SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2012-05-09 00:00:00
    • « FEMMES VOILÉES AUX JEUX OLYMPIQUES » OU L’UNIVERSALITÉ DU SPORT EN QUESTION
    • Autour du sport
    • voir
    • A quelques semaines des Jeux olympiques de Londres, le débat sur la présence de femmes voilées reprend de l’ampleur. Présidente de la Ligue du droit international des femmes (LDIF), Annie Sugier l’alimente à travers un récit engagé, récemment publié aux Editions Jourdan. Un ouvrage teinté d’universalisme et d’humanité. « Femmes voilées aux Jeux olympiques » retrace vingt années d’un combat féroce face aux contradictions du CIO. Cible de nombreuses critiques, le Comité international olympique, organe suprême de l’olympisme créé en 1894 par le Baron Pierre de Coubertin, se démarque en effet par son double jeu. Il prêche les valeurs universelles lors des Jeux olympiques mais considère comme secondaire la parité entre hommes et femmes. Ce qui fait le jeu de ces régimes politiques qui mettent au ban la femme sportive. Reprenant le combat d’une poignée de pionnières dont Alice Milliat, première dirigeante sportive en France, Annie Sugier propose cet ouvrage 20 ans après une prise de conscience. 1992, Barcelone accueille les Jeux olympiques d’été. Lors de la cérémonie d’ouverture, dans le cortège des délégations, 35 se révèlent être 100 % masculines. Elle y voit la contradiction de la Charte olympique et de la Charte de l’UNESCO, textes fondateurs dans lesquels la lutte contre toutes les discriminations est érigée en valeur suprême. De ce constat est né le « Comité Atlanta+ » qui se fixe pour objectif d’instaurer une parfaite parité d’ici aux JO d’Atlanta, organisés en 1996. Avec en trame de fond l’opposition ferme au port du voile islamique lors des compétitions sportives et le bannissement de toute présence féminine dans certaines délégations olympiques. Pour les JO d’Atlanta, des femmes voilées défilent dans le stade olympique pour la délégation iranienne. Seize ans plus tard, cette image, contraire aux valeurs olympiques, demeure prégnante . Mais la lutte pour la parité aussi. Ce livre, parfois polémique, souvent empreint d’un ton de dérision à l’encontre du CIO qui refuse les messages politiques ostentatoires (comme à Pékin) mais se garde d’intervenir de manière ferme contre les signes religieux, est un outil autant qu’une mise au point. Car le combat qu’Annie Sugier porte est devenu hyper symbolique comme l’atteste cet extrait (p.18) : « Ne pas appliquer la règle, c'est considérer que les femmes dans leur ensemble sont des pièces rapportées dans l'olympisme. Ne pas mobiliser toutes les femmes susceptibles de participer aux Jeux, ou les différencier par des habits spécifiques, ou même simplement accepter qu'elles portent ne serait-ce qu'un rappel symbolique du voile, c'est reconnaître implicitement que les JO peuvent se passer d'elles. » Fiche technique : « Femmes voilées aux Jeux olympiques » de Annie Sugier aux Éditions Jourdan. Date de parution : avril 2012. 316 pages. Prix : 21,90 €.

ACTUALITES

Autour du sport

« FEMMES VOILÉES AUX JEUX OLYMPIQUES » OU L’UNIVERSALITÉ DU SPORT EN QUESTION

Texte: Christophe Lemaire / Photo: Editions Jourdan

A quelques semaines des Jeux olympiques de Londres, le débat sur la présence de femmes voilées reprend de l’ampleur. Présidente de la Ligue du droit international des femmes (LDIF), Annie Sugier l’alimente à travers un récit engagé, récemment publié aux Editions Jourdan. Un ouvrage teinté d’universalisme et d’humanité.

« Femmes voilées aux Jeux olympiques » retrace vingt années d’un combat féroce face aux contradictions du CIO. Cible de nombreuses critiques, le Comité international olympique, organe suprême de l’olympisme créé en 1894 par le Baron Pierre de Coubertin, se démarque en effet par son double jeu. Il prêche les valeurs universelles lors des Jeux olympiques mais considère comme secondaire la parité entre hommes et femmes. Ce qui fait le jeu de ces régimes politiques qui mettent (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

Facebook Twitter