SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2015-05-22 00:00:00
    • SEVENS : LE TOURNOI D'AMSTERDAM EN CONTINU 1/2
    • Rugby
    • voir
    • RUGBY A SEPT, 1re partie. Ce vendredi et samedi, Sportiva-infos vous propose de suivre en continu le tournoi de sevens d'Amsterdam, le sixième et dernier des World Series 2014-2015. Aux Pays-Bas, l'enjeu est primordial puisque la France brigue le 4e et dernier sésame olympique via cette compétition. Compte-rendus, réactions, feuilles de matchs, sons, photos, la totale durant ces deux jours ! 1er acte : France – Pays-Bas 12-5 Ce vendredi, il était exactement 14h10 lorsque l'équipe de France a envahi la pelouse synthétique du stade NRCA d'Amsterdam pour partir à l'assaut du billet qualificatif pour les JO de Rio qu'elle convoite depuis le début des World Series. Pris à la gorge par un essai néerlandais signé Annemarije van Rossum, les Bleues ont accusé quelques déconcentrations coupables d'une pointe de crispation. Celle même pression face à l'enjeu qui s'était invitée lors de l'étape londonienne que les Tricolores ont terminées, déçues, à la 6e place le 16 mai dernier. Face au pays hôte, soutenu par son public (bien que la colonie française, en nombre à Amsterdam, n'ait pas grand-chose à lui envier), les troupes de Fanny Horta ont répliqué au bon moment, avant la mi-temps. C'est d'ailleurs la capitaine qui a inscrit et transformé le premier essai français aux Pays-Bas. Après la pause, c'est Christelle Le Duff qui a doublé la marque. Un nouvel essai accordé après utilisation de la vidéo, qui semblait pourtant dévoiler un ballon aplati mais lâché au même moment par la Bleue. Qu'importe. Les Bleues s'imposent 12-5 et lancent leur tournoi par un précieux succès. Mais cela n'a pas empêché David Courteix, leur entraîneur, de pousser une gueulante lorsque le sorcier a réuni ses joueuses en cercle. «Il faut gagner les deux prochains matchs !» leur a intimé Courteix. Réactions : Éric Lombarteix (entraîneur adjoint) : «Cela a été très très compliqué... Il me semble qu'il y a un peu de pression même si elle est évacuée depuis la semaine dernière. Le contexte du match fait qu'on n'a pas eu le ballon. On a défendu donc, mal défendu, sans mettre trop de pression. Comme il n'y a que sept minutes par mi-temps, c'est très compliqué...» Christelle Le Duff : «On ne s'attendait pas à ce que ça soit aussi compliqué. Sur le papier, on était largement au-dessus. Mais chez elles, les Néerlandaises veulent montrer ce qu'elles savent faire. Je crois qu'on se pose trop de questions. Il faut arrêter et jouer notre jeu. On a la peur au ventre parce qu'il y a la qualif' au bout...» Écoutez Fanny Horta 2e acte : France – Espagne 5-7 16h54 au coup d'envoi. Un soleil déclinant et un vent au levant accompagnent comme un symbole une terrible défaite de l'équipe de France, 5-7 face à l'Espagne. Face aux Ibères, les Françaises ont buté sur une défense cadenassée, en faisant preuve d'un inquiétant et inexplicable manque d'inspiration. Phase offensive après phase offensive, rien n'y fait. La suite se joue en deux coups durs au moral de la sélection, pourtant soutenue à pleins poumons par une cinquantaine de supporteurs. Le premier a lieu juste avant la pause. Pourchassée en vain par Marjorie Mayans et Amédée Montserrat, l'Espagnole Berta Garcia fiile aplatir entre les poteaux. Les Françaises ont un genou à terre. Et cela se ressent en deuxième période. Sevrées de ballons, elles trouvent en l'essai de Laurianne Lissar un motif d'espoir. Mais comme celui-ci n'est pas transformé, il faut à tout prix récidiver. Dernière possession. Quatorze minutes ont déjà été jouées. Le moindre arrêt de jeu signifera la fin du match. En bout de ligne, sur l'aîle gauche, Christelle Le Duff, dernier ressort, est rattrapée in extremis est poussée en touche avant de pouvoir déposer le ballon dans l'en-but. Deuxième coup de poignard. De rage, Camille Grassineau ne peut contenir quelques larmes alors que le groupe tente de communier un bref instant. L'instant est cruel. Les Bleues regagnent leur tente la tête basse, les mains sur les hanches, sonnées par le revers qui les placent dans une situation susceptible d'annihiler leurs espoirs de qualification olympique dès ce samedi via les World Series. En effet, une défaite face au Canada, à partir de 19h16, a des chances de condamner les Françaises si elles ne terminent pas, après la rencontre, parmi les huit premières sélections au classement général absolu, toutes poules confondues. Écoutez Éric Lombarteix : 3e acte : le bourreau canadien Fin de vendredi cauchemardesque pour l'équipe de France face au Canada... Assurées avant la rencontre, en vertu des résultats des autres poules, de rejoindre les quarts de finale, les Bleues affrontaient les coéquipières de Magali Harvey traumatisées par leur défaite espagnole. Elles n'avaient pourtant rien vécu à côté du calvaire à venir. Fanny Horta avait beau ouvrir le score d'un splendide essai, raffut d'école à l'appui, la sélection tricolore retombait immédiatement dans ses travers. Et c'est Harvey, meilleure joueuse de la dernière Coupe du monde à XV, qui punissait les joueuses de David Courteix. Le début d'une tornade canadienne. La France lâche prise tandis que Brittany Benn, Karen Paquin et Hannah Darling corsent l'addition. 26-5... Et comme si une défaite n'était pas suffisante, s'ajoutent la blessure de Christelle Le Duff et la qualification canadienne pour les JO célébrés à 10 mètres d'une équipe de France au fond du trou. Les bras croisés, les yeux en larmes pour certaines, tout le groupe observe la victoire de l'Espagne contre les Pays-Bas, épilogue de cette première journée. Conséquences de ces résultats : la France, meilleure 3e, se retrouve face au Canada, 2e meilleur 1er... Des retrouvailles qu'il faudra remporter coûte que coûte pour décrocher l'ultime billet qualificatif pour Rio via les World Series. Et quand bien même l'exploit serait réalisé, il est fort probable qu'il faudrait en réaliser un autre dans la foulée. Car en cas de sursaut contre le Canada, les USA, rivaux n°1 pour le sésame en question, pourraient se dresser sur la route française définitivement semée d'embuches... Réaction : Fanny Horta : «C'est une journée mitigée. On a un peu fait les montagnes russes au niveau des émotions... Il faut qu'on se retrouve dans cette agressivité et ce qui fait notre équipe, ce qui fait qu'on arrive à tenir normalement le score sur des nations assez fortes. C'est aussi une façon de nous remotiver pour demain. De toute façon, on savait qu'il fallait gagner le quart de finale et point barre ! C'est notre seule corde. A nous de ne pas nous pendre avec... On a montré sur la première mi-temps qu'on était capables de rivaliser avec elles. Après... on lache. C'est la peur de perdre... Je pense que ce sont des erreurs individuelles, des erreurs de communication et je pense aussi que ça se résoudre en une nuit.» Les résultats Australie – Russie 29-7, Angleterre – Chine 56-0, Nouvelle-Zélande – Fidji 32-0, États-Unis – Afrique du Sud 26-7, Canada – Espagne 29-0, France – Pays-Bas 12-5, Australie – Chine 48-0, Angleterre – Russie 40-5, Nouvelle-Zélande – Afrique du Sud 31-7, États-Unis – Fidji 36-14, Canada – Pays-Bas 34-10, France – Espagne 5-7.

ACTUALITES

Rugby

SEVENS : LE TOURNOI D'AMSTERDAM EN CONTINU 1/2

Texte, photo et son : Christophe Lemaire, envoyé spécial à Amsterdam (Pays-Bas)

RUGBY A SEPT, 1re partie. Ce vendredi et samedi, Sportiva-infos vous propose de suivre en continu le tournoi de sevens d'Amsterdam, le sixième et dernier des World Series 2014-2015. Aux Pays-Bas, l'enjeu est primordial puisque la France brigue le 4e et dernier sésame olympique via cette compétition. Compte-rendus, réactions, feuilles de matchs, sons, photos, la totale durant ces deux jours !

1er acte : France – Pays-Bas 12-5

Ce vendredi, il était exactement 14h10 lorsque l'équipe de France a envahi la pelouse synthétique du stade NRCA d'Amsterdam pour partir à l'assaut du billet qualificatif pour les JO de Rio qu'elle convoite depuis le début des World Series.

Pris à la gorge par un essai néerlandais signé Annemarije van Rossum, les Bleues ont accusé quelques déconcentrations coupables d'une (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. COUPE DU MONDE: UNE HISTOIRE IRLANDAISE (2/2)

  2. Coupe du Monde: Une histoire Irlandaise (1/2)

  3. RUGBY : FIN DU RÊVE POUR LES BLEUES

  4. RUGBY : ÉTAT DES LIEUX AVANT LA COUPE DU MONDE

  5. LA FRANCE 4e DU CLERMONT SEVENS !

  6. L’HISTOIRE PASSIONNÉE DES BALLES OVALES

  7. CHEROUK ENVOIE DU SON, LES FILLES ENVOIENT DU JEU

  8. RUGBY À XIII : L’ÉQUIPE DE FRANCE PRIVÉE DE COUPE DU MONDE

  9. L’ESPAGNE REJOINT LA FRANCE À RIO…

  10. GRANDE PREMIÈRE POUR L’AUSTRALIE, LA FRANCE NE DÉCOLLE PAS…

  11. LES BLEUES REMPORTENT LE 6 NATIONS, GAËLLE MIGNOT RACONTE

  12. CARLOS ZALDUENDO : « 6 ET PEUT-ÊTRE 8 NATIONS POUR LE PROCHAIN MONDIAL »

  13. L’USAP, FORFAIT GÉNÉRAL

  14. QUAND L’ÉQUIPE DE FRANCE TIENT TÊTE À L’ANGLETERRE…

  15. SEVENS : LE TOURNOI D'AMSTERDAM EN CONTINU 2/2

  16. LES BLEUES AUX PORTES DE L'OLYMPE

  17. UNE NOUVELLE ÈRE POUR LE XV DE FRANCE

  18. RENDEZ-VOUS EN 2017... MAIS OÙ ?

  19. « MÉDIATIQUEMENT, IL N'Y AVAIT RIEN »

  20. RDV À JEAN-BOUIN !

  21. RUGBY À XV ET SEVENS : LA COHABITATION, JUSQU’OÙ ?

  22. FRANCE ? NOUVELLE-ZÉLANDE ? ANGLETERRE ?

  23. COUPE DU MONDE : À QUI LA 7e LEVÉE ?

  24. FINALE À XIII: LES PATRONNES C'EST LES FILLES DE FACTURE-BIGANOS !

  25. CLÉMENCE, 16 ANS, ARBITRE

  26. COUPE DU MONDE (4/4) : LES AUSTRALIENNES CHAMPIONNES, LES FRANÇAISES AUSSI !

  27. COUPE DU MONDE (3/4) : LA FRANCE 4e NATION MONDIALE

  28. AVEC L'ÉQUIPE DE FRANCE (2/4) : SCÈNES D’AVANT LE MATCH POUR LA 3e PLACE

  29. AVEC L’ÉQUIPE DE FRANCE (1/4): CONTRE L’ANGLETERRE À BATLEY

  30. LES BLEUES MOTIVÉES POUR "LEUR" COUPE DU MONDE

  31. SOUS LES PALMIERS, LA RAGE

  32. « TRAVAILLER LE PHYSIQUE EN VUE DE LA COUPE DU MONDE »

  33. Comment s'extirper (de justesse) des griffes des Eagles

  34. USA-FRANCE À LOS ANGELES: «UNE FORTE MAIS SAINE RIVALITÉ»

  35. TOP 10: LE LMRCV VEUT BOUSCULER LA TRADITION

  36. SEVENS : LES DÉFIS DES FRANÇAISES

  37. LE TOURNOI DES SIX NATIONS SACRIFIÉ, LE RUGBY À XV MENACÉ

  38. SIX NATIONS : BILAN ET CHAMBOULEMENT

  39. ET LA COUPE DU MONDE AU FAIT ?

  40. STADE DE FRANCE ET COUPE DU MONDE

  41. OÙ VA L’OVALIE ? (2/2) LE 13, UN RUGBY VITAL

  42. OÙ VA L’OVALIE ? (1/2) LES CLIGNOTANTS VERTS DE LA FFR

Facebook Twitter