SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2015-01-28 00:00:00
    • SPORT FÉMININ ET TV : PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMI-E-S
    • Médias
    • voir
    • MÉDIAS. Deux pourcentages sont utilisés pour étayer les discours et les actions des pouvoirs publics autour du sport féminin dans le cadre, entre autres, des 24 heures du sport féminin : 7% et 15%. D'où viennent ces chiffres ? Quelle valeur leur accorder ? Qui et quoi servent-ils ? Sportiva-infos retrace les manips et les libertés prises avec la rigueur qui servent de ligne de conduite au CSA comme aux divers ministères, impliqués, de près ou de loin, dans le sport féminin. Édifiant. (7724 signes) Il fallait un chiffre pour situer le problème, si tant est qu'il y avait un problème. Tant que l'on ne pouvait accoler un pourcentage concret à l'inégalité visible, mais non quantifiée, il était difficile d'argumenter. La première enquête consacrée à la présence du sport féminin à la TV était donc attendue. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), organisme public dont l'une des missions est l'observation et la quantification des programmes, avait annoncé, très tôt en 2012, la publication prochaine de chiffres à ce sujet. Une fois cette publication faite, le CSA et les ministères des sports et des droits des femmes ont construit et justifié les 24 heures du sport féminin sur deux chiffres sans valeur. Récit. 2013 : 7%, le pourcentage sorti de nulle part L'enquête sur le nombre d'heures consacré au sport féminin à la télévision est apparue assez tardivement par rapport aux annonces de publication qui avaient été faites. Elle est apparue assez discrètement également. En mars 2013, le CSA livre donc un résultat : 7%, collecté suite à une enquête effectuée en septembre-octobre 2012. Aucune explication, aucune conférence de presse, aucune communication particulière. La méthodologie n'est pas rendue publique. Au cours du deuxième semestre 2012, Sportiva-infos avait contacté, à plusieurs reprises, le CSA pour avoir des informations sur la publication de cette enquête. Sans succès. Sans attendre, nous prenons alors à notre compte l'établissement d'une donnée au travers d'une enquête que nous initions en octobre 2012 et que nous déployons jusque fin mars 2013. Nous aboutissons à 11% de sport féminin à la TV. Nous publions un article. Nous explicitons notre méthodologie assise sur deux principes forts qui font défaut à l'enquête du CSA : un espace-temps significatif de 6 mois (au lieu de 5 semaines) et la prise en compte de toutes les chaînes (au lieu d'une liste restreinte mais non publiée). Nous sollicitons un entretien avec Christine Kelly sur ce sujet : pas de réponse du service presse de l'organisme à notre demande. Nous effectuons une large diffusion de notre résultat et de notre méthode : newsletter, réseaux sociaux, article. 2014 : l'inconstance du CSA Pour savoir de quoi l'on parle, il faut s'inscrire dans la durée et comparer des résultats construits sur les mêmes critères. La 1re enquête de Sportiva-infos est logiquement suivie d'une seconde enquête, un an plus tard, dont nous publions les résultats en mars 2014. Même espace-temps, même critères, mais chiffre différent : 15,5%. Une progression dont nous donnons l'explication qui s'avère n'avoir rien à voir avec l'action publique volontariste. Nous contactons le CSA pour que Christine Kelly s'exprime et réponde à nos interrogations qui sont de deux ordres : - pourquoi le CSA n'effectue-t-il pas, un an après, une seconde scrutation, de façon à s'inscrire dans une observation constante, et donc cohérente, des heures de télévision consacrées au sport féminin ? - pourquoi le pourcentage de 7% continue-t-il à être utilisé alors que nous avons démontré qu'il était caduc dès le départ et qu'il n'était de toute façon plus légitime de prolonger son utilisation un an plus tard ? Nous n'obtenons pas de réponse à notre demande d'interview. Nous tenons une conférence de presse pour présenter notre travail et son résultat chiffré. Nous effectuons, à nouveau, une large diffusion de notre résultat et de notre méthode : newsletter, réseaux sociaux, article. 2015 : le tour de passe-passe du CSA et des ministères À l'occasion de la 2e édition des 24h heures du sport féminin à la télévision et à la radio, un pourcentage de 15% fait soudain son apparition, il y a quelques jours : - par l'intermédiaire du président du CSA d'abord. M. Schrameck souligne la progression de la diffusion du sport féminin à la télévision lors d'une conférence de presse tenue le 19 janvier 2015. Il fait état du «doublement en deux ans de la part du sport féminin à la télévision» - par l‘intermédiaire de la ministre des droits des femmes ensuite. Mme Boistard fait état, ce même 19 janvier, du même chiffre : «Aujourd'hui, 15% des retransmissions sportives sont féminines. » - par l'intermédiaire de Christine Kelly, enfin. Le membre du CSA diffuse sur Twitter un visuel faisant état de «15% de sport féminin à la télévision contre 7% l'année précédente» Sportiva-infos cherche quand a été publiée une enquête établissant ces 15% : mais aucune enquête n'est référencée nulle part, et surtout pas au CSA. Devant cette communication bien coordonnée, mais sujette à caution, nous demandons au cabinet de Mme Boistard d'où la Secrétaire d'état tient son «15%». «Du CSA» nous répond-on par téléphone. Nous demandons au CSA quand a été publiée l'enquête dont chacun-chacune se réclame. Nous demandons aussi, par téléphone et par écrit, une interview avec Christine Kelly à ce sujet. Aucune réponse, une fois de plus, à nos demandes. Un aveu, cependant, de la part du service presse du CSA, joint au téléphone : «Nous avons effectué une enquête sérieuse qui aboutit à ces 15% mais nous ne l'avons pas publiée. Comme Mme Kelly quitte le CSA, son successeur décidera s'il la publie…» Résumé - le CSA a diffusé un chiffre de 7% au premier trimestre 2013, sans faire montre d'une méthode permettant de donner crédit à ce résultat - toute une politique de communication et d'action se met en route à partir de ce seul chiffre, non fiable - au détriment de la cohérence, aucune autre enquête n'est effectuée - subitement, après la mi-janvier 2015, un chiffre de 15%, non étayé, apparaît en laissant entendre que les actions menées ont amené un doublement de la diffusion du sport féminin à la télévision. Remarques - la non-reprise de notre enquête et de son résultat de 11% en 2013 a permis de garder, envers et contre toute cohérence, un pourcentage à 1 seul chiffre, plus à même d'impulser une ligne et un argumentaire politiques qu'un pourcentage à 2 chiffres… - ne pas renouveler une scrutation l'an dernier a permis de rester 2 ans sur cette notion de 7% et le jeu militant qu'elle permettait… - ne pas publier d'éléments pour comprendre et étayer l'apparition des 15% de la part du CSA est une atteinte au respect du public. Il s'agit d'un pur mécanisme de communication pour sous-entendre l'efficacité de l'action menée pour le bien du sport féminin… Ce qui de la part d'un organisme financé par des deniers publics est d'une légèreté grossière : imagine-t-on en effet pareil procédé avec les chiffres du chômage ? - quant à reprendre, pour la 2e fois, de la part des ministères (sports, droits des femmes), des associations militantes, des médias, des suiveurs d'opinion officielle, un chiffre sorti de nulle part… Sportiva-infos publiera en avril prochain la 3e livraison consécutive de son enquête sur le sport féminin à la télévision. Même durée d'enquête, mêmes chaînes concernées (toutes)… Bref, tout pour permettre une compréhension claire de la problématique. Comme le fait depuis 2013 notre média. À l'inverse de toute politique d'affichage et de communication… J.C.

ACTUALITES

Médias

SPORT FÉMININ ET TV : PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMI-E-S

Texte : Jacques Cortie / Illustration: Sportiva-infos

MÉDIAS. Deux pourcentages sont utilisés pour étayer les discours et les actions des pouvoirs publics autour du sport féminin dans le cadre, entre autres, des 24 heures du sport féminin : 7% et 15%. D'où viennent ces chiffres ? Quelle valeur leur accorder ? Qui et quoi servent-ils ? Sportiva-infos retrace les manips et les libertés prises avec la rigueur qui servent de ligne de conduite au CSA comme aux divers ministères, impliqués, de près ou de loin, dans le sport féminin. Édifiant. (7724 signes)

Il fallait un chiffre pour situer le problème, si tant est qu'il y avait un problème. Tant que l'on ne pouvait accoler un pourcentage concret à l'inégalité visible, mais non quantifiée, il était difficile d'argumenter. La première enquête consacrée à la présence du sport féminin à la TV était donc (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. MÉDIA : AGRÉMENT CPPAP RENOUVELÉ POUR SPORTIVA-INFOS

  2. LES PLUS IMPORTANTES ARCHIVES MONDIALES DU SPORT FÉMININ !

  3. AUX ORIGINES DE LA MÉDIATISATION DU RUGBY

  4. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : ALLISON PINEAU EN COUV' ET TOUTE L’ACTU SPORTIVE

  5. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : ALLISON PINEAU EN COUV'

  6. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : DU SPORT EN COUV' ET À L'INTÉRIEUR

  7. DU SPORT EN COUV' ET À L'INTÉRIEUR !

  8. LE MENSUEL DU SPORT: N°6, LE POINT CULMINANT !

  9. LE MENSUEL DU SPORT N°5: AU COEUR DE LA MACHINE A GAGNER DE L'OL...

  10. Le Mensuel du Sport n°5 de mai est paru

  11. LE MENSUEL DU SPORT N°4 : VARIÉTÉ ET DENSITÉ

  12. LE MENSUEL DU SPORT n°2 : ENCORE PLUS BEAU, TOUJOURS PLUS SPORT !

  13. LE MENSUEL DU SPORT EST EN VENTE !

  14. LA UNE DE L’ÉQUIPE DISSÉQUÉE SUR UNE ANNÉE PAR SPORTIVA

  15. CSA ET SPORT FÉMININ (2/2): FAITS ET ANALYSES par SPORTIVA

  16. CSA ET SPORT FEMININ (1/2): ENTRETIEN AVEC NATHALIE SONNAC

  17. SEMAINE SPÉCIALE | AVEC SPORTIVA-INFOS, LES SPORTIVES ONT TOUJOURS LA PAROLE !

  18. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR LES NOUVELLES PRATIQUES ET LES SPORTS CONFIDENTIELS...

  19. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR LES RÉVÉLATIONS ET LES INFOS EXCLUSIVES

  20. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR NOTRE SUIVI DES SPORTS CO

  21. SEMAINE SPÉCIALE | MÉDIAS ET COMMUNICATION SCANNÉS PAR SPORTIVA

  22. LA MÉDIATISATION DU SPORT FÉMININ C’EST ICI !

  23. PLUS DE 19 % DE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ

  24. QUELLES AUDIENCES POUR LE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ ?

  25. SPORT FÉMININ ET TV : LA LISTE QUI N'EST PAS MODIFIÉE

  26. SPORT FÉMININ ET TV : QUI VEUT DU MILLION D'EUROS ?

  27. ENQUÊTE SPORTIVA 2014: 15,5% DE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ

  28. LANCEMENT DE SPORTIVA-LATINA

  29. DOSSIER : EUROPE ET MEDIATISATION DU SPORT FEMININ (3/3)

  30. DOSSIER : ÉCLAIRAGES SUR UN PURE PLAYER DU SPORT FÉMININ (2/3)

  31. DOSSIER: INTERNET A LA POINTE DU SPORT FEMININ (1/3)

  32. DOSSIER TV (3/3) : L'ŒIL EXPERT DE VINCENT ROUSSELET-BLANC

  33. DOSSIER TV (2/3) : LE SPORT FÉMININ, PROGRAMME COURT

  34. DOSSIER TV (1/3) : L'ÉQUIPE 21, LA DIVERSITÉ, QUELLE DIVERSITÉ ?

  35. DESPORTS: TRAITEMENT CHIC DU SPORT

  36. MCS MONTE AU FILET

  37. TV8 MONT-BLANC: LES PARALYMPIQUES EN PLEINE LUMIÈRE

  38. SPORTIVA-INFOS : MÉDIATISATION RÉUSSIE DU SPORT FÉMININ

  39. « TRACE SPORTS » PISTE LES CHAMPIONNES

Facebook Twitter