SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2012-09-27 00:00:00
    • L’HALTÉROPHILIE DISSÉQUÉE PAR LA CIE MABEL OCTOBRE
    • Autour du sport
    • voir
    • Du 29 septembre au 2 octobre le théâtre Confluences (Paris – XXe) présente la nouvelle création de la compagnie Mabel Octobre : « Corps de femme 3 – les haltères». Après le lancer du marteau et le rugby c’est donc l’haltérophilie qui nourrit le propos de Judith Depaule avec cette pièce esthétique et sportive qui invite à la réflexion sur le sport et le genre. Un événement. Judith Depaule, après sa rencontre en Pologne avec Kamila Skolomowska, 1e championne olympique du lancer du marteau à Sydney, et après son immersion dans le rugby féminin au travers de deux clubs franciliens (l’Athlétic Club Bobigny 93 rugby et le Rugby Club Soisy Andilly Margency 95), a choisi de poursuivre son interrogation sur le sport, le corps, le genre et l’inégalité hommes-femmes, en s’immergeant dans le monde de l’haltérophilie. Elle a pour cela rencontré, à Ankara, en décembre 2010, Nurcan Taylan, née en 1985, première sportive turque à avoir décroché l’or olympique en 2004, championne du monde en 2010 dans la catégorie des – 48kg. Elle a filmé l’athlète dans sa salle d’entraînement, interrogé ses motivations et ses sensations, cerné sa perception d’elle-même et ramené une matière qui alimente ce troisième volet d’une recherche dont l’origine est une interrogation personnelle de la metteure en scène : «Comment résoudre la question du genre ? Je suis issue d’une génération féministe pour qui le problème avait été réglé et j’ai été élevée en conséquence. Or, on se réveille un jour avec l’amer sentiment que ce n’est pas vrai. Comment remédier à ce trouble ? Ces spectacles essaient d’ébranler nos certitudes pour faire bouger les choses… » Utilisant le matériel de l’haltérophilie, des projections vidéo sur un écran central et sur le corps de l’interprète et le jeu d’une musculature hypertrophiée, la mise en scène de « Corps de femme 3 – les haltères » de la Compagnie Mabel Octobre provoque des aller-retours corps-conscience vivaces et percutants et c’est à un exceptionnel rendez-vous avec une sportive aujourd’hui déchue que cette pièce nous convoque. L’interprète, qui incarne le cheminement de l’athlète turque, est Élisa Yvelin. Nageuse à l’origine, formée à la danse classique autant qu’au hip-hop, elle a suivi, quatre ans durant, l’enseignement de l’école P. A. R. T. S. à Bruxelles, pratiqué la danse relâchée. Quand elle découvre l’opus précédent, « Corps de femme 2 - le ballon ovale », elle trouve une similitude entre sportive et artiste par le biais de la douleur qu’elle avait pu ressentir, lorsque la danse contemporaine la confrontait aux duretés physiques. C’était le marchepied pour participer à la troisième création et répondre à l’attente de Judith Depaule : « Je choisis des interprètes qui sont vraiment passées par le sport pour aller vers une symbiose avec les personnages originaux et pour trouver une qualité physique très concrète». Entre sport, danse, vidéo et théâtre, le spectacle trace une ligne poétique étonnante alors que tout le témoignage de la championne turque et le jeu de l‘actrice sont installés dans le concret. Après un opus narratif avec le lancer de marteau et l’histoire de Kamila Skolomowska et une seconde création privilégiant les portraits multi-facette avec une équipe de rugby recomposée, cette troisième livraison est passionnante et porteuse d’une performance où le sens passe par la parole de Nurcan Taylan, la performance physique de l’actrice et la prégnance de la technologie. La série « Corps de femme » constitue sans aucun doute la recherche la plus aboutie sur les difficultés de la notion de genre dans le sport. Cette série s’installe par ailleurs comme un spectacle d’une qualité et d’une originalité aujourd’hui sans égal. J.C. Les premières représentations de Corps de femme 3 - les haltères seront suivies de : - le samedi 29 septembre : un débat sur « L’haltérophilie : un sport conseillé pour les femmes ? » avec Philippe Le Van (directeur de la Commission médicale - Haut-niveau) et Franck Collinot (ancien entraîneur national et gérant de Pallini Sport) - le dimanche 30 septembre : une projection du film Corps de femme - variation 1 (35’) (atelier d’écriture mené par Judith Depaule avec un groupe de femmes sur leur rapport au sport et à leur corps, ayant donné lieu à la réalisation de 8 courts-métrages) - le lundi 1er octobre : un débat sur « Record féminin : évolution physique ou dopage ? » avec Anaïs Bohuon (sociologue du genre et du sport) et Jacques Cortie (fondateur de Sportiva-Infos, le sport au féminin) - le mardi 2 octobre : une projection du film Corps de femme - variation 1 (35’)

ACTUALITES

Autour du sport

L’HALTÉROPHILIE DISSÉQUÉE PAR LA CIE MABEL OCTOBRE

Texte: Yaneth Pinilla B. / Photo: Camille Richard

Du 29 septembre au 2 octobre le théâtre Confluences (Paris – XXe) présente la nouvelle création de la compagnie Mabel Octobre : « Corps de femme 3 – les haltères». Après le lancer du marteau et le rugby c’est donc l’haltérophilie qui nourrit le propos de Judith Depaule avec cette pièce esthétique et sportive qui invite à la réflexion sur le sport et le genre. Un événement.

Judith Depaule, après sa rencontre en Pologne avec Kamila Skolomowska, 1e championne olympique du lancer du marteau à Sydney, et après son immersion dans le rugby féminin au travers de deux clubs franciliens (l’Athlétic Club Bobigny 93 rugby et le Rugby Club Soisy Andilly Margency 95), a choisi de poursuivre son interrogation sur le sport, le corps, le genre et l’inégalité hommes-femmes, en s’immergeant dans le (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. FLESSEL, MINISTRE EN PASSANT PAR BRATISLAVA ET LA MAIRIE DU 18E…

  2. DENIS MASSEGLIA VISE UN 3E MANDAT

  3. ISABELLE LAMOUR EST EN CAMPAGNE

  4. SPORTIVA-INFOS : TOUTE UNE ANNÉE DE SPORT FÉMININ ET MIXTE

  5. LE DOUBLE ÉVÈNEMENT DE DÉCEMBRE

  6. MMA : UNE ÉVOLUTION QUESTIONNÉE

  7. LE SPORT, LES MÉDAILLES, ET APRÈS

  8. SPORTIVA DANS LA MÊLÉE DU DÉBAT

  9. SPORTIVA-INFOS AU COLLOQUE « SPORT, HISTOIRE ET DIVERSITÉS »

  10. FOSBURIT, LE SPONSORING 2.0 POUR LES SPORTIVES

  11. QUAND FRANCE TÉLÉVISIONS DONNE LE (TRÈS) MAUVAIS EXEMPLE

  12. AUDREY PRIETO : « LES CHAMPIONNES SONT SOUS-UTILISÉES ! »

  13. AURORE ASSO : PLONGER POUR SENSIBILISER AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

  14. BAKOU : ENTRE OBJECTIFS OLYMPIQUES ET PRESSION FÉDÉRALE

  15. DES FEMMES RÉCOMPENSÉES À JEAN-BOUIN

  16. LE BON PLAN (DE FÉMINISATION)

  17. ACADÉMIE DES SPORTS : IL N'Y A PAS QUE TONY PARKER DANS LA VIE...

  18. MUSÉE DU SPORT : NOUVELLE ÉPOQUE

  19. VERTIGO LA SOLIDARITÉ AU SOMMET

  20. QUE DEVIENNENT-ELLES (3/3) ? SONIA BOMPASTOR

  21. QUE DEVIENNENT-ELLES (2/3) ? ANNETTE SERGENT

  22. QUE DEVIENNENT-ELLES (1/3) ? LUCIE DÉCOSSE

  23. ENVOL ATTENDU POUR "LE SPORT DONNE DES ELLES"

  24. LANCEMENT D’UNE ASSOCIATION EUROPEENNE DES MEDIAS ET DU SPORT FEMININ

  25. L’AFFAIRE DES DEUX PHOTOS

  26. BONNE ANNÉE SPORTIVE 2014!

  27. VALÉRIE FOURNEYRON : PRIORITÉ AU SPORT FÉMININ PAR L'ÉDUCATION

  28. QUAND VALÉRIE FOURNEYRON MÈNE L’ENQUÊTE (1/2)

  29. CALI, CAPITALE SPORTIVE D’AMÉRIQUE GRÂCE À UNE FEMME

  30. STATU QUO DANS LES FÉDÉRATIONS

  31. LA 1RE EXPERTISE DU SPORT FÉMININ

  32. VALERIE FOURNEYRON ANNONCE SES PRIORITÉS POUR 2013

  33. LA PARITÉ AU SOMMET DES FÉDÉRATIONS, C'EST MAINTENANT ?

  34. TEMPÊTE DANS LES VOILES

  35. LA DIRIGEANTE, L'AVENIR DU SPORT ?

  36. SPORTIVES EN PALESTINE

  37. LILIAN THURAM : "IL FAUT AVANCER LES YEUX OUVERTS"

  38. DOSSIER SPORTIVA (4/4) : CE QUE DISENT LES SPORTIVES

  39. DOSSIER SPORTIVA (3/4) : « LE VÊTEMENT FÉMININ A TOUJOURS FAIT L’OBJET DE VIVES DISCUSSIONS »

  40. DOSSIER SPORTIVA (2/4) : LES TENUES À L’ÉPREUVE DES RÈGLEMENTS

  41. DOSSIER SPORTIVA (1/4) : LES HABITS FONT L’ÉMOI

Facebook Twitter