SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2016-10-31 00:00:00
    • À POITIERS, OCÉANE DODIN RÉCIDIVE
    • Tennis
    • voir
    • TENNIS. Un mois après son premier titre WTA remporté à Québec, Océane Dodin confirme, en dominant en finale des Internationaux féminins de la Vienne (22-30 octobre), la même rivale, l’Américaine Lauren Davis. Compte-rendu, ous les résultats de la semaine poitevine en simple et double et, en bonus, les commentaires du Directeur du tournoi, Jean-Paul Saurois (Article de 5 000 signes). Texte : Pascale Marcaggi / Photo: Noémie Prébonnaud Il y avait un air de déjà vu, sur la surface en résine de Poitiers, dimanche 30 octobre: Océane Dodin qui avait remporté son premier titre WTA au Québec en battant l'américaine Lauren Davis (6-4, 6-3) le 16 octobre dernier, a doublé la mise en la dominant à nouveau (6-4, 6-2). «Le tournoi continue d'avoir un tableau final de très bonne facture, où les joueuses viennent chercher des points en fin de saison, dans la perspective de l’Open d'Australie», se réjouissait Jean-Paul Saurois, directeur des Internationaux féminins de la Vienne. C’est donc aussi ce bénéfice que la Française, qui vient d’intégrer le top 100 mondial, a retiré de cette 2e victoire de sa jeune carrière. Le tableau principal promettait un tournoi de grande qualité, entre la venue de Monica Niculescu, la tenante, qui rêvait d'un doublé, de Mona Berthel, de Stefanie Voegele, de Monica Puig, déjà engagée dans le tournoi en 2013 et aujourd'hui championne olympique. Au total, le tableau principal affichait huit joueuses du Top 100 dont Lauren Davis (83e WTA) et Océane Dodin (90e WTA). Mais la semaine a d'abord réservé son lot de surprises: Monica Niculescu, tête de série du tournoi (52e WTA) n'est pas parvenue à réussir le doublé dont elle rêvait éliminée en quarts de finale par Lauren Davis; défaite surprise de Stefanie Voegele (101e WTA), battue quant à elle au premier tour par la Bulgare Isabella Shinikova (137e WTA); quant à Mona Barthel, 23e joueuse mondiale en 2013, encore 44e en décembre 2015 et aujourd'hui 135e, elle a passé le premier tour aux dépens de la Russe Irina Khromacheva tombeuse de Pauline Permentier en mars dernier, à Croissy-Beaucourg): «Je suis tombée malade. Ce fut difficile parce que je suis passée de docteur en docteur, sans que personne ne trouve ce que j'avais. Je me sens très chanceuse de pouvoir rejouer, parce que j'avais perdu toute ma force physique», confiait Mona Barthel, à l'issue de ce retour sur les courts. Parmentier envoie du lourd mais Dodin cogne plus fort Quatre françaises étaient encore en lice au 2e tour. Amandine Hesse (206e) a trouvé Lauren Davis sur sa route (6-2, 6-2 pour l’Américaine). Fiona Ferro (236e) a buté sur l’Estonienne Anett Kontaveit (124e). Le duel attendu en demi-finales opposait Pauline Parmentier et Océane Dodin: «Toutes deux aiment les surface en dur», commentait Jean-Paul Saurois, en se refusant à tout pronostic, entre la valeur sûre du tennis français, finaliste en 2015 et qui venait à Vienne pour la 9e fois, et sa benjamine, 20 ans à peine: «J'aime bien le jeu de Pauline, parce qu'elle envoie du lourd et que c'est une battante. Elle court sur toutes les balles, va chercher même celles qui sont les plus difficiles, et renvoie de la puissance. Océane cogne, mais est moins véloce.». Pour cette fois, le fait d'avoir cogné aura payé : 7-6, 6-3. Dodin prend la mesure de Davies La finale du double aura été une formalité pour la paire Nao Hibino - Alicia Rosolska: 6-0, 6-0, en moins d'une heure. «J'ai déjà vu jouer Nao Hibino à plusieurs reprises. Je pensais qu'elle irait plus loin dans le tableaudu simple : elle est très véloce, mais manque encore de puissance » observe encore Jean-Paul Saurois. En double, en tous les cas, elle a trouvé la bonne carburation et la bonne association. Pour la finale du simple l’on savait la vélocité être une arme de l’Américaine Lauren Davis , moins puissante que la Française. D'entrée de jeu Dodin a su imposer sa force, en renvoyant littéralement la balle dans les pieds de l'américaine. Une tactique qui a payé, que de faire traverser de part en part le court à l'américaine. Dodin réalise le premier break 3-1, puis 4-2. Lors du premier set, l’Américaine ne se laisse pourtant pas distancer. Mais à 3-4 et 30 partout, la Française l'éjecte à nouveau du court, pour refaire le break 5-3. L’Américaine au service, fait alors une nouvelle démonstration de sa vitesse de déplacement, en allant rechercher une balle en angle à plus de deux mètres de la ligne de fond de court, revenant ainsi à 4-5. Mais Dodin sert alors pour le gain de la première manche(6-4), avant de remporter la deuxième totalement en confiance et de façon nettement plus expéditive : «Lauren Davis a alors accusé la fatigue. Ce n'est pas si évident, de courir comme cela, surtout quand les balles reviennent aussi vite!» observe encore Jean-Paul Saurois. Au deuxième set, l’Américaine aligne les fautes, pendant que la Française prend les devants, s'offrant deux aces aux meilleurs moments, pour breaker puis remporter la finale. Au total, Océane Dodin aura rejoué une finale similaire à sa victoire à Québec, en améliorant cependant sa conduite du match : une confirmation qui augure de la trajectoire de cette promesse tricolore, tout juste âgée de 20 ans. Le Tournoi de la Vienne confirme, en tous les cas, sa place, dans le calendrier: «Mais Engie, le partenaire du tennis féminin, nous a abandonné», regrette Jean-Paul Saurois, «C’est l'attrait de Roland-Garros. On donne tout à Roland, nous n'existons plus…» Dotés de 100 000 dollars, les Internationaux féminins de la Vienne font pourtant partie du calendrier de nombre de jeunes joueuses, que le grand public découvre ensuite. Dommage de retirer les indispensables marches de leur carrière… P.M. Résultats du simple : -Finale: Océane Dodin (90e)- Lauren Davis (83e WTA, Usa) : 6-4, 6-2 -Demi-finales: Lauren Davis (Usa) - Alison van Uytvanck (104e Bek) : 7-6 (4), 6-4 / Océane Dodin - Pauline Parmentier (70e): 7-6 (2), 6- 3 -Quarts de finale: Lauren Davis (Usa) – Monica Niculescu (52e, Rou): 7-6 (4), 6-4 / Alison van Uytvanck (117e, Bel) - Anett Kontaveit (121e, Est): 6-4, 6-2 / Océane Dodin - Ekaterina Alexandrova (136e, Rus): 1-6, 6-4, 6-2 / Pauline Parmentier - Elena Gabriela Ruse (336e, Rou): 6-1, 6-3 Résultats du double : -Finale: Nao Hibino (Jpn) + Alicia Rosolska (Pol) - Alexandra Cadantu (Rou) + Nicola Geuer (Ger): 6-0, 6-0 -Demi-finales: Nao Hibino (Jpn) + Alicia Rosolska (Pol) - Lesley Kerkhove (Ned) + Lidziya Marozava (Blr): 7-6, (3), 7-5 / Alexandra Cadantu (Rou) + Nicola Geuer (Ger) - Jocelyn Rae (Gbr) + Anna Smith (Gbr): 7-5, 2-6 (5) -Quarts de finale: Nao Hibino (Jpn) + Alicia Rosolska (Pol) – Ashley Weinhold (Usa) + Caitin Whoriskey (Usa): 6-4, 7-6 (3) / Lesley Kerkhove (Ned) + Lidziya Marozava (Blr – Iiona Kremen (Blr) + Diana Marcinkevica (Lat): 6-2, 6-1 / Alexandra Cadantu (Rou) + Nicola Geuer (Ger) – Maria Marfutina (Rus) + Anna Morgina (Rus): 7-6 (1), 6-3 / Jocelyn Rae (Gbr) + Anna Smith (Gbr) - An-Sophie Mestach (Bel) + Mandy Minella (Lux) : 6-4, 7-6 (5)

ACTUALITES

Tennis

À POITIERS, OCÉANE DODIN RÉCIDIVE

Texte : Pascale Marcaggi / Photo : Noémie Prébonnaud

TENNIS. Un mois après son premier titre WTA remporté à Québec, Océane Dodin confirme, en dominant en finale des Internationaux féminins de la Vienne (22-30 octobre), la même rivale, l’Américaine Lauren Davis. Compte-rendu, ous les résultats de la semaine poitevine en simple et double et, en bonus, les commentaires du Directeur du tournoi, Jean-Paul Saurois (Article de 5 000 signes).

Texte : Pascale Marcaggi / Photo: Noémie Prébonnaud

Il y avait un air de déjà vu, sur la surface en résine de Poitiers, dimanche 30 octobre: Océane Dodin qui avait remporté son premier titre WTA au Québec en battant l'américaine Lauren Davis (6-4, 6-3) le 16 octobre dernier, a doublé la mise en la dominant à nouveau (6-4, 6-2). «Le tournoi continue d'avoir un tableau final de très bonne facture, où les joueuses (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. Monica Niculescu l’emporte à Limoges

  2. À NANTES, KANEPI, EX N° 15 MONDIALE, ENVOIE DU LOURD !

  3. À POITIERS, MIHAELA BUZARNESCU BRULE LA POLITESSE AU TOP 100

  4. OPEN ENGIE DE TOURAINE : TEREZA SMITKOVA PLUS FORTE QUE MYRTILLE GEORGES

  5. MYRTILLE GEORGES, PATRONNE À LA MAISON

  6. VAINQUEURE À CLERMONT, VERA LAPKO C'EST L’AVENIR !

  7. À ST MALO, POLONA HERCOG EST LA PLUS FORTE

  8. BIARRITZ : MIHAELA BUZARNESCU, LE JACKPOT !

  9. LARSSON SOUVERAINE À CONTREXÉVILLE

  10. À DENAIN LES JAPONAISES PERFORMENT ET LINA GJORCHESKA AUSSI

  11. PATTY SCHNYDER, RETOUR GAGNANT SUR LA TERRE PÉRIGOURDINE

  12. MONTPELLIER : LES JAPONAISES SE FONT LE DOUBLE !

  13. JASMINE PAOLINI, ECLOSION D’UN NOUVEAU TALENT ?

  14. CAROLINE GARCIA, LE PLAISIR MALGRÉ LA DÉFAITE

  15. 2E TOUR: QUI DANS LE SILLAGE DE MLADENOVIC ?

  16. BYUYKAKCAY, LA VALEUR MONTANTE DU TENNIS TURC

  17. UN TIRAGE AU SORT CHIC ET CHOC !

  18. RICHEL HOGENKAMP, LAUREATE TRÈS SOLIDE DU TOURNOI DE ST GAUDENS

  19. VICTOIRE BRESILIENNE SUR LA TERRE BATTUE DE CAGNES

  20. ROLAND-GARROS : L'ÉDITION 2017 SUR ORBITE !

  21. Après Amiens, Audrey Albié récidive à Dijon

  22. EKATERINA ALEXANDROVA REMPORTE LE TOURNOI DE CROISSY-BEAUBOURG

  23. MARINE PARTAUD S'IMPOSE AU HAVRE

  24. PRISCILLA HEISE FINALISTE PROMETTEUSE À GONESSE

  25. GRANDE PREMIÈRE POUR MALLAURIE NOËL

  26. KONTAVEIT REMPORTE AVEC LA MANIÈRE LE TOURNOI D’ANDRÉZIEUX-BOUTHÉON

  27. CAROLINE GARCIA NE DOUBLE PAS LA MISE À LIMOGES

  28. RICHEL HOGENKAMP EN PATRONNE À CLERMONT

  29. MARYNA ZANEVSKA RÈGNE À NOUVEAU SUR SAINT-MALO

  30. REBECCA SRAMKOVA, LA GAGNE; MARTINA TREVISAN, LA SURPRISE

  31. PAULINE PARMENTIER DOMINATRICE A CONTREXEVILLE

  32. PODOROSKA REMPORTE LE TOURNOI DE LA PORTE DU HAINAUT

  33. JIL TEICHMANN : ET MAINTENANT PÉRIGUEUX !

  34. TEICHMANN, REINE DE MONTPELLIER

  35. DANKA KOVINIC REMPORTE L’OPEN DE MARSEILLE

  36. OPEN DE ST GAUDENS : IRINA KHROMACHEVA EN PATRONNE

  37. ENGIE OPEN DE CAGNES-SUR-MER: LE TOURNOI QUI MONTE

  38. IVANA JOROVIC CRÉE LA SENSATION À CROISSY-BEAUBOURG

  39. FRANCE, LE NOUVEL ELDORADO DES TOURNOIS

  40. TREMBLEMENT DE TERRE POUR LES FRANÇAISES ?

  41. ALSACE, TERRE FERME

  42. QUI SUR LA TERRE BATTUE STRASBOURGEOISE ?

  43. MONICA PUIG, RETOUR SUR TERRE

  44. MARION BARTOLI : «JE ME SUIS LANCÉE DANS UNE NOUVELLE VIE QUI ME PLAIT»

  45. PARMENTIER : LA COOL ÉLIMINATION

  46. À BIENTÔT, KRISTINA !

  47. PAR ICI LA SORTIE !

  48. STRASBOURG : À L’EST DU RE-NOUVEAU !

  49. L’ALIZÉ VA À NOUVEAU SOUFFLER SUR STRASBOURG

  50. STRASBOURG, AU CARREFOUR DU RENOUVEAU…

  51. LONGINES SOIGNE LES JEUNES POUSSES

  52. STRASBOURG JOUE LA CARTE VERTE

  53. FRANCE-SUISSE: 3-2 MAIS QUEL SUSPENSE !

  54. GDF-SUEZ LAISSE TOMBER LE TENNIS!

  55. DEBOUT LES DAMNÉES DE LA TERRE...

  56. VIRGINIE RAZZANO: «JE SUIS PRÊTE POUR ROLAND GARROS»

  57. ROLAND-GARROS: SÉVERINE BELTRAME, CLAP DE FIN

  58. LA JOUEUSE DE DEMAIN SERA... PASSIONNANTE

  59. SARAH EN SON JARDIN

  60. BARTOLI, L’IMPOSSIBLE DÉCRYPTAGE

  61. RAZZANOTHÉRAPIE

Facebook Twitter