SPORTIVA

Le sport au féminin

    0

    • 2017-10-02 00:00:00
    • VAINQUEURE À CLERMONT, VERA LAPKO C'EST L’AVENIR !
    • Tennis
    • voir
    • TENNIS. La tête d’affiche du 11e Engie Open Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes (dur intérieur, 25 000 dollars, 25 septembre - 1er octobre) était Belinda Bencic. Mais à 19 ans, la Biélorusse Vera Lapko s’est imposée sans coup férir, pour remporter le simple et le double. Avant d’être en finale de la Fed Cup le mois prochain. Compte-rendu et tous les scores (Article de 4 200 signes en accès libre). C’est typiquement l’un des noms que le public est amené à retenir : il y a de l’Ostapenko, dans cette Vera Lapko. La vainqueure de Roland-Garros et la Biélorusse sont de la même génération. Celle de la relève du tennis féminin. Alors que Bencic pointait à la 7e place mondiale (en février 2016), la jeune Vera Lapko remportait l’Open d’Australie junior (en janvier 2016), après avoir été finaliste en double de Wimbledon (2015). Une solidité qui se confirme à Clermont : alors que la Suisse s’est laissée déborder par son propre énervement, la jeune biélorusse s’est professionnellement défaite de Diana Marcinkevica, finaliste de St Malo. Avant de maîtriser la finale, toujours avec une longueur d’avance, face au jeu de Bibiane Schoofs qui, la veille, avait justement compliqué la vie à Benlida Bencic. Bencic, l’énerverment ne paie pas Stoppée en demi-finales avec, en prime, un avertissement! « Belinda Bencic a jeté à deux reprises sa raquette», détaille Bernard Maussant, le directeur du tournoi, « c’est vrai qu’il lui faut admettre d’en passer par les tournois ITF pour revenir…» Opérée du poignet en avril dernier, l’ex-numéro 7 mondiale avait remporté le tournoi de St Pétersbourg (100 000 dollars) la semaine dernière. À Clermont, la Suisse était pourtant bien entrée dans son tournoi en éliminant au deuxième tour Michaela Honcova, celle-là même qu’elle avait battue à St Petersbourg. Mais en demi-finale, la néerlandaise Bibiane Schoofs s‘est appliquée à la faire courir, en lui envoyant des balles chopées. «Bibiane Schoofs a fait le match qu’il fallait, pendant que Belinda Bencic a joué seule », observe encore Bernard Maussant. Et puis, «elle est en surpoids de cinq-six kilos, ce qui la gêne pour courir.» Après une manche partout, au troisième set, Belinda Bencic avait pris les devants (4-3), mais pour ensuite se faire prendre son service à deux reprises ! Au dernier jeu, la Suisse a même été menée 0-40sur sa propre mise en jeu : un énervement qui lui aura coûté cher. Côté français… C’est une fidèle de Clermont. La Française Manon Arcangioli a répondu présente pour la cinquième fois à l’appel de l’Engie Open Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes. «D’habitude, elle est stoppée en quarts. Les demi-finales sont ici son meilleur score », juge sans sévérité Bernard Maussant. Depuis 2015, la Française stagne dans la hiérarchie mondiale, même si 2017 lui a permis de reconquérir une dizaine de places au classement. En demies, Vera Lapko lui a barré la route: «là, la marche était trop haute». Des françaises, mais aussi des français, pour ce 11e Engie de Clermont : l’organisation a tenu à prouver au public, que le tennis en fauteuil roulant était aussi du tennis. Une excellente initiative, que ces championnats nationaux juste avant la finale. Quant au tournoi en lui-même et malgré la stabilité de ses partenaires - toutes les collectivités locales, en plus d’Engie et de BNP Parisbas -, n’oublions jamais le rôle des bénévoles, pilier du sport hexagonal, sans lequel bien des tournois n’auraient tout simplement pas lieu : à commencer par le directeur, Bernard Maussant, pour qui l’accrochage des banderoles – eh oui, il faut beaucoup en faire par soi-même –, s’est soldé par une fracture du poignet. Un tournoi au bout du compte, très suivi, sur le central indoor du Centre régional de tennis d’Aubière, au toit de tôles ondulées en Eternit. Des courts à l’époque inaugurés par Valéry Giscard d’Estaing… P.M. Tous les résultats Simple -Finale : Vera Lapko (Blr, 187e WTA) - Bibiane Schoofs (Ned, 259e WTA) : 6-4, 6-4 -Demi-finales : Vera Lapko (Blr, 187e WTA) - Manon Arcangioli (Fra, 379e WTA, Q): 6-1, 6-4 / Bibiane Schoofs (Ned, 259e WTA) - Belinda Bencic (Sui, 199e WTA) : 2-6, 6-4, 6-4 -Quarts de finale : Manon Arcangioli (Fra, 379e WTA, Q) - Élixane Lechemia (Fra, 373e WTA): 6-4, 6-4 / Vera Lapko (Blr, 187e WTA) - Diana Marcinkevica (Lat, 320e WTA): 6-3, 6-2 / Bibiane Schoofs (Ned, 259e WTA) - Jessica Ponchet (Fra, 346e WTA) : 6-4, 2-6, 6-4 / Belinda Bencic (Sui, 199e WTA) - Dalma Galfi (Hun, 142e WTA) : 6-4, 2-6, 6-4 Double -Finale : Vera Lapko (Blr) + Cornelia Lister (Swe) vs Sarah Beth Grey (Gbr) + Olivia Nicholls (Gbr) : 6-4, 6-3 -Demi-finales : Vera Lapko (Blr) + Cornelia Lister (Swe) vs Sofia Shapatava (Geo) + Emily Webley-Smith (Gbr) : 7-6 (5), 6-1 / Sarah Beth Grey (Gbr) + Olivia Nicholls (Gbr) vs Ysaline Bonaventure (Bel) + Jasmina Tinjic (Bih) : 6-3, 7-5 -Quarts de finale : Vera Lapko (Blr) + Cornelia Lister (Swe) vs Petra Krejsova (Cze) + Jesika Malekova (Cze) : 6-2, 6-2 / Sofia Shapatava (Geo) + Emily Webley-Smith (Gbr) vs Tamara Korptasch (Ger) + Jessica Ponchet (Fra) : 3-6, 6-3 (10-4) / Sarah Beth Grey (Gbr) + Olivia Nicholls (Gbr) vs Michaela Honcova (Svk) + Kimberley Zimmermann (Bel) : 6-3, 7-5 / Ysaline Bonaventure (Bel) + Jasmina Tinjic (Bih) vs Diana Marcinkevica (Lat) + Bibiane Schoofs (Ned) : 6-4, 7-5.

ACTUALITES

Tennis

VAINQUEURE À CLERMONT, VERA LAPKO C'EST L’AVENIR !

Texte : Pascale Marcaggi / Photo : Montage Sportiva

TENNIS. La tête d’affiche du 11e Engie Open Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes (dur intérieur, 25 000 dollars, 25 septembre - 1er octobre) était Belinda Bencic. Mais à 19 ans, la Biélorusse Vera Lapko s’est imposée sans coup férir, pour remporter le simple et le double. Avant d’être en finale de la Fed Cup le mois prochain. Compte-rendu et tous les scores (Article de 4 200 signes en accès libre).

C’est typiquement l’un des noms que le public est amené à retenir : il y a de l’Ostapenko, dans cette Vera Lapko. La vainqueure de Roland-Garros et la Biélorusse sont de la même génération. Celle de la relève du tennis féminin. Alors que Bencic pointait à la 7e place mondiale (en février 2016), la jeune Vera Lapko remportait l’Open d’Australie junior (en janvier 2016), après avoir été finaliste en (...)

J'achète cet article
ABONNEMENT (3 MOIS OU 1 AN)

Je suis déjà abonné-e:

ACTUS SIMILAIRES

  1. À ST MALO, POLONA HERCOG EST LA PLUS FORTE

  2. BIARRITZ : MIHAELA BUZARNESCU, LE JACKPOT !

  3. LARSSON SOUVERAINE À CONTREXÉVILLE

  4. À DENAIN LES JAPONAISES PERFORMENT ET LINA GJORCHESKA AUSSI

  5. PATTY SCHNYDER, RETOUR GAGNANT SUR LA TERRE PÉRIGOURDINE

  6. MONTPELLIER : LES JAPONAISES SE FONT LE DOUBLE !

  7. JASMINE PAOLINI, ECLOSION D’UN NOUVEAU TALENT ?

  8. CAROLINE GARCIA, LE PLAISIR MALGRÉ LA DÉFAITE

  9. 2E TOUR: QUI DANS LE SILLAGE DE MLADENOVIC ?

  10. BYUYKAKCAY, LA VALEUR MONTANTE DU TENNIS TURC

  11. UN TIRAGE AU SORT CHIC ET CHOC !

  12. RICHEL HOGENKAMP, LAUREATE TRÈS SOLIDE DU TOURNOI DE ST GAUDENS

  13. VICTOIRE BRESILIENNE SUR LA TERRE BATTUE DE CAGNES

  14. ROLAND-GARROS : L'ÉDITION 2017 SUR ORBITE !

  15. Après Amiens, Audrey Albié récidive à Dijon

  16. EKATERINA ALEXANDROVA REMPORTE LE TOURNOI DE CROISSY-BEAUBOURG

  17. MARINE PARTAUD S'IMPOSE AU HAVRE

  18. PRISCILLA HEISE FINALISTE PROMETTEUSE À GONESSE

  19. GRANDE PREMIÈRE POUR MALLAURIE NOËL

  20. KONTAVEIT REMPORTE AVEC LA MANIÈRE LE TOURNOI D’ANDRÉZIEUX-BOUTHÉON

  21. CAROLINE GARCIA NE DOUBLE PAS LA MISE À LIMOGES

  22. À POITIERS, OCÉANE DODIN RÉCIDIVE

  23. RICHEL HOGENKAMP EN PATRONNE À CLERMONT

  24. MARYNA ZANEVSKA RÈGNE À NOUVEAU SUR SAINT-MALO

  25. REBECCA SRAMKOVA, LA GAGNE; MARTINA TREVISAN, LA SURPRISE

  26. PAULINE PARMENTIER DOMINATRICE A CONTREXEVILLE

  27. PODOROSKA REMPORTE LE TOURNOI DE LA PORTE DU HAINAUT

  28. JIL TEICHMANN : ET MAINTENANT PÉRIGUEUX !

  29. TEICHMANN, REINE DE MONTPELLIER

  30. DANKA KOVINIC REMPORTE L’OPEN DE MARSEILLE

  31. OPEN DE ST GAUDENS : IRINA KHROMACHEVA EN PATRONNE

  32. ENGIE OPEN DE CAGNES-SUR-MER: LE TOURNOI QUI MONTE

  33. IVANA JOROVIC CRÉE LA SENSATION À CROISSY-BEAUBOURG

  34. FRANCE, LE NOUVEL ELDORADO DES TOURNOIS

  35. TREMBLEMENT DE TERRE POUR LES FRANÇAISES ?

  36. ALSACE, TERRE FERME

  37. QUI SUR LA TERRE BATTUE STRASBOURGEOISE ?

  38. MONICA PUIG, RETOUR SUR TERRE

  39. MARION BARTOLI : «JE ME SUIS LANCÉE DANS UNE NOUVELLE VIE QUI ME PLAIT»

  40. PARMENTIER : LA COOL ÉLIMINATION

  41. À BIENTÔT, KRISTINA !

  42. PAR ICI LA SORTIE !

  43. STRASBOURG : À L’EST DU RE-NOUVEAU !

  44. L’ALIZÉ VA À NOUVEAU SOUFFLER SUR STRASBOURG

  45. STRASBOURG, AU CARREFOUR DU RENOUVEAU…

  46. LONGINES SOIGNE LES JEUNES POUSSES

  47. STRASBOURG JOUE LA CARTE VERTE

  48. FRANCE-SUISSE: 3-2 MAIS QUEL SUSPENSE !

  49. GDF-SUEZ LAISSE TOMBER LE TENNIS!

  50. DEBOUT LES DAMNÉES DE LA TERRE...

  51. VIRGINIE RAZZANO: «JE SUIS PRÊTE POUR ROLAND GARROS»

  52. ROLAND-GARROS: SÉVERINE BELTRAME, CLAP DE FIN

  53. LA JOUEUSE DE DEMAIN SERA... PASSIONNANTE

  54. SARAH EN SON JARDIN

  55. BARTOLI, L’IMPOSSIBLE DÉCRYPTAGE

  56. RAZZANOTHÉRAPIE

Facebook Twitter