SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2015-01-07 00:00:00
    • LE BON PLAN (DE FÉMINISATION)
    • Autour du sport
    • voir
    • AUTOUR DU SPORT. Plan de féminisation par ci, plan de féminisation par là. Rares sont les fédérations sportives à ne pas avoir mis en place leur dispositif visant le développement de leur discipline au féminin. Désormais obligatoire, le plan de féminisation revêt plusieurs axes. Plus de quinze ans après les premières mesures, quelles avancées ? (5156 signes) C'est devenu en quelques années l'un des piliers du développement du sport féminin en France. Et il n'a pas fallu attendre 2012 et la création d'un «Comité interministériel aux droits des femmes et à l'égalité entre les femmes et les hommes» pour que le plan de féminisation devienne l'arme absolue au sein des fédérations sportives. L'année suivante, en 2013, afin «d'instaurer l'égalité entre les femmes et les hommes dans le secteur public», le sport devient avec la jeunesse et la vie associative l'un des trois volets de la vie civile visés par les dispositions de ce comité. C'est pourquoi, pour la période 2014-2017, et suite à une mesure adoptée le 30 novembre 2012, les fédérations sportives sont désormais tenues, dans le cadre des conventions d'objectifs les liant au ministère des sports, de mettre en place un plan de féminisation. Comme nous le révélions en exclusivité en mars 2013, le développement des plans de féminisation était préconisé par la Direction des sports dans un rapport commandé à une vingtaine d'experts rassemblés au sein du «Groupe national femmes et sports» (GNFS). Ce document soulignait surtout que le processus de féminisation du sport avait été entamé dès 1998. Bien avant Valérie Fourneyron, bien avant Najat Vallaud-Belkacem, et même si la presse de l'époque soulignait la baisse des crédits accordés par le ministère de tutelle de l'époque chapeauté par Marie-George Buffet au sport féminin, les premières bribes des plans de féminisation ont été mis en places. La création, par la Fédération française de football (FFF) et sur proposition d'Aimé Jacquet, d'un pôle féminin à Clairefontaine, le saint des saints du ballon hexagonal, est en effet la première des pierres posées par la FFF. Depuis, plusieurs dispositifs, presque plus ou moins semblables au plan de féminisation voulu par le gouvernement actuel, ont été mis en places. Dès 2004 d'ailleurs, dans un décret instauré il y a tout juste onze ans alors que Jean-François Lamour était ministre des sports, le principe de proportionnalité entre le nombre de femmes licenciées dans les fédérations et le nombre de sièges dont elles doivent disposer au sein de leur comité directeur était instauré. Désormais, le plan de féminisation promu par le comité interministériel aux droits des femmes et à l'égalité entre les femmes et les hommes repose sur cinq axes de travail : les instances dirigeantes, le nombre de licenciées, le haut niveau, l'arbitrage et l'encadrement technique. Il y a dix ans déjà, le groupe «Femmes de sport» mis en place par les ministères des sports et de la parité avaient planché sur l'accès des femmes aux fonctions dirigeantes et sur la pratique sportive dans les quartiers sensibles. Brigitte Deydier, présidente du groupe en question, soulignait alors un «constat alarmant». Entre 2004 et 2012, selon les derniers chiffres communiqués par le ministère des sports, l'évolution est certaine. La part des licenciées à la FFF est ainsi passée de 2,1 % à 4,5 %, de 2,8 à 4,9 à la FFR. De quatre présidentes de fédération en 2004, on est passé à treize en 2013. De 168 cadres techniques en 2004 (10,02 %), on est passé à 282 en 2013 (17,1 %). Rappelons que d'après l'enquête Sportiva 2013-2014, il y a 15,5 % de sport féminin en direct à la télévision. En ce début d'année 2015, manquent à l'appel les fédérations françaises d'équitation (FFE), d'escrime (FFE), de golf (FFGolf), de gymnastique (FFGym), de pentathlon moderne (FFPentathlon), de ski (FFS), de sports de glace (FFSG), de tir à l'arc (FFTA), de voile (FFVoile), de volley-ball (FFVB). «Nous n’avons pas de plan de féminisation car on a déjà constaté en créant, à une époque, un championnat mixte que ça ne marchait pas», nous confiait en septembre 2013 Philippe Bouclet, président de la FFTA. La fédération française de natation (FFN) a elle présenté les grandes lignes de son plan de féminisation en avril 2014. Tout comme celles de tennis de table (FFTT) et d'haltérophilie (FFHMFAC) qui sont passées à l'acte l'année dernière, documents et espaces promotionnels à l'appui sur leurs sites internet. Ch.L. Liste des fédérations ayant émis un plan de féminisation début 2015 : → Fédérations olympiques : athlétisme, aviron, badminton, basket-ball, boxe, canoë-kayak, cyclisme, football, haltérophilie, handball, hockey sur gazon, hockey sur glace, judo, lutte, taekwondo, tennis, tir, triathlon. → Fédérations non olympiques : aéromodélisme, baseball et softball, billard, boxe française, football américain, montagne et escalade, parachutisme, pelote basque, pétanque et jeu provençal, randonnée pédestre, rugby à XIII, spéléologie, sports sous-marins, sport boules, squash, surf, vol libre. → Multisports : quinze fédérations telles que la FSGT (fédération sportive et gymnique du travail), le sport adapté ou la police nationale.

ACTUALITES

Autour du sport

LE BON PLAN (DE FÉMINISATION)

Texte : Christophe Lemaire. Photo : montage Sportiva.

AUTOUR DU SPORT. Plan de féminisation par ci, plan de féminisation par là. Rares sont les fédérations sportives à ne pas avoir mis en place leur dispositif visant le développement de leur discipline au féminin. Désormais obligatoire, le plan de féminisation revêt plusieurs axes. Plus de quinze ans après les premières mesures, quelles avancées ? (5156 signes)

C'est devenu en quelques années l'un des piliers du développement du sport féminin en France. Et il n'a pas fallu attendre 2012 et la création d'un «Comité interministériel aux droits des femmes et à l'égalité entre les femmes et les hommes» pour que le plan de féminisation devienne l'arme absolue au sein des fédérations sportives. L'année suivante, en 2013, afin «d'instaurer l'égalité entre les femmes et les hommes dans le secteur (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. L’ACADÉMIE DES SPORTS DISTINGUE PICON, KEITA, CLOUVEL, MAURESMO, WERTH ET OURAHMOUNE

  2. C’EST PARTI POUR LE GLOBAL SPORT MENTORING PROGRAMME

  3. FLESSEL, MINISTRE EN PASSANT PAR BRATISLAVA ET LA MAIRIE DU 18E…

  4. DENIS MASSEGLIA VISE UN 3E MANDAT

  5. ISABELLE LAMOUR EST EN CAMPAGNE

  6. SPORTIVA-INFOS : TOUTE UNE ANNÉE DE SPORT FÉMININ ET MIXTE

  7. LE DOUBLE ÉVÈNEMENT DE DÉCEMBRE

  8. MMA : UNE ÉVOLUTION QUESTIONNÉE

  9. LE SPORT, LES MÉDAILLES, ET APRÈS

  10. SPORTIVA DANS LA MÊLÉE DU DÉBAT

  11. SPORTIVA-INFOS AU COLLOQUE « SPORT, HISTOIRE ET DIVERSITÉS »

  12. FOSBURIT, LE SPONSORING 2.0 POUR LES SPORTIVES

  13. QUAND FRANCE TÉLÉVISIONS DONNE LE (TRÈS) MAUVAIS EXEMPLE

  14. AUDREY PRIETO : « LES CHAMPIONNES SONT SOUS-UTILISÉES ! »

  15. AURORE ASSO : PLONGER POUR SENSIBILISER AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

  16. BAKOU : ENTRE OBJECTIFS OLYMPIQUES ET PRESSION FÉDÉRALE

  17. DES FEMMES RÉCOMPENSÉES À JEAN-BOUIN

  18. ACADÉMIE DES SPORTS : IL N'Y A PAS QUE TONY PARKER DANS LA VIE...

  19. MUSÉE DU SPORT : NOUVELLE ÉPOQUE

  20. VERTIGO LA SOLIDARITÉ AU SOMMET

  21. QUE DEVIENNENT-ELLES (3/3) ? SONIA BOMPASTOR

  22. QUE DEVIENNENT-ELLES (2/3) ? ANNETTE SERGENT

  23. QUE DEVIENNENT-ELLES (1/3) ? LUCIE DÉCOSSE

  24. ENVOL ATTENDU POUR "LE SPORT DONNE DES ELLES"

  25. LANCEMENT D’UNE ASSOCIATION EUROPEENNE DES MEDIAS ET DU SPORT FEMININ

  26. L’AFFAIRE DES DEUX PHOTOS

  27. BONNE ANNÉE SPORTIVE 2014!

  28. VALÉRIE FOURNEYRON : PRIORITÉ AU SPORT FÉMININ PAR L'ÉDUCATION

  29. QUAND VALÉRIE FOURNEYRON MÈNE L’ENQUÊTE (1/2)

  30. CALI, CAPITALE SPORTIVE D’AMÉRIQUE GRÂCE À UNE FEMME

  31. STATU QUO DANS LES FÉDÉRATIONS

  32. LA 1RE EXPERTISE DU SPORT FÉMININ

  33. VALERIE FOURNEYRON ANNONCE SES PRIORITÉS POUR 2013

  34. LA PARITÉ AU SOMMET DES FÉDÉRATIONS, C'EST MAINTENANT ?

  35. TEMPÊTE DANS LES VOILES

  36. LA DIRIGEANTE, L'AVENIR DU SPORT ?

  37. L’HALTÉROPHILIE DISSÉQUÉE PAR LA CIE MABEL OCTOBRE

  38. SPORTIVES EN PALESTINE

  39. LILIAN THURAM : "IL FAUT AVANCER LES YEUX OUVERTS"

  40. DOSSIER SPORTIVA (4/4) : CE QUE DISENT LES SPORTIVES

  41. DOSSIER SPORTIVA (3/4) : « LE VÊTEMENT FÉMININ A TOUJOURS FAIT L’OBJET DE VIVES DISCUSSIONS »

  42. DOSSIER SPORTIVA (2/4) : LES TENUES À L’ÉPREUVE DES RÈGLEMENTS

  43. DOSSIER SPORTIVA (1/4) : LES HABITS FONT L’ÉMOI

Facebook Twitter