SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2016-09-21 00:00:00
    • REBECCA SRAMKOVA, LA GAGNE; MARTINA TREVISAN, LA SURPRISE
    • Tennis
    • voir
    • TENNIS. Le 14e Open Engie de Biarritz-Côte Basque (13-18 septembre), a été fertile en sensations. Victoire de la Slovaque Sramkova, d’abord (alors que Pauline Parmentier s’avançait en favorite), et révélation de l’Italienne Trevisan, ensuite. Une édition riche et intéressante que décrypte pour Sportiva Nathalie Dechy. Retrouvez aussi tous les résultats du tournoi.. (Article de 4 000 signes) En toute logique, la Slovaque Rebecca Sramkova (156e au classement WTA), s'est finalement imposée dans le14e Open Engie de Biarritz-Côte Basque : « Au 3e set, Martina Trevisan n'avait plus de carburant », commente Nathalie Dechy, co-directrice du tournoi. Martina Trevisan ? 22 ans. Trevisan s’est révélée être l’attraction du tournoi. La jeune italienne est d'autant plus jeune qu'elle a arrêté de jouer au tennis pendant cinq ans. « Elle équivaut à une junior », commentait-on sur les bords des courts ocres de Biarritz. Issue des qualifications, la joueuse italienne, classée 388e WTA, a déjoué tous les pronostics, en éliminant toutes les favorites au rythme de huit matches en huit jours : «Et avec un service à 200 km / heure ! », ajoute Nathalie Dechy, qui se félicite par là-même « du très bon niveau des qualifications », invitant le public à ne pas les bouder ! En huit jours, cette gauchère, au coup droit qui gifle la balle en un cri rageur, aura tour à tour balayé la Néerlandaise Cindy Burger (147e WTA), l’Espagnole Olga Saez Larra (289e WTA), et les deux Françaises, Pauline Parmentier (en quarts de finale), et Chloé Paquet (en demie-finale). « Avec sa patte de gauchère, elle a gêné Pauline Parmentier de belle manière », remarque Dechy. Chloé Paquet, est donc l'autre Française rescapée du 1er tour grâce à une performance notable face à la Russe Irina Khromacheva (165e WTA) éliminée en deux sets et une heure de temps. «Elle a vraiment fait honneur à son invitation», estime néanmoins Nathalie Dechy à propos de la Française. Evidemment, ensuite, si Paquet n'avait pas rencontré Martina Trevisan, cela aurait fait une française en finale… Même Parmentier n'a rien pu faire Virginie Razzano (164e WTA) et Claire Feuerstein ont de leur côté, buté dès le premier tour, respectivement sur l’Allemande Karina Witthoeft (85e WTA) et l’Espagnole Olga Saez Larra. Mais la grande favorite du tableau 2016 de cet open biarrot était incontestablement Pauline Parmentier, tête de série du tournoi, 68e WTA et qui « fait une de ses meilleures saisons », estime Nathalie Dechy. Habituée de Biarritz, puisqu’elle a bouclé en ce mois de septembre sa 9e participation avec dans son bilan 2 demi-finales en 2010 et 2012, 2 victoires en 2007 et 2011, Parmentier a aussi, cette année, atteint les quarts de finale de Strasbourg et passé deux tours à Roland Garros aux dépens de deux joueuses mieux classées qu'elle (Monica Niculescu et Irina Falconi), avant de remporter l'ITF de Contrexéville. « Comme quoi, aller chercher deux tournois ITF à 100 000 dollars sur une saison, cela représente un gros niveau de tennis », résume Nathalie Dechy. Sur ce 14e Open Parmentier livre, de fait, deux super-matchs avant de rencontrer l’Italienne… 2016, ancrer la notoriété du tournoi Autre facteur déterminant du tournoi, la météo ! Réputé pour sa clémence de fin de saison, le Pays basque aura connu, en une semaine un mercure à 38 degrés, du vent soufflant à plus de 100 km/h, et enfin de la pluie. Au point que la co-directrice du tournoi voit dans cette météo difficile, un vrai bémol à prendre en compte l'an prochain: « au moins sur le court central. » Des courts pourtant flambants neufs, cette année. Il est vrai, pour qui connaît la configuration, que les anciens avaient de la bouteille. De fait, la terre historique des Mousquetaires se veut un fief du tennis au féminin : « Cette queue de saison a toujours plu aux joueuses qui n'ont pas envie d'immédiatement retourner en Asie pour continuer sur terre battue », pointe avec justesse la co-directrice du tournoi. «C’est la raison pour laquelle nous avons volontairement décalé la date après l'US Open. » Après une année 2015 endeuillée par la disparition de Patrice Dominguez, figure emblématique du tennis et qui fonda l'Open de Biarritz en 2003, le tournoi s'est fixé deux objectifs : « En 2015, il fallait relever le défi opérationnel d'organiser le tournoi en un court délai de six semaines. En 2016, les objectifs ont été de le remettre à flot économiquement et d'ancrer régionalement sa notoriété. » Pour la deuxième année consécutive d’une organisation portée par l'agence Quaterback (organisatrice également du tournoi WTA de Strasbourg), Biarritz a réussi son pari de sensibilisation auprès des plus jeunes, notamment avec l'opération « En avant les filles », qui a permis à des 9-11 ans, non classées, de s'initier à la compétition. Histoire d'y prendre goût, à l'instar de leur aînée italienne. Tout le Tournoi Résultats du simple : -Finale : Rebecca Sramkova (Slo) - Martina Trévisan (Ita) : 6-3, 4-6, 6-1 -Demi-finales : Martina Trévisan (Ita) - Chloé Paquet (Fra) : 7-6, 6-3 / Rebecca Sramkova (Slo) - Sorana Cirstea (Rou) : 6- 3, 7-5 -Quarts de finale : Martina Trévisan (Ita) - Pauline Parmentier (Fra) : 6-4, 6-1 / Chloé Paquet (Fra) - Irina Khromacheva (Rus) : 6-1, 6-3 / Rebecca Sramkova (Slo) - Carina Witthoeft (Ger) : 6-2, 6-3 / Sorana Cirstea (Rou) - Veronica Kudermetova (Rus) : 6-1, 6-4 Résultats du double : -Finale : Irina Khromacheva (Rus) + Maryna Zanevska (Ukr) vs Cornelia Lister (Swe) + Nina Stovanovic (Srb) : 4-6, 7-5 ( 10-8) -Demi-finales : Cornelia Lister (Swe) + Nina Stovanovic (Srb) vs Polina Leykina (Rus) + Diana Markinceviva (Lta): 6-3, 7-5 / Irina Khromacheva (Rus) + Maryna Zanevska (Ukr) vs Elyne Boyekens (Bel) + Nicola Geuer (GER) : 6-3, 6-2 -Quarts de finale : Polina Leykina (Rus) + Diana Markinceviva (Lta) vs Beatriz Haddad Maja (Bra) + Rebecca Sramkova (Slo) : walkover / Cornelia Lister (Swe) + Nina Stovanovic (Srb) vs Myrtille Georges (Fra) + Jade Suvrun ( Fra) : 6-4, 2-6 (10- 6) / Irina Khromacheva (Rus) + Maryna Zanevska (Ukr) vs Audrey Albie ( Fra) + Léa Tholey (Fra) : 6-2,6-4 / Elyne Boyekens (Bel) + Nicola Geuer (Ger) vs Catalina Pella(Arg) + Daniela Seguel (Chi) : walkover. Texte P.M. / Compilation résultats : Sportiva

ACTUALITES

Tennis

REBECCA SRAMKOVA, LA GAGNE; MARTINA TREVISAN, LA SURPRISE

Texte : Pascale Marcaggi. Photo Engie Open Biarritz

TENNIS. Le 14e Open Engie de Biarritz-Côte Basque (13-18 septembre), a été fertile en sensations. Victoire de la Slovaque Sramkova, d’abord (alors que Pauline Parmentier s’avançait en favorite), et révélation de l’Italienne Trevisan, ensuite. Une édition riche et intéressante que décrypte pour Sportiva Nathalie Dechy. Retrouvez aussi tous les résultats du tournoi.. (Article de 4 000 signes)

En toute logique, la Slovaque Rebecca Sramkova (156e au classement WTA), s'est finalement imposée dans le14e Open Engie de Biarritz-Côte Basque : « Au 3e set, Martina Trevisan n'avait plus de carburant », commente Nathalie Dechy, co-directrice du tournoi. Martina Trevisan ? 22 ans.

Trevisan s’est révélée être l’attraction du tournoi. La jeune italienne est d'autant plus jeune qu'elle a arrêté de jouer (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. Monica Niculescu l’emporte à Limoges

  2. À NANTES, KANEPI, EX N° 15 MONDIALE, ENVOIE DU LOURD !

  3. À POITIERS, MIHAELA BUZARNESCU BRULE LA POLITESSE AU TOP 100

  4. OPEN ENGIE DE TOURAINE : TEREZA SMITKOVA PLUS FORTE QUE MYRTILLE GEORGES

  5. MYRTILLE GEORGES, PATRONNE À LA MAISON

  6. VAINQUEURE À CLERMONT, VERA LAPKO C'EST L’AVENIR !

  7. À ST MALO, POLONA HERCOG EST LA PLUS FORTE

  8. BIARRITZ : MIHAELA BUZARNESCU, LE JACKPOT !

  9. LARSSON SOUVERAINE À CONTREXÉVILLE

  10. À DENAIN LES JAPONAISES PERFORMENT ET LINA GJORCHESKA AUSSI

  11. PATTY SCHNYDER, RETOUR GAGNANT SUR LA TERRE PÉRIGOURDINE

  12. MONTPELLIER : LES JAPONAISES SE FONT LE DOUBLE !

  13. JASMINE PAOLINI, ECLOSION D’UN NOUVEAU TALENT ?

  14. CAROLINE GARCIA, LE PLAISIR MALGRÉ LA DÉFAITE

  15. 2E TOUR: QUI DANS LE SILLAGE DE MLADENOVIC ?

  16. BYUYKAKCAY, LA VALEUR MONTANTE DU TENNIS TURC

  17. UN TIRAGE AU SORT CHIC ET CHOC !

  18. RICHEL HOGENKAMP, LAUREATE TRÈS SOLIDE DU TOURNOI DE ST GAUDENS

  19. VICTOIRE BRESILIENNE SUR LA TERRE BATTUE DE CAGNES

  20. ROLAND-GARROS : L'ÉDITION 2017 SUR ORBITE !

  21. Après Amiens, Audrey Albié récidive à Dijon

  22. EKATERINA ALEXANDROVA REMPORTE LE TOURNOI DE CROISSY-BEAUBOURG

  23. MARINE PARTAUD S'IMPOSE AU HAVRE

  24. PRISCILLA HEISE FINALISTE PROMETTEUSE À GONESSE

  25. GRANDE PREMIÈRE POUR MALLAURIE NOËL

  26. KONTAVEIT REMPORTE AVEC LA MANIÈRE LE TOURNOI D’ANDRÉZIEUX-BOUTHÉON

  27. CAROLINE GARCIA NE DOUBLE PAS LA MISE À LIMOGES

  28. À POITIERS, OCÉANE DODIN RÉCIDIVE

  29. RICHEL HOGENKAMP EN PATRONNE À CLERMONT

  30. MARYNA ZANEVSKA RÈGNE À NOUVEAU SUR SAINT-MALO

  31. PAULINE PARMENTIER DOMINATRICE A CONTREXEVILLE

  32. PODOROSKA REMPORTE LE TOURNOI DE LA PORTE DU HAINAUT

  33. JIL TEICHMANN : ET MAINTENANT PÉRIGUEUX !

  34. TEICHMANN, REINE DE MONTPELLIER

  35. DANKA KOVINIC REMPORTE L’OPEN DE MARSEILLE

  36. OPEN DE ST GAUDENS : IRINA KHROMACHEVA EN PATRONNE

  37. ENGIE OPEN DE CAGNES-SUR-MER: LE TOURNOI QUI MONTE

  38. IVANA JOROVIC CRÉE LA SENSATION À CROISSY-BEAUBOURG

  39. FRANCE, LE NOUVEL ELDORADO DES TOURNOIS

  40. TREMBLEMENT DE TERRE POUR LES FRANÇAISES ?

  41. ALSACE, TERRE FERME

  42. QUI SUR LA TERRE BATTUE STRASBOURGEOISE ?

  43. MONICA PUIG, RETOUR SUR TERRE

  44. MARION BARTOLI : «JE ME SUIS LANCÉE DANS UNE NOUVELLE VIE QUI ME PLAIT»

  45. PARMENTIER : LA COOL ÉLIMINATION

  46. À BIENTÔT, KRISTINA !

  47. PAR ICI LA SORTIE !

  48. STRASBOURG : À L’EST DU RE-NOUVEAU !

  49. L’ALIZÉ VA À NOUVEAU SOUFFLER SUR STRASBOURG

  50. STRASBOURG, AU CARREFOUR DU RENOUVEAU…

  51. LONGINES SOIGNE LES JEUNES POUSSES

  52. STRASBOURG JOUE LA CARTE VERTE

  53. FRANCE-SUISSE: 3-2 MAIS QUEL SUSPENSE !

  54. GDF-SUEZ LAISSE TOMBER LE TENNIS!

  55. DEBOUT LES DAMNÉES DE LA TERRE...

  56. VIRGINIE RAZZANO: «JE SUIS PRÊTE POUR ROLAND GARROS»

  57. ROLAND-GARROS: SÉVERINE BELTRAME, CLAP DE FIN

  58. LA JOUEUSE DE DEMAIN SERA... PASSIONNANTE

  59. SARAH EN SON JARDIN

  60. BARTOLI, L’IMPOSSIBLE DÉCRYPTAGE

  61. RAZZANOTHÉRAPIE

Facebook Twitter