SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2015-04-22 00:00:00
    • MONICA PUIG, RETOUR SUR TERRE
    • Tennis
    • voir
    • TENNIS. Tenante du titre aux Internationaux de Strasbourg, la Portoricaine sera de nouveau sur les courts du Wacken du 15 au 23 mai pour défendre son trophée. Sportiva, partenaire des IS, vous propose en attendant de mieux faire connaissance avec la valeur montante du circuit féminin. (3 752 signes) « Aie aie aie aie aie aie Puerto Rico… » Les lecteurs-lectrices de Sportiva, fans des années 80 se souviennent peut-être de ce refrain entonné par le groupe Vaya con Dios. Une rengaine qu’ont souvent répétée les différentes adversaires de la Portoricaine Monica Puig, vainqueur en mai 2014 des Internationaux de Strasbourg, le premier succès de sa carrière sur le circuit WTA. À 20 ans, Puig, alors 56e mondiale, dominait en finale l’Espagnole Silvia Soler (118e et sortie des qualifications) en deux sets secs. Du coup, son discours final n’était pas usurpé : «C’est le plus beau jour de ma carrière, une grande émotion. » Une nouvelle séquence émotion est prévue dans quelques jours puisque la jeune femme, désormais 47 e mondiale, sera de retour sur la terre battue du Wacken à l’ombre du Parlement Européen pour l’édition 2015 des IS – 15 au 23 mai. Elle y sera la meilleure représentante du tennis sud-américain puisque sa rivale la plus proche au classement, la Brésilienne Teliana Pereira, n’est que 81e. Sacrée espoir de l’année en 2014 par la WTA après avoir remporté en fin d’année à Singapour une exhibition réunissant quelques jeunes talents féminins, la vainqueur sortante ne déparera pas dans un tableau où elles seront 14 joueuses appartenant au top 50 mondial à avoir opté pour un séjour alsacien. Car même si son classement n’a pas encore décollé après un début de saison moyen (2 quarts de finale à Bogota et Acapulco, une demi-finale à Pattaya), Puig compte bien appuyer sur l’accélérateur. Avant de rejoindre le tournoi de Madrid (2-9 mai), elle ne cachait pas son impatience sur twitter où « @MonicaAce93 » est omniprésente : « Hâte que la saison européenne commence… » On verra alors si elle a digéré ses deux changements de coach successifs en 2014. Histoire pour la nouvelle élève de l’Espagnol Ricardo Sanchez de se fabriquer d’autres heureux souvenirs. Et de reprendre son sillon de « winner ». Celui indiqué en 2013, où pour ses débuts en Grand Chelem, elle avait atteint le troisième tour de Roland-Garros en éliminant au passage la tête de série numéro 11, Nadia Petrova. Des débuts prometteurs confirmés ensuite à Wimbledon avec un huitième de finale et la tête de série numéro 5 de l’Italienne Sara Errani ratiboisée en route. Mais, c’est encore du côté de la Porte d’Auteuil qu’elle avait sidéré, en 2013 toujours, la salle de presse par son aplomb. Prenant en exemple Serena Williams, future vainqueur du tournoi, Puig droitière au physique bien équilibré (1,70, 64 kg) avait avoué son rêve « d’être un jour numéro 1 comme elle et que personne ne puisse me dépasser. Nous, les joueuses de tennis devrions toutes essayer d’être comme Serena… » Il faut dire que si Mademoiselle Puig est née le 27 septembre 1993 à San Juan de Porto Rico, elle a grandi aux États-Unis puisque ses parents ont quitté leur île un an après sa naissance. Son père d’ascendance cubano-américaine et ingénieur en mécanique, rejoint alors Miami pour ses affaires. Après avoir reçu une raquette pour ses six ans en guise de cadeau d’anniversaire, la jeune fille a fait prospérer son talent au sein de l’académie floridienne -6e sens- de Justine Hénin avec un premier coach belge, Alain de Vos. De quoi la porter jusqu’aux finales juniors de Roland-Garros et de l’Open d’Australie en 2011. Et lui façonner aussi une mentalité d’adepte du « think positive » à l’Américaine qui lui fait souvent répéter le même mantra personnel : « Personne ne doit laisser ses rêves derrière lui, il faut seulement travailler pour les atteindre. Dire ‘je ne peux pas’ ne peut pas être une solution. » Bref du pain béni pour la WTA qui en a fait en 2015 une de ses « rising stars », une star montante dans la langue d’Amélie Mauresmo. F.G.

ACTUALITES

Tennis

MONICA PUIG, RETOUR SUR TERRE

Texte: Fred Guston / Photo: Sara Zapata (Sportiva-latina)

TENNIS. Tenante du titre aux Internationaux de Strasbourg, la Portoricaine sera de nouveau sur les courts du Wacken du 15 au 23 mai pour défendre son trophée. Sportiva, partenaire des IS, vous propose en attendant de mieux faire connaissance avec la valeur montante du circuit féminin. (3 752 signes)

« Aie aie aie aie aie aie Puerto Rico… » Les lecteurs-lectrices de Sportiva, fans des années 80 se souviennent peut-être de ce refrain entonné par le groupe Vaya con Dios.

Une rengaine qu’ont souvent répétée les différentes adversaires de la Portoricaine Monica Puig, vainqueur en mai 2014 des Internationaux de Strasbourg, le premier succès de sa carrière sur le circuit WTA. À 20 ans, Puig, alors 56e mondiale, dominait en finale l’Espagnole Silvia Soler (118e et sortie des qualifications) en deux (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. Monica Niculescu l’emporte à Limoges

  2. À NANTES, KANEPI, EX N° 15 MONDIALE, ENVOIE DU LOURD !

  3. À POITIERS, MIHAELA BUZARNESCU BRULE LA POLITESSE AU TOP 100

  4. OPEN ENGIE DE TOURAINE : TEREZA SMITKOVA PLUS FORTE QUE MYRTILLE GEORGES

  5. MYRTILLE GEORGES, PATRONNE À LA MAISON

  6. VAINQUEURE À CLERMONT, VERA LAPKO C'EST L’AVENIR !

  7. À ST MALO, POLONA HERCOG EST LA PLUS FORTE

  8. BIARRITZ : MIHAELA BUZARNESCU, LE JACKPOT !

  9. LARSSON SOUVERAINE À CONTREXÉVILLE

  10. À DENAIN LES JAPONAISES PERFORMENT ET LINA GJORCHESKA AUSSI

  11. PATTY SCHNYDER, RETOUR GAGNANT SUR LA TERRE PÉRIGOURDINE

  12. MONTPELLIER : LES JAPONAISES SE FONT LE DOUBLE !

  13. JASMINE PAOLINI, ECLOSION D’UN NOUVEAU TALENT ?

  14. CAROLINE GARCIA, LE PLAISIR MALGRÉ LA DÉFAITE

  15. 2E TOUR: QUI DANS LE SILLAGE DE MLADENOVIC ?

  16. BYUYKAKCAY, LA VALEUR MONTANTE DU TENNIS TURC

  17. UN TIRAGE AU SORT CHIC ET CHOC !

  18. RICHEL HOGENKAMP, LAUREATE TRÈS SOLIDE DU TOURNOI DE ST GAUDENS

  19. VICTOIRE BRESILIENNE SUR LA TERRE BATTUE DE CAGNES

  20. ROLAND-GARROS : L'ÉDITION 2017 SUR ORBITE !

  21. Après Amiens, Audrey Albié récidive à Dijon

  22. EKATERINA ALEXANDROVA REMPORTE LE TOURNOI DE CROISSY-BEAUBOURG

  23. MARINE PARTAUD S'IMPOSE AU HAVRE

  24. PRISCILLA HEISE FINALISTE PROMETTEUSE À GONESSE

  25. GRANDE PREMIÈRE POUR MALLAURIE NOËL

  26. KONTAVEIT REMPORTE AVEC LA MANIÈRE LE TOURNOI D’ANDRÉZIEUX-BOUTHÉON

  27. CAROLINE GARCIA NE DOUBLE PAS LA MISE À LIMOGES

  28. À POITIERS, OCÉANE DODIN RÉCIDIVE

  29. RICHEL HOGENKAMP EN PATRONNE À CLERMONT

  30. MARYNA ZANEVSKA RÈGNE À NOUVEAU SUR SAINT-MALO

  31. REBECCA SRAMKOVA, LA GAGNE; MARTINA TREVISAN, LA SURPRISE

  32. PAULINE PARMENTIER DOMINATRICE A CONTREXEVILLE

  33. PODOROSKA REMPORTE LE TOURNOI DE LA PORTE DU HAINAUT

  34. JIL TEICHMANN : ET MAINTENANT PÉRIGUEUX !

  35. TEICHMANN, REINE DE MONTPELLIER

  36. DANKA KOVINIC REMPORTE L’OPEN DE MARSEILLE

  37. OPEN DE ST GAUDENS : IRINA KHROMACHEVA EN PATRONNE

  38. ENGIE OPEN DE CAGNES-SUR-MER: LE TOURNOI QUI MONTE

  39. IVANA JOROVIC CRÉE LA SENSATION À CROISSY-BEAUBOURG

  40. FRANCE, LE NOUVEL ELDORADO DES TOURNOIS

  41. TREMBLEMENT DE TERRE POUR LES FRANÇAISES ?

  42. ALSACE, TERRE FERME

  43. QUI SUR LA TERRE BATTUE STRASBOURGEOISE ?

  44. MARION BARTOLI : «JE ME SUIS LANCÉE DANS UNE NOUVELLE VIE QUI ME PLAIT»

  45. PARMENTIER : LA COOL ÉLIMINATION

  46. À BIENTÔT, KRISTINA !

  47. PAR ICI LA SORTIE !

  48. STRASBOURG : À L’EST DU RE-NOUVEAU !

  49. L’ALIZÉ VA À NOUVEAU SOUFFLER SUR STRASBOURG

  50. STRASBOURG, AU CARREFOUR DU RENOUVEAU…

  51. LONGINES SOIGNE LES JEUNES POUSSES

  52. STRASBOURG JOUE LA CARTE VERTE

  53. FRANCE-SUISSE: 3-2 MAIS QUEL SUSPENSE !

  54. GDF-SUEZ LAISSE TOMBER LE TENNIS!

  55. DEBOUT LES DAMNÉES DE LA TERRE...

  56. VIRGINIE RAZZANO: «JE SUIS PRÊTE POUR ROLAND GARROS»

  57. ROLAND-GARROS: SÉVERINE BELTRAME, CLAP DE FIN

  58. LA JOUEUSE DE DEMAIN SERA... PASSIONNANTE

  59. SARAH EN SON JARDIN

  60. BARTOLI, L’IMPOSSIBLE DÉCRYPTAGE

  61. RAZZANOTHÉRAPIE

Facebook Twitter