SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2016-05-05 00:00:00
    • CSA ET SPORT FÉMININ (2/2): FAITS ET ANALYSES par SPORTIVA
    • Médias
    • voir
    • MÉDIAS. Après l’entretien publié avec Nathalie Sonnac, Sportiva fait le point sur différents aspects du traitement du sport féminin par le biais de la télévision et de la part des institutions mettant en avant la télévision. Un récapitulatif pour avoir, une nouvelle fois, les idées claires et les arguments pertinents. (Article de 8 200 signes en accès libre). Le 15 avril dernier, dans les locaux du CSA, Nathalie Sonnac , Conseillère au sport et aux affaires européennes de l’institution publique, recevait Sportiva en son bureau du 18e étage. Une rencontre ouverte qui mettait un point final au refus systématique, trois années durant, de Christine Kelly, sa prédécesseuse, et de ses assesseurs presse, de répondre à nos questions et demandes d’explications. Sans soumettre Mme Sonnac a un exercice d’inventaire qui n’était pas le sien, nous avons pu établir quelques points importants qui illustrent et éclairent les thèses et les documents que notre média a apporté inlassablement sur la problématique du sport féminin à la télévision. Nathalie Sonnac a par ailleurs pu détailler l’action dans laquelle elle s’est engagées avec l’opération « Les 4 saisons du sport féminin ». Ses propos sont toujours disponibles dans nos archives. Le printemps est traditionnellement l’occasion pour Sportiva de faire le point sur le dossier du sport féminin et de la télévision. Courant avril, en 2013, 2014 et 2015, nous avons, au travers de communiqués de presse, de conférences de presse et bien sûr d’articles, présenté les résultats de l’étude annuelle que nous avons menée 3 années de suite sur la réelle diffusion du sport féminin à la télévision. Ce cycle de 3 ans de dossiers et d’études est terminée et cette année nous avons opté pour un entretien avec la représentante du CSA. Parmi les sujets abordés deux concernaient des interrogations ponctuelles : un reportage de France télévisions d’abord et la liste des 21 événements prioritaires ensuite. Les deux derniers sujets avaient à voir avec le pourcentage de 7% diffusé par le CSA et avec l’initiative des « 4 saisons du sport féminin ». Voici les analyses de Sportiva: -Le 15 janvier un reportage sur le Rallye Dakar multipliait es clichés sexistes et les dénigrements envers les femmes: « Dans un cas comme celui-ci si, si les réseaux s’en emparent, cela fera un tel buzz qu’ils seront ridiculisés. Le boomerang des réseaux sociaux peut être terrible. Leur réactivité et leur veille est dans de nombreux cas très salutaire… » nous déclarait Nathalie Sonnac. Voir notre article retranscrivant la totalité du commentaire et publié le 28 janvier dernier. > Il paraît surprenant que l’entité chargé d’une veille et d’un contrôle sur les éventuels dérapages des chaînes dans les sujets qu’elles traitent et dans la manière avec laquelle elles les traitent ne propose pour toute régulation que l’activité des réseaux sociaux, une nébuleuse sans ligne directrice ni objet d’action définie, et bien sûr sans mission publique. -À plusieurs reprises au cours de son mandat et notamment en 2014, Christine Kelly, avait réaffirmé la volonté du CSA de reconsidérer la liste des 21 événements prioritaires pour les étoffer et les ouvrir à plus de couverture et de présence du sport féminin : « une réflexion est actuellement en cours avec le ministère de Sports pour féminiser d'avantage cette liste », déclarait Kelly début avril 2014. Depuis rien n’a bougé comme le confirme Nathalie Sonac dans l’interview qu’elle nous a accordée le 15 avril 2016: « Les discussions sont en cours avec M. le Secrétaire d’Etat, Thierry Braillard et la DGMIC (Direction générale des médias et des industries culturelles) …Il faut évoluer sur les questions de diversités des sports et avancer sur la question du genre. Il faudra donc certainement envisager dans les pistes de travail, de faire sortir certains sports pour en faire rentrer de nouveaux… .» > Voir notre article à propos de la liste des 21 événements. -Le pourcentage de 7% de sport féminin à la télévision sert au CSA, au pouvoir en place, comme à ses associations satellites, à justifier un état d’abandon du sport féminin par la télévision comme à légitimer une action (« 24 du sport féminin » puis « 4 saisons du sport féminin »). Ce pourcentage n’a jamais été explicité. Seule Nathalie Sonnac a accepté de s’exprimer à ce sujet : « Nos services ont visionné les chaînes sur une période donnée, un mois exactement. Il s’agissait de quantifier le nombre de sports pratiqués par des femmes et diffusés sur les principales chaînes de télévision. Sur 100 sports diffusés sur les chaînes de télévision, seuls 7 étaient des sports pratiqués par des femmes. Le mois choisi l’a été en considérant celui qui bénéficiait du plus grand nombre de retransmissions sportives. » > Malgré cet éclairage force est de constater que la méthodologie reste courte: l’identité et le nombre des chaînes ne sont toujours pas révélées; la durée d’un mois ne peut en aucun cas être significative … Sportiva a consacré 3 enquêtes annuelles à ce sujet (on peut en lire le résumé avec les liens suivants: 1re enquête sport féminin à la télévision et 1re conférence de presse / 2e enquête et 2e conférence de presse / 3e enquête de 6 mois et 3e conférence de presse. Chaque enquête s’est étalée sur 6 mois et a concerné toutes les chaînes disponibles. Nous n’avons jamais trouvé 7% de sport féminin à la télévision, mais bien 11% la première année. Cet égard nous paraît fondamental car il est aussi un écart entre un % à 1 chiffre et un autre à 2 chiffres : il est plus facile de faire pleurer dans les chaumières politiques et militantes (ce sont les mêmes) avec 7% qu’avec 11%. Les problème étant que ces 7% ne sont d’aucune manière justifiés ni justifiables. L’autre problème est que jamais les institutions en charge et responsable de ce type d’étude n’informent que le chiffre clé, qui permet de tout comprendre, est une diffusion de foot masculin de l’ordre de 60 à 80 % des programmes en France par an. La supposée marginalisation du sport féminin est en fait celle des sports masculins et féminins qui ne sont pas du football. Et cela change tout. Enfin, nous avons appris par Mme Sonnac que pérenniser annuellement une étude de ce type était une charge lourde pour le CSA. Notons simplement que Sportiva a pu le faire 3 ans de suite sur 6 mois et que le CSA n’a pu le faire qu’une fois en 4 ans (puisque en 2016 il n’y aucun chiffre ni aucune étude) et sur un mois seulement… Car le second chiffre (14% ou 15%) divulgué par le CSA (en 2015) n’est pas plus explicité. Le manque de sérieux et de rigueur est patent. > Lire utilement aussi ces autres articles Sportiva sur le sujet: Sportiva, l’anti-CSA / Quelques chiffres sur les audiences du sport féminin à la télévision / L’article qui résume les inconséquences autour de la diffusion du sport féminin à la télévision - « Les 4 saisons du sport féminin » (comme avant elles les « 24 heures du sport féminin ») mettent en avant la médiatisation. Mais de quelle médiatisation s’agit-il ? Nathalie Sonnac répond: « La sous-exposition du sport féminin à la télévision en dit long sur notre société et la place qu’elle y accorde à la femme ». La médiatisation veut donc dire télévision. Le CSA (mais il est pour le coup dans son rôle) mais surtout le pouvoir en place, à savoir les ministères (en l’occurrence des sports et du droit des femmes), confirment ce choix restrictif en appuyant de tout leurs poids ces initiatives et in fine en tournant le dos au pluralisme de la presse. Car pluralisme est la notion qu’il aurait été intéressant d’entendre à propos de médiatisation. Mas non : quand on débloque des fonds c’est pour de la production audio-visuelle. Rien pour la presse papier ou la presse en ligne. La conception que certains, et certaines, ont du pluralisme est inquiétante… > Lire, entre autres apports à trouver dans nos archives, l’article que nous avons consacré à la subvention d’un million d’euros d’aide à la production audiovisuelle que le pouvoir actuel a débloqué pour le sport féminin. Rédaction

ACTUALITES

Médias

CSA ET SPORT FÉMININ (2/2): FAITS ET ANALYSES par SPORTIVA

Texte et visuel rédaction Sportiva

MÉDIAS. Après l’entretien publié avec Nathalie Sonnac, Sportiva fait le point sur différents aspects du traitement du sport féminin par le biais de la télévision et de la part des institutions mettant en avant la télévision. Un récapitulatif pour avoir, une nouvelle fois, les idées claires et les arguments pertinents. (Article de 8 200 signes en accès libre).

Le 15 avril dernier, dans les locaux du CSA, Nathalie Sonnac , Conseillère au sport et aux affaires européennes de l’institution publique, recevait Sportiva en son bureau du 18e étage. Une rencontre ouverte qui mettait un point final au refus systématique, trois années durant, de Christine Kelly, sa prédécesseuse, et de ses assesseurs presse, de répondre à nos questions et demandes d’explications. Sans soumettre Mme Sonnac a un (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. MÉDIA : AGRÉMENT CPPAP RENOUVELÉ POUR SPORTIVA-INFOS

  2. LES PLUS IMPORTANTES ARCHIVES MONDIALES DU SPORT FÉMININ !

  3. AUX ORIGINES DE LA MÉDIATISATION DU RUGBY

  4. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : ALLISON PINEAU EN COUV' ET TOUTE L’ACTU SPORTIVE

  5. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : ALLISON PINEAU EN COUV'

  6. LE MENSUEL DU SPORT n°6 : DU SPORT EN COUV' ET À L'INTÉRIEUR

  7. DU SPORT EN COUV' ET À L'INTÉRIEUR !

  8. LE MENSUEL DU SPORT: N°6, LE POINT CULMINANT !

  9. LE MENSUEL DU SPORT N°5: AU COEUR DE LA MACHINE A GAGNER DE L'OL...

  10. Le Mensuel du Sport n°5 de mai est paru

  11. LE MENSUEL DU SPORT N°4 : VARIÉTÉ ET DENSITÉ

  12. LE MENSUEL DU SPORT n°2 : ENCORE PLUS BEAU, TOUJOURS PLUS SPORT !

  13. LE MENSUEL DU SPORT EST EN VENTE !

  14. LA UNE DE L’ÉQUIPE DISSÉQUÉE SUR UNE ANNÉE PAR SPORTIVA

  15. CSA ET SPORT FEMININ (1/2): ENTRETIEN AVEC NATHALIE SONNAC

  16. SEMAINE SPÉCIALE | AVEC SPORTIVA-INFOS, LES SPORTIVES ONT TOUJOURS LA PAROLE !

  17. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR LES NOUVELLES PRATIQUES ET LES SPORTS CONFIDENTIELS...

  18. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR LES RÉVÉLATIONS ET LES INFOS EXCLUSIVES

  19. SEMAINE SPÉCIALE | FOCUS SUR NOTRE SUIVI DES SPORTS CO

  20. SEMAINE SPÉCIALE | MÉDIAS ET COMMUNICATION SCANNÉS PAR SPORTIVA

  21. LA MÉDIATISATION DU SPORT FÉMININ C’EST ICI !

  22. PLUS DE 19 % DE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ

  23. QUELLES AUDIENCES POUR LE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ ?

  24. SPORT FÉMININ ET TV : LA LISTE QUI N'EST PAS MODIFIÉE

  25. SPORT FÉMININ ET TV : QUI VEUT DU MILLION D'EUROS ?

  26. SPORT FÉMININ ET TV : PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMI-E-S

  27. ENQUÊTE SPORTIVA 2014: 15,5% DE SPORT FÉMININ À LA TÉLÉ

  28. LANCEMENT DE SPORTIVA-LATINA

  29. DOSSIER : EUROPE ET MEDIATISATION DU SPORT FEMININ (3/3)

  30. DOSSIER : ÉCLAIRAGES SUR UN PURE PLAYER DU SPORT FÉMININ (2/3)

  31. DOSSIER: INTERNET A LA POINTE DU SPORT FEMININ (1/3)

  32. DOSSIER TV (3/3) : L'ŒIL EXPERT DE VINCENT ROUSSELET-BLANC

  33. DOSSIER TV (2/3) : LE SPORT FÉMININ, PROGRAMME COURT

  34. DOSSIER TV (1/3) : L'ÉQUIPE 21, LA DIVERSITÉ, QUELLE DIVERSITÉ ?

  35. DESPORTS: TRAITEMENT CHIC DU SPORT

  36. MCS MONTE AU FILET

  37. TV8 MONT-BLANC: LES PARALYMPIQUES EN PLEINE LUMIÈRE

  38. SPORTIVA-INFOS : MÉDIATISATION RÉUSSIE DU SPORT FÉMININ

  39. « TRACE SPORTS » PISTE LES CHAMPIONNES

Facebook Twitter