SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2014-08-19 00:00:00
    • RENDEZ-VOUS EN 2017... MAIS OÙ ?
    • Rugby
    • voir
    • La prochaine Coupe du monde est annoncée en 2017. Mais aucun pays n'a pour l'instant fait acte de candidature. Et le rugby à XV va devoir gérer la notorité grandissante du Sevens, à la une pour les deux ans à venir jusqu'aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Pour l'instant, rideau sur la Coupe du monde 2014... Article de 4 200 signes. Accessible aux abonné-e-s. Voir les tarifs et les procédures d’abonnement sur l'espace "Tarifs et Abonnements". Après deux semaines de compétition, l'Angleterre a remporté son deuxième titre en venant à bout du Canada en finale dimanche, 21 à 9. Les Françaises, battues en demi-finales par ces mêmes Canadiennes, ont retrouvé le sourire en décrochant la troisième place aux dépens de l'Irlande, dominée 25 à 18. Magali Harvey (voir notre photo) avait été la bourreau des Bleues. Face aux Anglaises, la meilleure joueuse de l'année 2014, 61 points dont 4 essais durant la Coupe du monde, n'a rien pu faire. Dans une finale fermée, disputée, hachée, la tactique et la défense anglaises ont dicté la loi à la folie canadienne. A l'essai de Waterman (33e minute), le XV de la feuille d'érable n'a répliqué qu'à travers trois pénalités signées Scarratt (aux 11e, 25e et 60e minutes). «Les plus forts ont gagné, reconnaît François Ratier, l'entraîneur des Canadiennes au fort accent québecois. On a perdu des ballons à des moments importants. il n'y a aucun scandale. On a sans doute manqué de fraîcheur physique. On a payé la fin de match contre les Françaises.» «Je suis fière de notre équipe, poursuit la capitaine Kelly Russell. On a tout donné, jusqu'au bout. Les Anglaises nous ont mis une pression monstre. On a fait ce qu'on a pu.» Sacrée pour la deuxième fois de son histoire après 1994, succédant aux quadruples tenantes du titre néo-zélandaises sorties en phase de poules, l'Angleterre a soulevé la petite coupe réservée aux vainqueurs dans un Jean-Bouin bien rempli (environ 14 000 spectateurs sur les 20 000 places de l'enceinte parisienne). «C'est tout ce dont j'ai toujours rêvé, jubile la capitaine anglaise Katy McLean. Ce groupe est sans doute le plus spécial avec lequel j'ai travaillé et il a mérité son trophée. Emily Scarratt a été extraordinaire, c'était un travail d'équipe mais on a toujours besoin d'éclats individuels et elle a fait ça aujourd'hui. On a obtenu ce qu'on voulait, ça n'a pas toujours été facile. Tout ça, ce n'est pas juste pour notre équipe mais pour tout ce qui a été fait dans le rugby anglais jusqu'à maintenant.» Les Bleues 3es Trois heures avant le tour d'honneur anglais, les Bleues avaient ouvert le bal en saluant le public parisien. Auréolé d'une victoire 25-18 contre l'Irlande, le XV de France mené par sa capitaine Gaëlle Mignot a préservé l'essentiel après l'immense désillusion de la demi-finale perdue contre le Canada : à savoir terminer sur un sourire. «C'est une immense joie, on a eu beaucoup de mal à se remettre de la défaite de mercredi mais on est un groupe, on a décidé ensemble de sortir par la grande porte, on méritait, on a beaucoup travaillé pour ça, il y a des filles qui vont arrêter, donc pour elles on est contente du résultat, clame la talonneuse de Montpellier. Se remettre dans une compétition comme ça, c'est difficile, on a étudié le jeu irlandais pour trouver leurs failles et ce soir ça c'est bien passé. Au début on a fait une erreur, on s'est fait cueillir mais à aucun moment on n'a baissé les bras, on n'a pas montré qu'on perdait le contrôle du match. Ce soir on va en profiter car c'est la fin d'un groupe, d'une superbe aventure. On espère juste qu'il y aura de l'engouement pour les prochains rendez-vous et que ce n'est pas un coup d'épée dans l'eau.» Pour cela, rendez-vous dès le prochain Tournoi des Six Nations, au printemps 2015. Quant à la prochaine Coupe du monde, elle est annoncée en 2017. Mais aucun pays n'a pour l'instant fait acte de candidature. Et le rugby à XV va devoir géré la notorité grandissante du Sevens, à la une pour les deux ans à venir jusqu'aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. P.B. La Dream Team de la Coupe du monde 2014 Trois Françaises figurent dans l'équipe type révélée par l'IRB : l'ouvreuse Sandrine Agricole, la 3e ligne Safi N'Diaye et la 2e ligne Assa Koïta. 15. Niamh Briggs (IRL) 14. Magali Harvey (CAN) 13. Emily Scarratt (ANG) 12. Andrea Burk (CAN) 11. Honey Hireme (NZL) 10. Sandrine Agricole (FRA) 9. Stephanie Bernier (CAN) 8. Kelly Russell (CAN) 7. Maggie Alphonsi (ANG) 6. Safi N’Diaye (FRA) 5. Assa Koita (FRA) 4. Marie Louise Reilly (IRL) 3. Hilary Leith (CAN) 2. Gillian Bourke (IRL) 1. Marie-Pier Pinault-Reid (CAN)

ACTUALITES

Rugby

RENDEZ-VOUS EN 2017... MAIS OÙ ?

Texte : Pierre Bouchery. Photo : Yvette Gito / Sportiva-infos.

La prochaine Coupe du monde est annoncée en 2017. Mais aucun pays n'a pour l'instant fait acte de candidature. Et le rugby à XV va devoir gérer la notorité grandissante du Sevens, à la une pour les deux ans à venir jusqu'aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Pour l'instant, rideau sur la Coupe du monde 2014...

Article de 4 200 signes. Accessible aux abonné-e-s. Voir les tarifs et les procédures d’abonnement sur l'espace "Tarifs et Abonnements".

Après deux semaines de compétition, l'Angleterre a remporté son deuxième titre en venant à bout du Canada en finale dimanche, 21 à 9. Les Françaises, battues en demi-finales par ces mêmes Canadiennes, ont retrouvé le sourire en décrochant la troisième place aux dépens de l'Irlande, dominée 25 à 18.

Magali Harvey (voir notre photo) avait été la (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. RUGBY : ÉTAT DES LIEUX AVANT LA COUPE DU MONDE

  2. LA FRANCE 4e DU CLERMONT SEVENS !

  3. L’HISTOIRE PASSIONNÉE DES BALLES OVALES

  4. CHEROUK ENVOIE DU SON, LES FILLES ENVOIENT DU JEU

  5. RUGBY À XIII : L’ÉQUIPE DE FRANCE PRIVÉE DE COUPE DU MONDE

  6. L’ESPAGNE REJOINT LA FRANCE À RIO…

  7. GRANDE PREMIÈRE POUR L’AUSTRALIE, LA FRANCE NE DÉCOLLE PAS…

  8. LES BLEUES REMPORTENT LE 6 NATIONS, GAËLLE MIGNOT RACONTE

  9. CARLOS ZALDUENDO : « 6 ET PEUT-ÊTRE 8 NATIONS POUR LE PROCHAIN MONDIAL »

  10. L’USAP, FORFAIT GÉNÉRAL

  11. QUAND L’ÉQUIPE DE FRANCE TIENT TÊTE À L’ANGLETERRE…

  12. SEVENS : LE TOURNOI D'AMSTERDAM EN CONTINU 2/2

  13. SEVENS : LE TOURNOI D'AMSTERDAM EN CONTINU 1/2

  14. LES BLEUES AUX PORTES DE L'OLYMPE

  15. UNE NOUVELLE ÈRE POUR LE XV DE FRANCE

  16. « MÉDIATIQUEMENT, IL N'Y AVAIT RIEN »

  17. RDV À JEAN-BOUIN !

  18. RUGBY À XV ET SEVENS : LA COHABITATION, JUSQU’OÙ ?

  19. FRANCE ? NOUVELLE-ZÉLANDE ? ANGLETERRE ?

  20. COUPE DU MONDE : À QUI LA 7e LEVÉE ?

  21. FINALE À XIII: LES PATRONNES C'EST LES FILLES DE FACTURE-BIGANOS !

  22. CLÉMENCE, 16 ANS, ARBITRE

  23. COUPE DU MONDE (4/4) : LES AUSTRALIENNES CHAMPIONNES, LES FRANÇAISES AUSSI !

  24. COUPE DU MONDE (3/4) : LA FRANCE 4e NATION MONDIALE

  25. AVEC L'ÉQUIPE DE FRANCE (2/4) : SCÈNES D’AVANT LE MATCH POUR LA 3e PLACE

  26. AVEC L’ÉQUIPE DE FRANCE (1/4): CONTRE L’ANGLETERRE À BATLEY

  27. LES BLEUES MOTIVÉES POUR "LEUR" COUPE DU MONDE

  28. SOUS LES PALMIERS, LA RAGE

  29. « TRAVAILLER LE PHYSIQUE EN VUE DE LA COUPE DU MONDE »

  30. Comment s'extirper (de justesse) des griffes des Eagles

  31. USA-FRANCE À LOS ANGELES: «UNE FORTE MAIS SAINE RIVALITÉ»

  32. TOP 10: LE LMRCV VEUT BOUSCULER LA TRADITION

  33. SEVENS : LES DÉFIS DES FRANÇAISES

  34. LE TOURNOI DES SIX NATIONS SACRIFIÉ, LE RUGBY À XV MENACÉ

  35. SIX NATIONS : BILAN ET CHAMBOULEMENT

  36. ET LA COUPE DU MONDE AU FAIT ?

  37. STADE DE FRANCE ET COUPE DU MONDE

  38. OÙ VA L’OVALIE ? (2/2) LE 13, UN RUGBY VITAL

  39. OÙ VA L’OVALIE ? (1/2) LES CLIGNOTANTS VERTS DE LA FFR

Facebook Twitter