SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2016-07-25 00:00:00
    • LES BLEUES EN ORDRE DE BATAILLE POUR RIO
    • Handball
    • voir
    • HAND. Les joueuses de l’entraîneur Olivier Krumbohz ont disputé 3 matches de préparation contre l’Espagne, la Roumanie et la Norvège à l’occasion du tournoi de Ulsteinvik (Norvège), joué entre ces 4 équipes. Si le bilan est mitigé, puisque les Françaises finissent avant-dernières, il est cependant porteur de confiance au vu de leur prestation contre les Championnes du monde et olympique en titre norvégiennes et, aussi, car l’un de leurs éléments de base, Allison Pineau, a rassuré, sur son état physique. Retour sur ce triptyque de préparation avec le résumé des matches, leurs stats et les déclarations des protagonistes (avec FFHB). (Article de 7 000 signes). France vs Norvège : à Ulsteinvik (Norvège) le 24 juillet, Norvège - France : 25-24 (11-10) - 2 000 spectateurs. Après avoir retrouvé toutes leurs sensations en battant la Roumanie, les Bleues affrontaient, dans leur antre d’Ulsteinvik, les Norvégiennes, championnes du monde et olympique en titre. Les Bleues tiendront la dragée haute aux locales et mèneront même de 2 buts à quelques encablures de la fin, mais les Norvégiennes égalisent puis marquent sur le buzzer. Sans doute injuste pour la France mais très intéressant sur le volume et la qualité du jeu produit face à une opposition de haut niveau. Déclaration de Olivier Krumbholz (entraîneur) : « C’était un bon match de préparation. Blandine Dancette nous a fait très peur, mais cela devrait aller. Nous avons fait un bon match en attaque. L’équipe s’est montrée solide deux fois de suite et on peut construire autour de cela. Nous avons vu de belles performances individuelles, notamment des arrières qui ont mis des buts importants. C’est difficile de dire que c’est très positif, surtout quand on perd le match après l’avoir mené tout le temps. » Déclaration de Siraba Dembélé (capitaine) : «Forcément c’est une défaite mais je pense qu’il y a eu de belles choses dans ce match et il faut retenir le positif. C’est donc satisfaisant. D’habitude il y a un très gros écart de qualité entre notre défense et notre attaque. Cette fois l’écart s’est resserré entre les deux : on a progressé sur ce point là. » Le groupe qui a débuté contre la Norvège: Laura Glauser, Blandine Dancette, Alexandra Lacrabère, Laurisa Landre, Allison Pineau, Estelle Nze-Minko et Siraba Dembélé (CLaura Glauser, Blandine Dancette, Alexandra Lacrabère, Laurisa Landre, Allison Pineau, Estelle Nze-Minko et Siraba Dembélé (cap) ) Les stats des Françaises: Gardiennes : Glauser (37’ – 5 arrêts) et Leynaud (23’ – 4 arrêts). Buts: Leynaud (1/1) Dancette (0/2) - Horacek () - Ayglon-Saurina () - Pineau (2/9) - Landre (4/4) - Zaadi (1/1) - Houette (2/3) - Dembélé (1/2) - Bulleux () - Edwige (1/2) - Nze-Minko (3/3) - Niombla (2/4) - Lacrabère (6/9) - Flippes (1/5). Exclusions temporaires : Dembélé, Horacek, Edwige et Nze-Minko France vs Roumanie: à Ulsteinvik (Norvège) le 23 juillet, France - Roumanie : 24-18 (13-7) - 2 000 spectateurs. Les Françaises, après leur défaite inaugurale dans ce tournoi norvégien, avaient à coeur de mieux jouer et de retrouver le rythme qui leur avait fait défaut face aux Espagnoles. Elles ont atteint ces objectifs auxquels elles ont eu la satisfaction d’ajouer les totale compétitivité de Allison Pineau. Elles battent donc logiquement des Roumaines médaillées de bronze au Mondial 2015. Déclaration de Olivier Krumbholz (entraîneur): « L’équipe de France a été beaucoup plus dynamique notamment en début de match avec une très bonne entame offensive et défensive, même si malheureusement en 2e mi-temps on a retrouvé des difficultés au tir face à cette jeune gardienne. L’équipe s’est montrée stable sur la fin pour signer la victoire même s’il faut signaler que c’était la France avec Allison Pineau qui bat la Roumanie sans Cristina Neagu. C’est un match rassurant avec un jeu varié et beaucoup de mouvements. Malgré quelques pêchés de jeunesse, la défense s’est montrée solide de bout en bout. » Déclaration de Siraba Dembélé (capitaine) : « C’était un bon match et nous avons su nous reprendre après des coups de mou. Nous avons rectifié beaucoup de choses, notamment avec moins de pertes de balles et un bon travail en défense. Nous sommes dans une démarche pour avancer jour après jour. Allison Pineau est une joueuse clef de l’équipe : son retour nous a permis d’offrir plus de rotations et de possibilités. C’est positif. » Le groupe qui a débuté contre la Roumanie: Amandine Leynaud, Blandine Dancette, Alexandra Lacrabère (+ Camille Ayglon-Saurina), Estelle Nze-Minko, Béatrice Edwige, Gnonsiane Niombla, Siraba Dembélé (C), Alexandra Lacrabère. Les stats des Françaises: Gardiennes : Glauser (20’ - 4 arrêts) et Leynaud (40’ - 4 arrêts). Buts: Dancette (3/3) - Horacek () - Ayglon-Saurina (1/2) - Pineau (4/7) - Landre (0/1) - Zaadi (-) - Houette (1/1) - Dembélé (6/9) - Bulleux (1/3) - Edwige (3/3) - Nze-Minko (0/1) - Niombla (1/7) - Lacrabère (4/10) - Flippes (-). Exclusions temporaires : Ayglon-Saurina (1) - Landre (1) - Bulleux (1) France vs Espagne: à Ulsteinvik (Norvège) le 21 juillet, France - Espagne: 17-21 (9-8) - 2 000 spectateurs. Les Bleues ont repris le chemin de la compétition ce 21 juillet en affrontant l’Espagne à Ulsteinvik en Norvège. Ce premier match s’est soldé par une défaite, même si les co-équipières de la capitaine Dembélé menaient à la mi-temps 9-8. Le début de seconde mi-temps des Espagnoles, emmenées par une Alexandrina Cabral Barbosa très affutée (6 buts), a cloué les Françaises qui n’ont pu changer de rythme et inverser la tendance. A leur décharge les 3 stages effectués auparavant (à Cap-Breton du 19 au 30 juin, à Contrexéville du 6 au 13 juillet et à Paris du 18 au 20 juillet), qui ont sans doute alourdi les jambes et grippé un peu les automatismes. Déclaration de Olivier Krumbholz (à l’issue du match contre ‘Espagne - via FFHB) : « On a fait un match plus que moyen dans des conditions pas forcément favorables. On s'est fragilisés en 2e mi-temps en manquant des montées de balles, avec de gros échecs sur la gardienne. On a été un peu naïfs tandis que les Espagnoles ont intelligemment développé leur jeu. Nous sommes encore en rodage. On espère évidemment réaliser un bien meilleur match face à la Roumanie mais ce ne sera pas le même jeu. On va monter en charge tranquillement : il faut effectivement que l’on arrive à construire notre jeu et ne pas faire d’erreurs grossières. Pour Allison ? On ne prendra aucun risque. Elle va de mieux en mieux mais on ne va pas forcer l’allure. Ce qui compte c’est qu’elle soit à 100 % à Rio. » Le groupe qui a débuté contre l’Espagne: Amandine Leynaud, Blandine Dancette, Alexandra Lacrabère (+ Camille Ayglon-Saurina), Estelle Nze-Minko, Béatrice Edwige, Gnonsiane Niombla, Siraba Dembélé (C), Alexandra Lacrabère. Les stats des Françaises: Gardiennes : Glauser (30’ - 6 arrêts) et Leynaud (30’ - 6 arrêts). Buts : Dancette (1/2) - Horacek () - Ayglon-Saurina (2/3) - Pineau (7m : 2/2) - Landre (-) - Zaadi (-) - Houette (0/2) - Dembélé (2/4) - Bulleux (3/3) - Edwige (1/1) - Nze-Minko (1/2) - Niombla (2/5) - Lacrabère (3/5) - Flippes. Exclusions temporaires : Edwige, Niombla et Lacrabère Tous les résultats du tournoi : France – Espagne : 17-21 (9-8) Norvège – Roumanie : 32-21 (12-9) France - Roumanie : 24-18 (13-7) Norvège – Espagne : 26-28 (12-16) Espagne – Roumanie : 25-26 (21-21) (11-11) Norvège – France : 25-24 (11-10) Le classement du tournoi: 1-Espagne 2-Norvège 3-France 4-Roumanie

ACTUALITES

Handball

LES BLEUES EN ORDRE DE BATAILLE POUR RIO

Texte: rédaction Sportive (avec FFHB) / Photo: Svein A. Svendsen / NHF

HAND. Les joueuses de l’entraîneur Olivier Krumbohz ont disputé 3 matches de préparation contre l’Espagne, la Roumanie et la Norvège à l’occasion du tournoi de Ulsteinvik (Norvège), joué entre ces 4 équipes. Si le bilan est mitigé, puisque les Françaises finissent avant-dernières, il est cependant porteur de confiance au vu de leur prestation contre les Championnes du monde et olympique en titre norvégiennes et, aussi, car l’un de leurs éléments de base, Allison Pineau, a rassuré, sur son état physique. Retour sur ce triptyque de préparation avec le résumé des matches, leurs stats et les déclarations des protagonistes (avec FFHB). (Article de 7 000 signes).

France vs Norvège : à Ulsteinvik (Norvège) le 24 juillet, Norvège - France : 25-24 (11-10) - 2 000 spectateurs.

Après (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

Facebook Twitter