettre en place, tout cela commence à peine ». L’image du sport français à l’étranger, quelle est-elle ? Marion Bartoli : « Elle est très bonne, c’est celle de l’élégance, du style et de la beauté, mais le problème, c’est que ça ne fait pas toujours gagner. Et puis, on de très beaux champions des sportifs exceptionnels, Teddy Riner, Zidane. C’est quand même pas mal pour un petit pays ! » F. G. NOTE : Le Longines Future Tennis Aces 2014 a vu la victoire, le 31 mai, de l’Italienne Federica Rossi sur la Russe Daria Frayman. Cette dernière avait battu Leila Bedoui au premier tour.

ACTUALITES

Tennis

MARION BARTOLI : «JE ME SUIS LANCÉE DANS UNE NOUVELLE VIE QUI ME PLAIT»

Entretien réalisé par Fred Guston. Photo Pascale Marcaggi /Sportiva-infos

À Roland-Garros, Marion Bartoli est une retraitée très active, se partageant entre ses casquettes de consultante pour Eurosport et pour la BBC et son rôle de marraine du Longines future tennis aces, un tournoi qui a rassemblé au Champ de Mars les meilleures jeunes joueuses de moins de 13 ans. Evènement dont Sportiva vous a déjà parlé. Et puis, il y a aussi le lancement de ses activités dans la mode. Bref, l’entretien avec la championne de Wimbledon a été riche.

Article de 6 840 signes. Accessible aux seul-e-s abonné-e-s. Voir les tarifs et les procédures d’abonnement sur l'espace dédié d’accès libre.

Entretien réalisé par Fred Guston. Photo Pascale Marcaggi /Sportiva-infos.


Retraitée du circuit depuis sa victoire à Wimbledon en 2013, la Française a gardé un pied sur les (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. BIARRITZ : MIHAELA BUZARNESCU, LE JACKPOT !

  2. LARSSON SOUVERAINE À CONTREXÉVILLE

  3. À DENAIN LES JAPONAISES PERFORMENT ET LINA GJORCHESKA AUSSI

  4. PATTY SCHNYDER, RETOUR GAGNANT SUR LA TERRE PÉRIGOURDINE

  5. MONTPELLIER : LES JAPONAISES SE FONT LE DOUBLE !

  6. JASMINE PAOLINI, ECLOSION D’UN NOUVEAU TALENT ?

  7. CAROLINE GARCIA, LE PLAISIR MALGRÉ LA DÉFAITE

  8. 2E TOUR: QUI DANS LE SILLAGE DE MLADENOVIC ?

  9. BYUYKAKCAY, LA VALEUR MONTANTE DU TENNIS TURC

  10. UN TIRAGE AU SORT CHIC ET CHOC !

  11. RICHEL HOGENKAMP, LAUREATE TRÈS SOLIDE DU TOURNOI DE ST GAUDENS

  12. VICTOIRE BRESILIENNE SUR LA TERRE BATTUE DE CAGNES

  13. ROLAND-GARROS : L'ÉDITION 2017 SUR ORBITE !

  14. Après Amiens, Audrey Albié récidive à Dijon

  15. EKATERINA ALEXANDROVA REMPORTE LE TOURNOI DE CROISSY-BEAUBOURG

  16. MARINE PARTAUD S'IMPOSE AU HAVRE

  17. PRISCILLA HEISE FINALISTE PROMETTEUSE À GONESSE

  18. GRANDE PREMIÈRE POUR MALLAURIE NOËL

  19. KONTAVEIT REMPORTE AVEC LA MANIÈRE LE TOURNOI D’ANDRÉZIEUX-BOUTHÉON

  20. CAROLINE GARCIA NE DOUBLE PAS LA MISE À LIMOGES

  21. À POITIERS, OCÉANE DODIN RÉCIDIVE

  22. RICHEL HOGENKAMP EN PATRONNE À CLERMONT

  23. MARYNA ZANEVSKA RÈGNE À NOUVEAU SUR SAINT-MALO

  24. REBECCA SRAMKOVA, LA GAGNE; MARTINA TREVISAN, LA SURPRISE

  25. PAULINE PARMENTIER DOMINATRICE A CONTREXEVILLE

  26. PODOROSKA REMPORTE LE TOURNOI DE LA PORTE DU HAINAUT

  27. JIL TEICHMANN : ET MAINTENANT PÉRIGUEUX !

  28. TEICHMANN, REINE DE MONTPELLIER

  29. DANKA KOVINIC REMPORTE L’OPEN DE MARSEILLE

  30. OPEN DE ST GAUDENS : IRINA KHROMACHEVA EN PATRONNE

  31. ENGIE OPEN DE CAGNES-SUR-MER: LE TOURNOI QUI MONTE

  32. IVANA JOROVIC CRÉE LA SENSATION À CROISSY-BEAUBOURG

  33. FRANCE, LE NOUVEL ELDORADO DES TOURNOIS

  34. TREMBLEMENT DE TERRE POUR LES FRANÇAISES ?

  35. ALSACE, TERRE FERME

  36. QUI SUR LA TERRE BATTUE STRASBOURGEOISE ?

  37. MONICA PUIG, RETOUR SUR TERRE

  38. PARMENTIER : LA COOL ÉLIMINATION

  39. À BIENTÔT, KRISTINA !

  40. PAR ICI LA SORTIE !

  41. STRASBOURG : À L’EST DU RE-NOUVEAU !

  42. L’ALIZÉ VA À NOUVEAU SOUFFLER SUR STRASBOURG

  43. STRASBOURG, AU CARREFOUR DU RENOUVEAU…

  44. LONGINES SOIGNE LES JEUNES POUSSES

  45. STRASBOURG JOUE LA CARTE VERTE

  46. FRANCE-SUISSE: 3-2 MAIS QUEL SUSPENSE !

  47. GDF-SUEZ LAISSE TOMBER LE TENNIS!

  48. DEBOUT LES DAMNÉES DE LA TERRE...

  49. VIRGINIE RAZZANO: «JE SUIS PRÊTE POUR ROLAND GARROS»

  50. ROLAND-GARROS: SÉVERINE BELTRAME, CLAP DE FIN

  51. LA JOUEUSE DE DEMAIN SERA... PASSIONNANTE

  52. SARAH EN SON JARDIN

  53. BARTOLI, L’IMPOSSIBLE DÉCRYPTAGE

  54. RAZZANOTHÉRAPIE

Facebook Twitter